Cet événement est passé

L’histoire de Sasha Samar est rouge comme le ciel de Tchernobyl, rouge comme le sol des gisements de fer, rouge comme sa passion pour Nadia Comaneci, rouge comme les images que diffuse la première télévision couleur qui s’allume, rouge comme l’Armée, rouge comme le rideau de théâtre qui le fait rêver. Sasha a grandi en Ukraine avec en toile de fond les changements majeurs qui ont fissuré le bloc soviétique. Aujourd’hui Sasha fait du théâtre, et il joue sa vie.

Frappé par ce parcours aussi incroyable qu’insensé, Olivier Kemeid se risque à le raconter. L’entreprise est épique, et l’auteur insuffle au récit toute la sensibilité et l’éloquence qui font sa marque. La grande Histoire charrie ici un imaginaire mêlé de liberté et de désillusion sur lequel se détache le destin du jeune homme, marqué par une relation au père forte et tourmentée et la quête éperdue d’une mère qu’il croit reconnaître partout. Porté par l’émotion la plus sincère, le spectacle a le souffle d’un drame populaire tout à la fois drôle et poignant.

C’est ça, retourne dans les jupes de ton père.
 

Durée du spectacle: 1 h 50, sans entracte.

 

Extraits de critiques

« Exubérante, tragique et délurée, la fable imaginée par Olivier Kemeid dans Moi, dans les ruines rouges du siècle joue brillamment avec l’histoire russe et la transcende. […] La larme n’est jamais loin du rire dans cette fresque puissante où Sasha Samar livre le récit bouleversant et épique de sa vie transformée en légende.» Voir
« Olivier Kemeid a créé une fable à la fois tragique et délurée. […] Des moments très, très poignants. […] J’ai adoré. » Voir Tv
Elsa Pépin

« [Une] production à la fois férocement drôle et très émouvante qui propulse le récit de vie bien au-delà de l’anecdote. […] Moi, dans les ruines rouges du siècle, dialogue culturel sensible et fécond, compte parmi les exemples les plus éloquents et intéressants de l’ouverture de notre dramaturgie à l’Autre.»
Alexandre Cadieux, Le Devoir

« Il faut reconnaître qu’il y a des spectacles qui suscitent de grandes émotions. Des spectacles qui font vibrer plusieurs cordes à la fois. […] Kemeid a donné naissance à une admirable fresque. […] Dans son propre rôle, Sasha Samar bouleverse, aussi juste dans la peau de l’enfant candide que dans celle du jeune homme transformé en militaire, aussi nuancé en adolescent avide de célébrité qu’en adulte reprenant courageusement les rênes de son destin. »
Christian Saint-Pierre, RevueJeu.org

« Chaque vie est unique, mais toutes ne méritent pas d’être données en spectacle. Celle du comédien Sasha Samar, si. Sa trajectoire proprement romanesque est racontée d’une manière superbement touchante et drôle par Olivier Kemeid.»
Alexandre Vigneault, La Presse

« Ça vaut le détour. […] Un récit tout à fait captivant. »
Katerine Verebely, Desautels [33:35]

« Il y a le mélange de la poésie et de l’humour d’Olivier Kemeid, mais aussi ce brio qu’il a toujours su recréer dans ses pièces, c’est-à-dire le mélange de contemporain et d’épique. La mise en scène est absolument brillante, soutenue par une distribution fort impressionnante. […] C’est absolument à voir.»
Karyne Lefebvre, Bouillant de culture, Radio-Canada [à partir de 48:00]

« Un regard perçant sur les aléas du comédien Sasha Samar à travers les bouleversements de l’Union soviétique. »
Hugo Prévost, Pieuvre.ca

« Un vrai tour de force. […] Une foule émue aux larmes a quitté le Théâtre d’Aujourd’hui, convaincu qu’elle venait de vivre quelque chose d’inoubliable. »
Amélie Bélanger, Sors-tu.ca

« Sasha [Samar] est extrêmement touchant. […] Je le recommande chaudement. »
Andrée-Anne Brunet, Les oranges pressées, CIBL [à partir de 1:23:12]

« Tous les éléments de la petite et de la grande histoire de Sasha se côtoient avec une habileté remarquable. […] À la toute fin, on sort du Théâtre d’Aujourd’hui un peu plus humain et un peu plus respectueux face à la vie.»
Samuel Larochelle, Patwhite.com

« Un parcours touchant et empreint d’une belle humanité. […] Une distribution cinq étoiles. »
Olivier Dumas, Montheatre.qc.ca

« J’ai adoré. […] Ce sont d’excellents comédiens qui sont réuni sur la scène du Théâtre d’Aujourd’hui. […] Un très, très beau texte. Allez-y. »
Jordan Dupuis, Gang Bang, CIBL [à partir de 48:00]

« L’histoire est profondément humaine et fascinante. […] Voilà certainement une pièce qui vaut le détour, c’est un très profond moment d’humanité campé sur les « ruines rouges du siècle »… »
Yves Rousseau, Le Quatrième

« Moi, dans les ruines rouges du siècle s’attaque non seulement à la vie époustouflante de Sasha Samar, mais aussi à toute notre conception d’un monde qui nous est inconnu. […] À découvrir, absolument, par les mots de Kemeid et Samar.»
Julie Ledoux, bangbangblog.com

video:
Moi dans les ruines rouges © Stéphanie Capistran Lalonde
Moi dans les ruines rouges © Stéphanie Capistran Lalonde
Menu