Le CNA prolonge les annulations et les reports d'événements jusqu'au 31 août

Le Centre national des Arts accueille Sarah Garton Stanley au poste de directrice artistique associée du Théâtre anglais

 

 

Le Centre national des Arts (CNA) a le plaisir d’annoncer que Sarah Garton Stanley, femme de théâtre, conseillère dramaturgique et metteure en scène primée, se joindra au Théâtre anglais du CNA en qualité de directrice artistique associée. 
 
Finaliste au prix Siminovitch pour la mise en scène, Mme Stanley s’est fait remarquer par son dévouement au développement du répertoire théâtral canadien. Elle a œuvré comme conseillère dramaturgique à plusieurs occasions aux côtés de l’actuelle directrice artistique du Théâtre anglais du CNA, Jillian Keiley, notamment dans le cadre de sa récente production d’Oil and Water et d’Afterimage, pièce couronnée d’un prix du Gouverneur général – deux œuvres créées par la compagnie Artistic Fraud de Terre-Neuve. 
 
« Je suis emballée à la perspective de travailler aux côtés de Jillian [Keiley] alors qu’elle apporte ses vastes horizons au Théâtre anglais du CNA », se réjouit Mme Stanley. « L’ampleur de ses vues est extraordinaire et sa capacité d’écouter les voix diverses de ce pays l’est tout autant. Il me tarde de retrousser mes manches et d’aller de l’avant sous la direction artistique de Jillian, en prenant appui sur la longue liste des succès passés du CNA. C’est une période passionnante qui s’annonce. »
 
Championne de la création et des voix nouvelles, Mme Stanley a eu la chance de collaborer avec bon nombre des plus brillants dramaturges du Canada, et encourage activement les nouveaux talents les plus prometteurs du pays dans les champs de la mise en scène, de l’écriture dramatique et du jeu d’acteur. 
 
« Je suis absolument ravie que Sarah [Garton Stanley] ait accepté cette offre », affirme Jillian Keiley. « Il y a des années que je me repose, dans mes activités professionnelles, sur le regard aiguisé de Sarah de même que sur sa profonde compréhension du théâtre en général, et son amour pour le théâtre de ce pays en particulier. Quand Sarah me recommande une production, je ne manque jamais d’y assister. J’ai pleinement confiance en son jugement. »
 
Originaire de Montréal, Mme Stanley a fondé sa première compagnie de théâtre, The Baby Grand (Kingston, ON), en 1985. Par la suite, elle a cofondé le collectif Women Making Scenes (Montréal) suivi de Die in Debt (Toronto), une compagnie renommée pour ses spectacles révolutionnaires à grand déploiement adaptés à des lieux inusités. Au nombre des fondateurs des prix Harold à Toronto, elle a été la première et la seule femme à ce jour à assumer la direction artistique du Buddies in Bad Times Theatre de Toronto. Elle a aussi été directrice associée du Factory Theatre et la toute première artiste associée du Magnetic North Theatre Festival, et elle assure la codirection artistique du Self-Conscious Theatre aux côtés de Michael Rubenfeld. De nombreux spectacles que Mme Stanley a mis en scène se sont retrouvés dans les listes des finalistes ou des lauréats des prix Dora Mavor Moore et Chalmers (Toronto), Jessie Richardson (Vancouver), MECCA (Montréal), Robert Merritt (Halifax) et Betty Mitchell (Calgary). Mme Stanley a enseigné dans plusieurs établissements, notamment au collège Humber, à la Vancouver Film School, et aux universités McGill et York. En plus d’enseigner à l’École nationale de théâtre du Canada, elle y a codirigé le programme de mise en scène, de concert avec Chris Abraham. Mme Stanley est professeure auxiliaire au département de Théâtre de l’Université Concordia.

 
À propos du Centre national des Arts

Foyer et avant-poste des arts de la scène au Canada, le Centre national des Arts, établi à Ottawa, a ouvert ses portes en 1969. Il propose le meilleur de ce que le Canada et le monde entier ont à offrir dans les domaines de la musique, du théâtre d’expressions française et anglaise, de la danse et des variétés, et présente également une programmation régionale. Fermement déterminé à être un chef de file et un innovateur dans chacune des disciplines artistiques qu’il embrasse, le CNA est un centre national axé sur l’interprétation, la création et l’apprentissage, qui collabore avec une infinité d’artistes – tant émergents qu’établis – et s’associe à de multiples organisations artistiques et éducateurs du domaine des arts établis partout au Canada.

-30-

Menu