Le ministre de l’Industrie Tony Clement et le maire Jim Watson assisteront à la classe de virtuose sur large bande

L'inspiration musicale rencontre L'Innovation numérique avec Manhattan on the Rideau, au Centre national des arts

Le Centre national des arts fait appel au réseau ultra rapide de CANARIE pour rapprocher les étudiants doués du Canada des plus grands virtuoses de la planète

Ottawa [Ontario] Le réseau évolué de recherche et d’innovation du Canada (CANARIE inc.) et le Centre national des arts sont heureux de présenter une passionnante démonstration illustrant comment la technologie transforme l’enseignement et les arts.

Dans le cadre de la série de leçons de virtuose Manhattan on the Rideau, le célèbre tromboniste de jazz Wycliffe Gordon dirigera trois étudiants en jazz d’Ottawa à partir de la Manhattan School of Music, à New York. La leçon se déroulera le 8 février, de 12 h à 14 h, à la quatrième salle du Centre national des arts. Ancien membre du septet de Wynton Marsalis et du Lincoln Center Jazz Orchestra, M. Gordon connaît une brillante carrière de soliste et dirige régulièrement le Wycliffe Gordon Quartet.

Cette saison marquera la septième de la série Manhattan on the Rideau, un partenariat avec la Manhattan School of Music qui recourt au réseau CANARIE et aux technologies de vidéoconférence sur large bande les plus pointues pour réunir en temps réel musiciens de renom et élèves accomplis. Cette année, le programme prévoit quatre leçons de virtuose en jazz dispensées dans le cadre d’une véritable salle de spectacle.

« Il arrive des choses incroyables quand on combine l’inspiration artistique et le réseau CANARIE à bande ultra large », affirme Jim Roche, président intérimaire et chef de direction de CANARIE. « Pareil programme serait tout simplement irréalisable sur l’Internet commercial. Le flux de données nécessite un réseau à ultra haute vitesse d’une formidable capacité pour restituer des signaux sonores et visuels d’une telle qualité. »

« Grâce au réseau CANARIE, le CNA est devenu un véritable pionnier dans l’enseignement des arts du spectacle à distance », a déclaré pour sa part Peter Herrndorf, président et chef de direction du CNA. « Les programmes de ce genre s’avèrent une expérience extraordinairement utile pour les jeunes artistes, car ils leur permettent de se développer auprès de quelques-uns des plus grands musiciens et professeurs de la planète. »

Parmi les autres institutions artistiques raccordées au réseau CANARIE, mentionnons l’Emily Carr Institute of Art, l’Ontario College of Art and Design, le Banff Centre, le Centre canadien du film et l’Office national du film. Le réseau CANARIE aide ces institutions à transformer l’éducation et à former la prochaine génération d’artistes canadiens de calibre mondial.

Le programme Manhattan on the Rideau n’est qu’un des éléments du projet Hexagon du CNA faisant appel au réseau CANARIE. Un second est le programme Pinchas Zukerman en vertu duquel le maestro Zukerman guide des élèves sur réseau et les violonistes reçoivent des leçons d’un des plus fameux virtuoses de la Terre. Les musiciens de l’orchestre du CNA suivent également les ateliers à distance donnés presque chaque semaine, au CNA. Par ailleurs, le projet Hexagon relie Peter Hinton, directeur artistique du théâtre anglais au CNA, à des étudiants en théâtre d’autres villes, et continue de multiplier les initiatives de téléformation en arts du spectacle.

La leçon de virtuose du 8 février mettant en vedette Wycliffe Gordon est gratuite et ouverte au public. Le nombre de places étant très limité, les mélomanes sont priés de se présenter tôt afin de ne pas être déçus.  

- 30 -

Renseignements

Kathryn Anthonisen                                                       Director of Communications

CANARIE                                                                     

(613) 943-5374                                                               Kathryn.anthonisen@canarie.ca                                     

Mary Gordon

Communications Advisor

National Arts Centre

(613) 947-7000, ext. 849

mgordon@nac-cna.ca

À propos de CANARIE

CANARIE inc. est le réseau évolué de la recherche et de l’innovation du Canada. Créé en 1993, CANARIE exploite un réseau ultra rapide pour faciliter la recherche de pointe et les grands projets scientifiques entrepris partout au Canada et ailleurs dans le monde. Au-delà de 40 000 chercheurs dans plus de 225 universités et collèges canadiens utilisent son réseau. S’y ajoutent les chercheurs d’instituts, d’hôpitaux et de laboratoires gouvernementaux disséminés ici et là au pays. Avec le concours des 12 réseaux évolués provinciaux et territoriaux qui sont ses partenaires, CANARIE permet aux chercheurs de partager et d’analyser une quantité colossale de données, comme les modèles climatiques, les images transmises par satellite et les séquences d’ADN, ce qui pourrait déboucher sur des découvertes révolutionnaires. CANARIE est une société sans but lucratif financée par les cotisations de ses membres. Ses programmes et activités bénéficient d’une importante aide financière du gouvernement du Canada.

CANARIE maintient le Canada à la fine pointe de la recherche et de l’innovation dans le numérique, pavant la voie à une économie numérique vigoureuse. Pour en savoir plus, on visitera le site www.canarie.ca.

Suivez-nous sur Facebook et Linkedin en cherchant CANARIE inc.

Sur Twttter, chercher CANARIE_Inc.

Le projet Hexagon du Centre national des arts

Le projet Hexagon du CNA facilite les activités nationales de rayonnement pédagogique en tirant parti des réseaux de la prochaine génération comme le réseau canadien CANARIE (www.canarie.ca) et l’Internet2 (www.internet2.org) des États-Unis, mais aussi les réseaux régionaux à grande vitesse du monde entier. L’infrastructure à large bande du CNA comprend l’accès à un réseau optique ultra perfectionné dans toutes les salles de spectacles ainsi que des installations de vidéoconférence et de production audio-vidéo sur les lieux. Le projet Hexagon propose notamment des ateliers d’encadrement à distance avec de grands maîtres en musique, en théâtre et en danse.

Menu