Nos artistes du Nord impressionne à Halifax

Sylvia Cloutier (avec son fils Inuapik) et Beatrice Deer, David Serkoak, Nelson Tagoona, l’auteure-compositrice-interprète Leela Gilday, Walter Landry, Joseph Nayally de Dehcho Drummers, et Heather Moore.

Nos artistes du Nord ont cassé la baraque la semaine dernière à la cérémonie de remise du Prix Inspiration Arctique, tenue à Halifax.

Lorsque Arnold Witzig a demandé au Centre national des Arts de produire un volet spectacle   semblable à la prestation offerte lors de la Cérémonie d’ouverture de la Scène du Nord à Ottawa le printemps dernier, mon équipe et moi avons sauté sur l’occasion de travailler à nouveau avec ces artistes fabuleux. Arnold et son épouse Sima sont les fondateurs de ce prix de 1 000 000 $ remis tous les ans à une équipe multidisciplinaire ou plusieurs équipes ayant établi de concert un plan réalisable pour mettre leur connaissance de l’Arctique en pratique, pour le bien de l’Arctique canadien et de ses populations.

Tout cela se déroule dans le cadre de la 9e réunion scientifique annuelle d’ArcticNet, réunissant des centaines de scientifiques, sociologues et autres spécialistes du Canada et de l’étranger qui se penchent sur les défis et les possibilités que représentent, à l’échelle planétaire, les changements climatiques et la modernisation de l’Arctique. On est loin ici du public type du CNA!

Ai-je déjà dit que les artistes étaient fabuleux? Le danseur de tambour traditionnel David Serkoak a ouvert le spectacle avec un jeu de tambour renversant qui a donné le ton à l’événement – ton que je qualifierais de quasi solennel. Son numéro terminé, Sylvia Cloutier et Beatrice Deer ont enchaîné avec un chant ayaya qui nous a fait dériver vers le chant de gorge.  (Les festivaliers de la  Scène du Nord auront encore frais en mémoire la remarquable production théâtrale Tulugak que ces deux artistes ont offerte au public le printemps dernier dans le cadre de la Scène.) Et à l’instant même où l’auditoire pouvait se dire que le Nord rimait invariablement avec « tradition » est débarqué sur scène le phénoménal throat-boxer Nelson Tagoona, qui a littéralement soufflé tout le monde par sa virtuosité.

Au milieu d’applaudissements déchaînés sont arrivés les Dehcho Drummers – Walter Landry et Joseph Nayally –, qui ont interprété deux chants de tambour dénés chargés d’intensité, avant d’être rejoints sur scène par l’incroyable Leela Gilday, qui a subjugué l’auditoire avec sa chanson canon « A Cold Wind », sur fond de tambours. Sa voix a hypnotisé la foule de plus de  400 personnes, qui a servi à la chanteuse une ovation à tout rompre.

Puis est arrivé le grand moment de la soirée, la remise des prix. Le prix de 1 000 000 $ a été partagé entre trois équipes canadiennes dont l’action s’articule autour d’enjeux pressants auxquels sont confrontés l’Arctique canadien et ses populations : Ikaarvik: From Barriers to Bridges, The National Strategy on Inuit Education – National Parent Mobilization Initiative, et SakKijânginnatuk Nunalik: Healthy homes in thriving Nunatsiavut communities. Pour en savoir plus sur ces merveilleux projets, consultez le site web arcticinspirationprize.ca


Menu