Rues fermées à la circulation autour du CNA lors de la fin de semaine des courses d'Ottawa

En harmonie avec la terre

Plan d’action en matière de durabilité environnementale du Centre national des Arts
2023-2026

Message du Centre national des Arts

Le changement climatique est largement reconnu comme le problème le plus urgent auquel l’humanité est confrontée.

En tant que chef de file national dans le secteur des arts de la scène, le Centre national des Arts a un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre le changement climatique.

De 2017 à 2023, le CNA a mis en œuvre une série de stratégies de gestion de l’énergie qui ont permis à l’organisation de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 33.7 %. (environ 1 410 tonnes de CO2 ou l’équivalent de 432 voitures en moins sur les routes en une année).

Bien que ce soit un bon début, nous devons redoubler d’efforts… et de vitesse.

Le CNA s’engage à réduire ses émissions de GES de niveau 2 d’au moins 50 % d’ici 2026. Nous nous engageons également à établir et à mettre en œuvre des méthodes de réduction de GES de niveau 3 pendant la même période.*

Pour accélérer la cadence, le conseil d’administration du CNA a adopté la toute première politique sur la durabilité environnementale de l’organisation et a mis sur pied un comité directeur composé de leaders clés du CNA qui se consacre au développement et à l’exécution des stratégies dans toutes les phases de nos activités. Les objectifs sont de réduire davantage notre consommation d’énergie, de diminuer les déchets et d’aborder la production de programmes et d’événements artistiques dans une optique de durabilité environnementale.

Ce plan d’action triennal en matière de durabilité environnementale présente la manière dont le CNA réduira sa dépendance aux GES de niveau 2 et trouvera de nouvelles méthodes de réduction des GES de niveau 3.

Le plan est mesurable et atteignable. L’objectif est de mobiliser les principales parties prenantes du CNA, comme les publics, les artistes, le personnel, le gouvernement, les commanditaires, les prestataires et les sous-traitants. Notre approche est d’explorer les solutions pour les diffuser dans le secteur des arts de la scène.

Ce plan d’action en matière de durabilité environnementale vise à harmoniser nos actions avec notre principe fondateur visant à « stimuler le rôle des arts de la scène et mener les changements dans le secteur des arts de la scène en se faisant le champion de pratiques respectueuses de l’environnement ».

Le temps presse. Mettons-nous au travail.

Christopher Deacon
Président et chef de la direction
Centre national des Arts

* NOTE : Les émissions indirectes de GES de niveau 2 proviennent de l’énergie achetée par le CNA, mais produite par des organisations externes : électricité, climatisation et chauffage urbains. Les émissions indirectes de GES de niveau 3 comprennent les déplacements professionnels, les déchets, l’eau et l’utilisation des produits achetés, comme les ampoules. Le CNA ne produit pas sa propre énergie et n’a donc pas de données sur le GES de niveau 1.

Niveaux des émissions de gaz à effet de serre au CNA

Niveau 1 : Le CNA est un consommateur d’énergie et non un producteur. Comme il ne produit pas d’énergie, le CNA n’est pas tenu de déclarer ses émissions de GES de niveau 1.

Niveau 2 : Le CNA reçoit son énergie opérationnelle de la centrale de chauffage et de refroidissement exploitée par Services publics et Approvisionnement Canada. Le CNA a mis en place un protocole visant à mesurer et à surveiller sa consommation d’énergie et les émissions de niveau 2 qui en résultent.

Niveau 3 : Le CNA est en train d’établir des processus visant à mesurer le niveau actuel d’émissions de niveau 3. Un protocole de suivi et de reddition sera adopté à la suite de l’établissement de ce niveau de base.

Énoncé d’engagement envers l’environnement du Centre national des Arts

Dans son plan stratégique 2023-2026, le CNA s’engage à stimuler le rôle des arts de la scène pour construire un futur durable et équitable. Nous favoriserons les pratiques de gestion exemplaires en menant le changement écologique dans le secteur des arts de la scène du Canada grâce à des approches de développement durable. D’ici 2026, le CNA s’engage à réduire ses émissions de GES de niveau 2 d’au moins 50 %, ainsi qu’à déterminer et à mettre en œuvre des méthodes de réduction de GES de niveau 3.

Lutte contre les changements climatiques : quelques réussites du CNA

Voici quelques-unes des réussites récentes du Centre national des Arts en matière de lutte contre les changements climatiques :

  • Le CNA a réduit ses émissions annuelles de gaz à effet de 33,7 % depuis 2017–2018 (année de référence), soit l’équivalent de 1 410 tonnes d’équivalent de CO2* ou de 432 véhicules en moins sur la route pendant un an, grâce à des stratégies de gestion de l’énergie. Les émissions diminueront davantage dans les prochaines années à mesure que nous mettons en place des améliorations infrastructurelles et modernisons le réseau énergétique de quartier dans la région de la capitale nationale avec le Programme d’acquisition de services énergétiques qui répond aux besoins du CNA en chauffage et en refroidissement.  
  • L’organisation utilise des contenants alimentaires ainsi que des ustensiles fabriqués à base de plantes, évitant ainsi à 1 million d’objets de plastique de se retrouver au dépotoir chaque année. Les contenants (verres à vin et à bière, tasses à café, assiettes, ustensiles, pailles et contenants pour emporter) sont transformés – grâce à un processus développé avec l’aide de partenaires publics et privés – en riche compost réintroduit dans les jardins de fines herbes sur le toit du CNA.
  • En passant à un programme maison numérique, le CNA a imprimé pendant la saison 2022-2023 4,8 millions de pages de moins par rapport à la saison 2019-2020.
  • Nous utilisons l’air extérieur pour refroidir l’édifice et des variateurs de vitesse sur les ventilateurs plus performants plutôt que de continuellement opérer les systèmes de ventilation pour mieux conserver de l’énergie.
  • Les Services de restauration gèrent deux ruches d’environ 5 000 abeilles chacune sur le toit du CNA. Les abeilles pollinisent le jardin de fines herbes utilisées par l’équipe culinaire du restaurant 1 Elgin et produisent du miel au délicieux parfum de lilas.
  • Nous avons installé des connexions électriques le long de l’allée Freiman, là où se garent de gros camions, tels que les autobus de tournée des artistes en visite. Par le passé, ces camions restaient parfois en marche pendant des heures, émettant des gaz à effet de serre dans l'air. Désormais, les conducteurs peuvent brancher directement leurs camions à l'alimentation électrique du CNA et éteindre leur moteur.
  • Nous avons mis à jour plus de 80 % de l’éclairage hors salles du Centre pour utiliser des technologies de pointe, telles les DEL. À date, nous avons recyclé 1 971 ampoules, ce qui a permis de détourner les matériaux suivants des dépotoirs : 234,7 kg de verre, 25 kg de plastique, 10,50 kg de métaux, ainsi que de plus petites quantités de phosphore, de porcelaine et de mercure.   
  • Nous avons remplacé les portes extérieures par des modèles à haut rendement énergétique, diminuant ainsi les besoins de chauffage et de climatisation et éliminant l’accumulation de glace sur les portes pendant l’hiver.
  • Nous avons publié les résultats d’un projet de recherche sur deux ans du Théâtre anglais du CNA, Le Cycle : La Terre nous observe… Agissons maintenant, qui explore comment les artistes et les organisations artistiques peuvent revoir leurs pratiques et leur programmation pour créer des œuvres qui véhiculent des valeurs écologiques et contribuent à l’avenir de notre planète.
  • Le CNA a établi un partenariat avec Leadership Sectoriel des Arts sur l’Urgence de la Transition écologique (LeSAUT), un « réseau de réseaux » d’artistes et d’organisations travaillant à l’intersection de la culture et du climat au Canada. Créé en 2021, LeSAUT a pour mandat de favoriser une réponse coordonnée, artistique et percutante du secteur canadien des arts et de la culture face à l’urgence climatique.

Politique de durabilité environnementale du CNA

Lire la politique de durabilité environnementale du Centre national des Arts. D’autres formats sont disponibles sur demande en écrivant à greenplanvert@nac-cna.ca.

Mesures clés du plan d’action en matière de durabilité environnementale 2023-2026

1. Gestion de l’énergie

But de la Politique de durabilité environnementale du CNA Numéro Mesure Responsable
1.1 Favoriser des activités et des services adaptés aux changements climatiques et à faibles émissions de carbone. 1.1.1 Continuer de participer au Programme d’acquisition de services énergétiques (PASE) et à son programme énergétique de quartier dans la région de la capitale nationale, ce qui permettra de réduire considérablement les émissions de GES d’ici 2026 grâce à la modernisation. Exploitation
1.1 Favoriser des activités et des services adaptés aux changements climatiques et à faibles émissions de carbone. 1.1.2 Tenir compte de l’empreinte carbone dans les dossiers et prises de décisions (c.-à-d. que les projets ne sont plus étudiés en fonction des plans financiers et stratégiques seulement, mais aussi selon l’émission de carbone). Haute direction, Finances
1.1 Favoriser des activités et des services adaptés aux changements climatiques et à faibles émissions de carbone. 1.1.3 Étudier la faisabilité d’installer une source d’énergie renouvelable sur le site comme des panneaux solaires ou le stockage dans des batteries (année 3). Exploitation
1.2 Réduire les inefficacités et le gaspillage d’énergie liés aux systèmes et à l’enveloppe du bâtiment par la mise en œuvre de stratégies d’exploitation écoénergétiques. 1.2.1 Continuer de participer au Programme d’acquisition de services énergétiques (PASE) et à son programme énergétique de quartier dans la région de la capitale nationale, ce qui permettra de réduire considérablement les émissions de GES d’ici 2026 grâce à la modernisation. Exploitation
1.3 Définir des mesures de gestion de l’énergie visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) résultant des activités du CNA. 1.3.1 Poursuivre les mesures de réduction de l’utilisation d’énergie en suivant le rapport de gestion de l’énergie et en privilégiant les options offrant d’importantes réductions d’émission de carbone. Explorer les sources de financement externes qui peuvent favoriser le dossier (taux d’intérêt favorables, prêts verts, obligations pour retombées communautaires). Exploitation, Finances
1.4 Promouvoir des modes de transport écologiques, et encourager les membres du personnel et les artistes de passage à réduire leurs déplacements professionnels et à utiliser des modes de transport écologiques dans la mesure du possible. 1.4.1 Faire un sondage sur la mobilité du personnel et du public (année 1 et 2) et encourager les options faibles en émissions de carbones ou les initiatives de transport durable. Stratégie et communications
1.4 Promouvoir des modes de transport écologiques, et encourager les membres du personnel et les artistes de passage à réduire leurs déplacements professionnels et à utiliser des modes de transport écologiques dans la mesure du possible. 1.4.2 Effectuer une analyse des déplacements professionnels du personnel et des artistes sous contrat afin d’évaluer l’empreinte carbone et d’explorer les options à plus faible émission. Comparer nos résultats avec ceux d’autres organisations d’art semblables dans le monde. Finances

2. Gestion des déchets

But de la Politique de durabilité environnementale du CNA Numéro Mesure Responsable
2.1 Réduire l’impact environnemental des déchets d’une manière qui mobilisera le personnel, les artistes et le public visiteur. 2.1.1 Créer des présentoirs virtuels et physiques pour montrer comment le CNA réduit ses déchets (p. ex., tableau de bord sur l’énergie, présentation sur la réutilisation du matériel de scène grâce à des équipements à boulons et à vis plutôt que colle et agrafes). Exploitation, Production
2.2 Élaborer une solide stratégie de gestion des déchets visant à surveiller la production de déchets, et à détourner un maximum de déchets solides des sites d’enfouissement et de l’incinération par la réutilisation, le recyclage et le compostage. 2.2.1 Appuyer l’exécution de nouveaux programmes de gestion des déchets (selon le contexte financier) et offrir des formations, des ressources et de l’encadrement pour maximiser le taux de recyclage (année 1). Exploitation, Services de restauration
2.3 Acheter des biens et services plus écologiques, c’est-à-dire ceux dont l’impact sur l’environnement est moindre/réduit au cours de leur cycle de vie, par rapport à des biens ou services concurrents destinés au même usage. 2.3.1 Éviter et réduire les déchets à la source en s’assurant que les documents d’approvisionnement donnent la priorité à des prestataires de services qui favorisent la carboneutralité et adopter une approche zéro déchet de plastique. Finances, Exploitation

3. Production et pratiques artistiques

But de la Politique de durabilité environnementale du CNA Numéro Mesure Responsable
3.1 S’engager à adopter une approche axée sur l’amélioration continue en optant pour des activités de production et des pratiques artistiques durables. 3.1.1 Voir la mesure 3.5. Production
3.2 Prendre conscience que les pratiques artistiques peuvent avoir un impact majeur sur les perceptions et les réactions du public à l’égard de l’urgence climatique. 3.2.1 i) Continuer à travailler avec des organisations comme LeSaut et à chercher des occasions de projet comme la recherche Irresistible Worlds (année 1 et 2) pour promouvoir l’importance des arts dans la lutte contre les changements climatiques et pour la justice climatique;
ii) mobiliser et éduquer le public sur les changements climatiques et la justice climatique, mesurer son expérience et recueillir ses commentaires pour nos futures productions sur la durabilité;
iii) promouvoir la présentation d’œuvres qui invitent les artistes et les publics à imaginer les lendemains positifs d’une société qui a réussi à résoudre la crise climatique.
Production, disciplines artistiques
3.3 Intégrer des critères de durabilité dans l’analyse de faisabilité et la planification des projets artistiques, et s’efforcer de soutenir les productions artistiques qui s’engagent dans l’action climatique. 3.3.1 Voir les mesures 3.4 et 3.5. Production, disciplines artistiques
3.4 Communiquer ses objectifs de durabilité à son réseau de partenaires, de collaborateurs et d’entrepreneurs artistiques en continuant d’adopter des pratiques d’approvisionnement écologiques, et en énonçant des exigences de durabilité dans les ententes conclues. 3.4.1 Diffuser nos découvertes, défis et occasions d’amélioration avec nos pairs des secteurs artistiques et culturels en nous servant du réseau LeSAUT en tant que partenaire stratégique ainsi que des enseignements tirés du projet de réouverture après la pandémie. Rechercher et renforcer les partenariats qui permettent au CNA de devenir un catalyseur de spectacles durables et de partage des connaissances (année 2 et 3). Théâtre anglais, Stratégie et communications
3.5 S’engager à adopter des pratiques durables en matière de création et de production artistiques. Cela se traduit notamment par l’utilisation de matériaux et d’outils respectueux de l’environnement, et par la réduction des déchets de production. 3.5.1 Poursuivre et déployer la réduction de la production des déchets grâce à la conception intelligente; la standardisation des matériaux; la réutilisation des décors, accessoires, costumes et autres matériels de production; et privilégier le numérique plutôt que le papier (année 1 et 2). Consigner et transmettre ces apprentissages à nos partenaires créatifs en passant par des institutions professionnelles pertinentes ou des organisations communautaires; donner des formations au personnel pour apprendre des partenaires (année 3 et plus). Assister à des formations ou en offrir sur la manière d’intégrer la conception durable dans le processus créatif (année 1 à 4) et en faire l’essai avec des « productions zéro déchet ». Production, disciplines artistiques
3.6 Dans la mesure du possible, les éléments scéniques tels que les décors, les accessoires, les costumes, les perruques et le maquillage seront fabriqués à partir de matériaux recyclés, et réutilisés/recyclés/réacheminés après usage. 3.6.1 Réduire les déchets de production de 10 % d’ici 2026 pour les éléments scéniques, les accessoires, les costumes, les perruques et le maquillage en utilisant des matériaux réutilisés, recyclés ou réacheminés après usage; atteindre une cible de réutilisation de 50 % pour les productions à domicile. Production
3.7 Tout équipement qui doit être mis au rebut sera démonté et recyclé, réutilisé, donné ou confié à une entreprise tierce pour être recyclé, selon le cas. 3.7.1 Voir la mesure 3.5. Production
3.8 Convertir 80 % des dispositifs d’éclairage et des équipements des salles pour adopter des solutions écoénergétiques. 3.8.1 Opter pour des dispositifs d’éclairage et des équipements écoénergétiques de théâtre quand les matériels actuels seront en fin de vie et rechercher activement des options plus économiques ou durables. Production

4. Surveillance, reddition de comptes et engagement

But de la Politique de durabilité environnementale du CNA Numéro Mesure Responsable
4.1 Le CNA s’engage à élaborer et à surveiller des indicateurs clés de rendement en matière de durabilité dans les domaines de la consommation d’énergie et de la gestion des déchets, et à en rendre compte. Le CNA s’engage à établir des buts qui s’harmonisent avec les objectifs de durabilité à long terme du gouvernement du Canada, y compris son engagement envers des activités carboneutres d’ici 2050, et son objectif de réduire les émissions de GES de niveaux 1 et 2 de 40 % d’ici 2025.
Comme le préconise la Stratégie pour un gouvernement vert du gouvernement du Canada, le CNA divulguera publiquement et de façon proactive ses émissions de GES chaque année et adoptera les recommandations pertinentes et appropriées du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques s’adressant aux sociétés d’État.
4.1.1 Le CNA continuera à faire des rapports sur ses émissions de niveau 2 (année 1 à 3).
Le CNA intégrera un dispositif de rapport sur les émissions de niveau 3 dans ses systèmes et processus de données financières selon un cadre de rapport d’émission de carbone approuvé (année 2 et 3) et définira des cibles avec le comité de développement durable (année 2 et 3). La direction et le personnel seront formés à collecter les données nécessaires pour les rapports d’émission de carbone (année 3).
Exploitation, Finances, Stratégie et communications
4.2 Le CNA démontrera son engagement envers le leadership vert en partageant activement ses résultats et ses pratiques exemplaires avec ses principaux intervenants gouvernementaux, ses partenaires et ses collaborateurs partout au pays, et en incitant son personnel, ses artistes et son public à atteindre les objectifs de développement durable du CNA énoncés dans la présente politique. 4.2.1 Promouvoir les objectifs de développement durable du CNA à l’aide des canaux de communications existants, du nouveau logiciel de gestion des relations avec la clientèle, des sondages du public et des modes 2 et 3 de LeSAUT (année 1 à 3). Stratégie et communications, Expérience visiteurs
4.2 Le CNA démontrera son engagement envers le leadership vert en partageant activement ses résultats et ses pratiques exemplaires avec ses principaux intervenants gouvernementaux, ses partenaires et ses collaborateurs partout au pays, et en incitant son personnel, ses artistes et son public à atteindre les objectifs de développement durable du CNA énoncés dans la présente politique. 4.2.2 Mettre à jour les plans de marketing et de communications actuels (internes et externes) pour y inclure l’engagement et les réussites en matière de durabilité (année 1). Stratégie et communications
4.2 Le CNA démontrera son engagement envers le leadership vert en partageant activement ses résultats et ses pratiques exemplaires avec ses principaux intervenants gouvernementaux, ses partenaires et ses collaborateurs partout au pays, et en incitant son personnel, ses artistes et son public à atteindre les objectifs de développement durable du CNA énoncés dans la présente politique. 4.2.3 Dispenser une formation de base sur la durabilité aux gestionnaires clés (année 1) et intégrer des primes de durabilité et des indicateurs de ressources dans les procédures d’accueil actuelles (année 2 et 3). Ressources humaines
4.2 Le CNA démontrera son engagement envers le leadership vert en partageant activement ses résultats et ses pratiques exemplaires avec ses principaux intervenants gouvernementaux, ses partenaires et ses collaborateurs partout au pays, et en incitant son personnel, ses artistes et son public à atteindre les objectifs de développement durable du CNA énoncés dans la présente politique. 4.2.4 Instaurer une culture de durabilité grâce à des formations pour le personnel, des ressources sur l’intranet du CNA, des défis écologiques dans les départements, des prix d’excellence, des consolidations d’équipe vertes, des projets verts et des incitatifs. Ressources humaines, Stratégie et communications

5. Approvisionnement

But de la Politique de durabilité environnementale du CNA Numéro Mesure Responsable
5.1 S’assurer que les biens et les services achetés ont la plus faible incidence sur l’environnement et l’incidence la plus positive qui soit sur l’économie et la société. 5.1.1 N’offrir que des poissons locaux, canadiens ou certifiés par le Marine Stewardship Council (année 2). Services de restauration
5.1 S’assurer que les biens et les services achetés ont la plus faible incidence sur l’environnement et l’incidence la plus positive qui soit sur l’économie et la société. 5.1.2 Reconnaître les actions pour la durabilité et le climat dans les évaluations du personnel (p. ex., ajouter une catégorie de prix vert pour le personnel, définir des critères de durabilité en tant que compétences dans les descriptions de poste et dans les évaluations, évaluer les occasions de formation pour le personnel en durabilité, gestion de l’énergie et écoapprovisionnement. Ressources humaines
5.2 Travailler avec les cadres d’approvisionnement existants pour favoriser de bons résultats financiers, environnementaux et sociaux. 5.2.1 Développer une politique d’écoapprovisionnement (année 2 et 3) qui comprend :
a) l’obligation pour les prestataires de services d’inclure leur empreinte environnementale dans les contrats dépassant 100 000 $ (année 2 et 3);
b) l’élimination des emballages de plastique (année 2 et 3) à moins qu’une solution circulaire ne soit offerte par un prestataire de services;
c) la réduction au minimum des déchets de construction destinés à la décharge.
Finances, Exploitation
5.2 Travailler avec les cadres d’approvisionnement existants pour favoriser de bons résultats financiers, environnementaux et sociaux. 5.2.2 Créer des occasions d’apprentissage et de mise en commun des meilleures pratiques en écoapprovisionnement avec d’autres organisations et participer à leur rayonnement. Finances
5.2 Travailler avec les cadres d’approvisionnement existants pour favoriser de bons résultats financiers, environnementaux et sociaux. 5.2.3 Préciser dans les contrats et les appels d’offres que les prestataires doivent travailler avec le CNA pour réduire les émissions de niveau 3 dans le cadre d’un groupe de travail conjoint (année 2 et 3). Finances
5.2 Travailler avec les cadres d’approvisionnement existants pour favoriser de bons résultats financiers, environnementaux et sociaux. 5.2.4 Mettre au point des processus ou des lignes directrices, des manuels de référence et des fiches d’informations pour les prestataires concernant la mesure 5.2.3. Finances
5.3 Mettre en œuvre des stratégies pour réduire l’utilisation du papier et favoriser l’achat de fournitures et d’équipements recyclés. 5.3.1 Maintenir l’approche de priorité au numérique pour les programmes maison et réduire le recours au matériel imprimé en général.
Parler des meilleures pratiques dans les communications internes.
Mobilisation des auditoires, Stratégie et communications
5.4 Utiliser uniquement du papier recyclé de post-consommation; plus de 60 % des fournitures concordent avec les principes de l’économie circulaire (soit un modèle de production et de consommation qui favorise le partage, la location, la réutilisation, l’appariement, la remise à neuf et le recyclage du matériel et des produits existants, autant que possible). 5.4.1 S’assurer que plus de 60 % des fournitures sont conformes aux principes de l’économie circulaire. Finances, Exploitation
Retour au début