Le prestigieux Prix Inspiration Arctique est décerné au projet novateur QAGGIG en appui aux artistes de la Scène du Nord

Tiffany Ayalik est l'une des nombreuses artistes du Nord œuvrant pour la réalisation du projet Qaggiq.

Tiffany Ayalik est l'une des nombreuses artistes du Nord œuvrant pour la réalisation du projet Qaggiq.

Leaders du Projet Qaggiq : (à gauche) Laakkuluk Williamson Bathory, présidente du conseil d’administration de la Qaggiavuut Society, et Ellen Hamilton, chef d’équipe du Projet Qaggiq.

Leaders du Projet Qaggiq : (à gauche) Laakkuluk Williamson Bathory, présidente du conseil d’administration de la Qaggiavuut Society, et Ellen Hamilton, chef d’équipe du Projet Qaggiq.

PHOTO : Dave Chan

Laakkuluk Williamson Bathory est aussi spécialisée dans l’enseignement du conte et de la danse de masques du Groenland.

Laakkuluk Williamson Bathory est aussi spécialisée dans l’enseignement du conte et de la danse de masques du Groenland.

Le projet Qaggiq, qui vise à soutenir les artistes de la scène du Nord canadien, a été couronné par le prestigieux Prix Inspiration Arctique. Qaggiq est une initiative de la Qaggiavuut Society, organisation artistique du Nunavut qui travaille en partenariat avec des entités canadiennes, tant du Nord que du Sud,  dont le Centre national des Arts.

Ce prix, d’une valeur de 600 000 $, permettra à la Qaggiavuut Society d’offrir aux artistes de la scène des régions arctiques des programmes de formation et du mentorat. Il aidera également à créer une infrastructure des arts d’interprétation qui ouvrira de nouvelles possibilités pour les artistes de se produire non seulement dans le Nord mais aussi dans le monde entier.

« Ce prix témoigne de notre persévérance et de notre foi dans les artistes de la scène du Nord », a affirmé la chef d’équipe du projet Qaggiq, Ellen Hamilton. « L’inspiration qu’apportent ces artistes est, croyons-nous, quelque chose dont le Canada a soif et a besoin. »

L’Arctique, région où la population connaît la croissance la plus rapide au Canada, abrite selon les estimations la plus forte proportion d’artistes au pays.

« Le problème, c’est que les artistes de l’Arctique évoluant dans le domaine des arts d’interprétation vivent éloignés les uns des autres », d’expliquer Laakkuluk Williamson Bathory, présidente du conseil d’administration de la Qaggiavuut Society. « Ils habitent dans des endroits si reculés qu’il leur est difficile de collaborer entre eux, d’acquérir de nouveaux savoir-faire et de partager le fruit de leur travail. »

Le Nunavut, qui aura 20 ans en 2019, est, de toutes les provinces et tous les territoires canadiens, le seul à ne pas avoir de centre des arts de la scène. L’idée de créer la Qaggiavuut Society est née de la frustration engendrée par l’absence d’un lieu d’expression des arts de la scène de niveau professionnel.

« Il y a deux générations à peine, toute la culture arctique tournait autour du concept de territoire. Il y a eu un bouleversement très rapide, raconte Ellen Hamilton. L’expérience que nous avons vécue en étant entraînés dans la modernité est riche en émotions et en histoires. »

Le projet Qaggiq est issu d’une collaboration étroite de la Qaggiavuut Society avec le Centre national des Arts (CNA), à Ottawa. Parmi les autres partenaires de l’initiative, on retrouve l’École nationale de théâtre du Canada, des organisations inuites, le Conseil des arts du Canada, le Banff Centre et le gouvernement du Nunavut. L’équipe du projet est formée d’artistes de la scène des trois territoires canadiens et d’éducateurs évoluant dans le domaine des arts de la scène.

« Nous sommes fiers des œuvres de calibre mondial que créent les artistes du Nord, et nous sommes ravis pour la Qaggiavuut Society », a déclaré Geneviève Cimon, directrice de l’Éducation musicale au CNA. « Le succès que remportent nos programmes d’éducation musicale nous montre que les collectivités qui placent les arts au cœur de leur développement sont des collectivités vibrantes. Nous sommes fiers de compter parmi les plus proches collaborateurs de Qaggiavuut. »

« Le Conseil des arts du Canada est fier lui aussi de soutenir la Qaggiavuut Society dans son projet de concrétiser une infrastructure vitale pour les arts dans le Nord », a indiqué Steven Loft, coordonnateur de la section Arts autochtones au Conseil des arts du Canada. « Cette initiative portée par les artistes et axée sur la collectivité, qui est profondément enracinée dans la culture et les communautés locales inuites, aura un énorme impact sur les générations à venir d’artistes de la scène et d’auditoires du Nunavut et de toute la région de l’Arctique. Nous adressons nos plus chaleureuses félicitations à Qaggiavuut et à tous ceux et celles qui participent à la réalisation de ce projet crucial. »

Carl Martin

Senior Advisor, Communication / Conseiller principal, Communications

Menu