Sally Benson offre la musique en cadeau

Sally Benson’s violin, 1761 Landolfi

C’était un moment chargé d’émotion pour la famille de Sally Benson. La violoniste de longue date de l’Orchestre du CNA est décédée plus tôt cette année après un bref combat contre le cancer. Sa sœur Jean raconte s’être réjouie à la lecture du testament de Sally en apprenant qu’elle léguait son précieux violon, un Landolfi de 1761 évalué à 218 000 $, au Département de musique de l’Université d’Ottawa.

Sally avait fait l’acquisition de l’instrument à New York il y a de cela des années, et sa famille avait peur qu’il ne serve plus.

« Nous craignions tous qu’il finisse sur une tablette quelque part. C’est un merveilleux instrument. Toute la famille est ravie de savoir que des étudiants auront la chance de jouer sur ce violon dans l’avenir », dit avec soulagement Jean Benson. « Sally avait de nombreux amis enseignants à l’Université d’Ottawa, et bien qu’elle n’ait pas beaucoup enseigné elle-même, elle croyait en l’importance de former la prochaine génération de musiciens. »

« Quand vous jouez sur un instrument comme celui-là, vous sentez l’appel des vieux maîtres qui vous invitent à vous dépasser », plaide Rennie Regehr, professeur d’alto et de musique de chambre à l’Université d’Ottawa. 

L’Université a une petite collection d’instruments de musique, dont 5 autres violons, mais aucun n’est comparable à celui qu’elle a reçu en cadeau de Sally.

« Ce sera le joyau de notre collection », affirme M. Regehr. L’Université prévoit prêter l’instrument à tour de rôle au meilleur étudiant en troisième ou en quatrième année, de manière à offrir à de nombreux jeunes instrumentistes la chance de jouer sur un violon exceptionnel.
 


Menu