Yassama  et la calebasse  aux cauris  

Shayenne Productions, WeeFestival et Théâtre français de Toronto, Ontario

Mot de la metteure en scène, Karine Ricard

Petite, j’ai passée plus de temps entourée d’adultes que d’enfants de mon âge. Je ne me suis jamais lassée de les écouter se raconter des histoires tout un chaqu’un et d’en tirer mes propres leçons de vie. La transmission d’histoires de bouches à oreilles est une tradition qui a marquée l’imaginaire populaire d’ici et certaines histoires sont mêmes devenues des référents culturels. C’est cet art de la parole qui se place au centre de la dramaturgie Africaine et qui me rappelle mes propres traditions orales de la culture francophone. Dans la tradition des contes Africains, les figures de sagesses et l’expérience de l’âge sont au cœur de la dramaturgie. L’arbre du Baobab représente cette sagesse pour Yassama et son village. 

Ici comme ailleurs, le conte est d’une portée universelle. Reflet d’une société, il forge nos imaginaires, il nous rassemble, il appartient à tous. 


Crédits

Shayenne Productions

Productrice/Directrice artistique : Lua Shayenne 

Site web | Facebook

Théâtre français de Toronto

Directeur général : Ghislain Caron 
Directeur de la communication/marketing : Manuel Verreydt 
Directrice artistique : Karine Ricard

Site web | Facebook

Menu