50% de rabais sur les abonnements - 2 jours seulement - Ne manquez pas ça! (Compte à rebours :
)

ACTIVITÉS GRATUITES ET SPECTACLES PERCUTANTS POUR LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES AU CNA

Au programme du 8 mars prochain : spectacles et activités gratuites, y compris The REDdress Project, une prestation de la chanteuse et artiste d’avant-garde Tanya Tagaq et la création novatrice de l’Orchestre du CNA Réflexions sur la vie.

OTTAWA — Le 8 mars, le Centre national des Arts soulignera la Journée internationale des femmes avec une série d’activités qui nous interpellent et qui rendent hommage à des femmes inspirantes. Ce sera en effet l’occasion de célébrer des accomplissements remarquables et de raviver les efforts collectifs déployés pour parvenir à l’égalité des sexes.

Le gouvernement du Canada a choisi pour thème de cette journée #InnoverPourTransformer, un véritable appel à l’action, qui invite le public à mettre la technologie au service d’un monde plus juste. Au CNA, ce thème trouvera écho dans des activités gratuites et des spectacles, comme Réflexions sur la vie, une exceptionnelle expérience symphonique multimédia en hommage à Roberta Bondar, Rita Joe, Alice Munro et Amanda Todd.

« Le Centre national des Arts est heureux de contribuer à cette grande conversation de la Journée internationale des femmes et d’aborder avec le public canadien des questions qui le touchent de près. Notre objectif est de donner une voix aux cultures diverses et à la société dans laquelle nous vivons, à travers la création, le choix des artistes, le travail avec les créateurs et les activités que nous proposons », résume Christopher Deacon, président et chef de la direction du Centre national des Arts.

Before the Bell : émission spéciale pour la Journée internationale des femmes

La programmation de la Journée internationale des femmes débute par une discussion thématique fondée sur le mot-clic #BalanceforBetter et présentée dans le cadre de l’émission Before the Bell, diffusée sur le site Web Sixth Estate. Il sera question d’égalité des sexes dans le monde des affaires, en politique, dans la société canadienne et dans d’autres pays. L’événement sera animé par Susan Delacourt et se déroulera en anglais.

Cette activité gratuite aura lieu de 8 h à 9 h au Pavillon Rossy. Inscription requise.

The REDdress Project au Centre national des Arts

The REDdress Project est une création de Jaime Black, artiste multidisciplinaire aux origines anishinaabes et européennes. Il s’agit d’une installation qui attire l’attention sur la violence infligée aux femmes et filles autochtones, et ouvre la voie au dialogue. Les robes rouges servent de rappel spectral de l’absence de ces victimes d’actes de violence, mais aussi du pouvoir qu’ont les filles et femmes autochtones de tracer la voie pour les générations futures. Les robes placent le public devant la dure réalité à laquelle font face les femmes et les filles autochtones partout sur la planète. Elles nous rappellent la responsabilité que nous avons tous de cultiver des collectivités dynamiques et sécuritaires. « Je veux attirer l’attention sur le caractère sexuel et racial des crimes violents commis contre les femmes autochtones », explique Jamie Black. J’évoque la présence de ces femmes par un symbole de leur absence. » La pratique de l’artiste traite de thèmes comme la mémoire, l’identité, l’espace et la résistance, et est ancrée dans une compréhension du corps et du territoire comme sources de savoirs historiques et culturels.

L’installation The REDdress Project sera dévoilée le 8 mars à midi. Le public pourra la voir gratuitement au CNA jusqu’au 14 mars.

Récital de la chorale Aella en l’honneur de grandes compositrices

À 18 h, le 8 mars, la chorale Aella offrira un récital gratuit d’œuvres composées par des femmes. Le chœur, sans directrice, est composé de chanteuses chevronnées, toutes de la région de la capitale nationale. C’est en 2016 que Jennifer Berntson a fondé Aella qui, selon Classical Ottawa, est « tout ce qu’une chorale moderne doit être : novatrice, techniquement précise, joyeuse, réconfortante et représentative [de son milieu] ».

Ce spectacle gratuit aura lieu de 18 h à 19 h 30 devant l’Escalier Glass Thorsteinson.

Réflexions sur la vie de l’Orchestre du CNA et prestation de Tanya Tagaq, chanteuse et artiste d’avant-garde

À 19 h, l’Orchestre du CNA et le maestro Alexander Shelley braqueront les projecteurs sur des Canadiennes remarquables en présentant Réflexions sur la vie, une expérience symphonique immersive fertile en émotions mettant en vedette la soprano Nathalie Paulin et la comédienne Monique Mojica.

Le concert débutera avec Qiksaaktuq, une complainte pour les femmes autochtones disparues et assassinées née par improvisation du génie créatif de la chanteuse et artiste expérimentale inuite Tanya Tagaq, lauréate du prix de musique Polaris 2014.

Viendra ensuite la création emblématique de l’Orchestre du CNA, Réflexions sur la vie, un spectacle unique en son genre des plus émouvants dirigé par Alexander Shelley et mis en scène par Donna Feore.

Roberta Bondar, Rita Joe, Alice Munro et Amanda Todd ont inspiré Réflexions sur la vie, une célébration symphonique multimédia de la jeunesse, de l’espoir et du courage. L’Orchestre du Centre national des Arts a commandé une œuvre chacune à quatre compositeurs, Zosha Di Castri, Jocelyn Morlock, Nicole Lizée et John Estacio, pour créer sa plus ambitieuse production à ce jour. La mise en scène comporte de saisissantes projections, immergeant l’auditoire dans un univers sonore et visuel alliant cinéma, photo et graphisme.

Le spectacle commence à 19 h et est présenté à la Salle Southam. Billets en vente en ligne.

Causerie d’avant-concert

Joignez-vous à l’animatrice Candy Palmater, à la compositrice Jocelyn Morlock, ainsi qu’aux invitées spéciales Carol Todd et Ann Joe pour une discussion sur le parcours d’Amanda Todd et de Rita Joe et sur le message fort qu’elles transmettent grâce à leurs mots, mis en vedette dans Réflexions sur la vie.

De 18 h à 18 h 30, scène du Foyer du canal.

Mélissa Ouimet, auteure-compositrice-interprète pop franco-ontarienne (CNA Présente)

Depuis une dizaine d’années, au fil d’innombrables spectacles, Mélissa Ouimet s’est bâti une carrière remarquable. Elle régale ses fans et fait vibrer les festivals d’un rock émouvant, marqué par la grâce et la parole habile de son auteure. Elle a été très applaudie, entre autres, aux Francofolies de Montréal, à Constellation francophone, à Toronto, et dans le cadre des festivités du 150e anniversaire du Canada.

Ses deux premiers albums, produits par Gautier Marinof, reposent sur des assises de rock, de blues et de pop. Dans la foulée de la sortie d’Amours jetables au début de 2018, Mélissa a lancé Les Sessions M, série de capsules Web faites d’entrevues sur l’art, la vie et beaucoup d’autres sujets avec quelques-uns de ses artistes préférés. CNA Présente a le grand plaisir d’accueillir cette artiste persévérante au talent éclectique!

Le spectacle commence à 20 h 30 et est présenté à la Quatrième Salle (spectacle payant).

Brouillage des genres au Théâtre anglais : Christine Horne incarne Hamlet

C’est Hamlet comme vous ne l’avez jamais vu. Christine Horne incarne Hamlet, rôle qui lui a valu une citation pour un Mavor Moore Award for Outstanding Performance, tandis que Dawn Jani Birley donne vie à Horatio, pour lequel elle a reçu le prix de la Meilleure actrice dans une pièce de théâtre décerné par l’Association des critiques de théâtre de Toronto. Avec un Prince Hamlet qui défie les règles des genres, le Théâtre anglais offre une version audacieuse, stylisée et inclusive de la pièce de théâtre la plus connue du monde.

Lorsqu’il apprend que la mort de son père n’était pas accidentelle, le prince Hamlet s’ingénie à découvrir la vérité. Au mépris de sa propre mortalité, il a recours à la mise en scène et à la supercherie pour soutirer un aveu à son oncle, et devient lui-même un assassin.

Le metteur en scène visionnaire Ravi Jain présente un Hamlet adapté à notre époque, où tout change rapidement. « Ce n’est pas le Hamlet que l’on connaît », a écrit le Toronto Star à propos de Prince Hamlet, un Shakespeare complètement réinventé, avec une distribution audacieuse faisant fi des règles des genres, et une approche inusitée des codes de la représentation : conçu à la fois pour le public habituel et les malentendants, le spectacle intègre l’anglais et la langue des signes américaine dans la mise en scène même de la pièce.

La pièce commence à 20 h et est présentée au Studio Azrieli. Il s’agit d’un spectacle payant.

La Lanterne Kipnes

Élément emblématique du nouveau CNA, la Lanterne Kipnes, qui est équipée du plus vaste écran à DEL transparent en Amérique du Nord, sera illuminée dans le cadre de la Journée internationale des femmes. Le 8 mars prochain, cette nouvelle balise du centre-ville d’Ottawa projettera les œuvres spectaculaires de l’artiste métisse Christi Belcourt. Les images diffusées sur la Lanterne Kipnes sont créées en collaboration avec le studio montréalais Moment Factory. La Lanterne a été nommée en l’honneur de Dianne Kipnes, C.M., et d’Irving Kipnes, C.M., d’Edmonton, pour souligner leur générosité.

À PROPOS DU CENTRE NATIONAL DES ARTS DU CANADA

Le Centre national des Arts (CNA) collabore avec des artistes et des organisations partout au Canada afin de créer une vibrante scène nationale dans le domaine des arts du spectacle, et agit comme catalyseur de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs d’un bout à l’autre du pays. Inauguré le 2 juin 1969, le Centre célèbre en 2019 ses 50 ans d’existence avec un large éventail de spectacles et d’événements spéciaux offerts tout au long de l’année. Carrefour des plus grands talents créateurs canadiens, le CNA privilégie les choix audacieux dans chacun de ses volets de programmation : l’Orchestre du CNA, le Théâtre français, le Théâtre anglais, la Danse, CNA Présente et le Théâtre autochtone, qui lancera sa première saison à l’automne 2019. Par l’entremise de son Fonds national de création, le Centre investit annuellement jusqu’à 3 M$ en dons privés dans 15 à 20 créations ambitieuses d’artistes et d’organisations artistiques de partout au Canada. Il est aux avant-postes en matière de programmation enfance-jeunesse et d’activités éducatives, procurant de la formation aux artistes et des ressources aux enseignants des quatre coins du pays. Et il fait œuvre de pionnier dans l’utilisation des nouveaux médias en braquant les feux sur les scènes du Canada grâce à sa Lanterne Kipnes, plus grande installation à écrans DEL transparents en Amérique du Nord; en offrant du télé-enseignement à des élèves et des jeunes artistes du monde entier; en créant des fichiers balados très prisés; et en proposant un large éventail de concerts sur demande de l’Orchestre du CNA. En outre, l’immeuble du CNA a récemment fait l’objet de deux importants projets de renouvellement, généreusement appuyés par le gouvernement du Canada. Ces projets ont permis de réorienter le CNA vers le centre-ville; de rendre ses espaces plus accueillants et accessibles; et de remettre ses salles de spectacles et équipements de production aux normes contemporaines. Le CNA est le seul centre des arts de la scène multidisciplinaire bilingue au Canada, et l’un des plus grands établissements du genre au monde.

 

RENSEIGNEMENTS :

Andrea Ruttan

Agente de communication

Centre national des Arts

Andrea.Ruttan@nac-cna.ca

Menu