Ronnie Dean Harris | Fara Nosh

Ronnie Dean Harris

Ronnie Dean Harris, alias Ostwelve, est un artiste multimédia Stō:lo/St'át'imc/Lil'wat/N’laka'pamux basé à New Westminster, en Colombie-Britannique. Après ses débuts en musique, il a exploré divers médias tels que la télévision, le cinéma, la conception visuelle et sonore, ainsi que divers sujets de recherche, notamment l’histoire, la cosmologie, la généalogie et la politique autochtone.

À la fin de 1951, le chef des Sḵwx̱wú7meshs Andy Paull a écrit un article qui a plus tard servi d’éloge funèbre pour notre grand-père, le chef Kwikwetlem William alias xem-tey-nem. Dans cet article, Andy reconnaît les événements importants de la vie de notre grand-père. De son témoignage des premiers colons sur la rivière, à sa présence et son témoignage lors d’un important rassemblement historique à Sapperton pour l’anniversaire de la reine Victoria avec le gouverneur Frederick Seymour, à son agression par un détenu de l’hôpital psychiatrique judiciaire de Colony Farm.

Cet article mentionnait également des histoires racontées par notre grand-père Kwikwetlem, selon lesquelles « les Sasquatchs déracinaient les arbres où se trouve aujourd’hui la ville de New Westminster et on les voyait transporter jusqu’à cinq saumons sur chaque main et des ballots de saumon fumé jusqu’à leurs demeures dans la forêt ». Vivant à New Westminster, cela a attiré mon attention et je voulais pouvoir raconter cette histoire et explorer ce souvenir dans cet espace et ce temps.

Alors que j’imagine souvent ce que ce serait de m’asseoir avec mon grand-père, je me demande maintenant ce que ce serait d’entendre ses récits et ses souvenirs à travers les yeux de quelqu’un qui était là : « il a vu les arbres dont les cimes embrassaient les eaux du Fraser être progressivement abattus » et « il a vu le chemin de fer traverser le continent ».

Il est également l’un des conteurs de l’édition de Vancouver de Cités autochtones, en 2021.

Menu