Les spectacles exceptionnels du Centre national des Arts raviront le public torontois en février

(Ottawa, Canada) Le Centre national des Arts du Canada donnera le coup d’envoi de sa programmation torontoise le 5 février, avec un concert de Beethoven et Koprowski de l’Orchestre du CNA, sous la direction de Pinchas Zukerman, au Roy Thomson Hall. L’artiste invité – le pianiste Jonathan Biss, chauffé à blanc – interprétera pour sa part une œuvre intemporelle de Beethoven. Quelques jours plus tard, sera présentée en grande première une reprise de Saint Carmen of The Main (Sainte Carmen de la Main), une coproduction du CNA et de la Canadian Stage Company. Cette pièce, qui met en vedette la Compagnie de théâtre anglais du CNA, est mise en scène par le directeur artistique du théâtre anglais du CNA, Peter Hinton. La tragédie contemporaine du dramaturge Michel Tremblay, abordant la politique, la culture et la rébellion, sera présentée au Bluma Appel Theatre de la Canadian Stage Company, du 10 février au 5 mars (en avant-première les 7 et 9 février).

« Le Centre national des Arts est fier de collaborer avec des artistes et des organismes artistiques des quatre coins du pays pour promouvoir l’excellence artistique, a déclaré Peter Herrndorf, président et chef de la direction du CNA. Nous sommes impatients de prendre part à notre rencontre annuelle avec l’Orchestre symphonique de Toronto, et nous nous estimons privilégiés de pouvoir nous associer à des compagnies de théâtres torontoises, comme la Canadian Stage Company, pour coproduire le meilleur des œuvres canadiennes. »

L’Orchestre du Centre national des Arts au Roy Thomson Hall

 

Le 5 février 2011, à 19 h 30

L’Orchestre du Centre national des Arts, sous la direction de Pinchas Zukerman, présentera la Symphonie no 2 en ré majeur, op. 36, de Beethoven. Le pianiste Jonathan Biss, vedette montante encensée, unira son talent à celui de l’Orchestre pour offrir au public le populaire Concerto pour piano no 5 en mi bémol majeur, op. 73, de Beethoven – connu aussi sous le nom de Concerto « Empereur ». Pinchas Zukerman est lié de près à Jonathan Biss : le chef d’orchestre a collaboré avec sa mère, Miriam Fried, violoniste née en Israël, ainsi qu’avec son père, le violoniste Paul Biss, dont il a aussi été le colocataire. Également au programme : la pièce In Memoriam Karol Szymanowski, écrite il y a plus de 40 ans par le compositeur Peter Paul Koprowski, l’un des trois compositeurs lauréats, en 2009, du prix de composition du CNA, qui comprend la commande de trois nouvelles œuvres musicales.

Organisée dans le cadre de la série Casual Concerts de l’Orchestre symphonique de Toronto, la soirée sera animée par l’écrivain et animateur de radio, Eric Friesen. Les spectateurs sont invités à assister à une causerie d’avant-concert qui se veut éclairante et décontractée, en compagnie de Rick Phillips, au foyer Nord de Roy Thomson Hall. Le concert sera suivi d’une réception à laquelle tout l’auditoire est convié, toujours au foyer Nord. Une belle occasion de bavarder avec les musiciens, dans une ambiance décontractée et de profiter de la prestation de la musicienne Paisley Jura.

Saint Carmen of The Main

Pièce de Michel Tremblay, traduite par Linda Gaboriau, mise en scène par Peter Hinton.

Une coproduction du CNA et de la Canadian Stage Company (Toronto), mettant en vedette la Compagnie de théâtre anglais du Centre national des Arts. Du 7 février au 5 mars 2011, au Bluma Appel Theatre (27, rue Front Est, Toronto) de la Canadian Stage Company, et au Centre national des Arts d’Ottawa, du 16 mars au 2 avril 2011.

Carmen est une chanteuse country & western qui rentre de Nashville à Montréal et se met à écrire ses propres chansons – lesquelles parlent des petites gens et de leurs difficultés quotidiennes, dans un langage qui leur est accessible. Elle devient vite une source d’inspiration pour les opprimés : leur rayon de soleil, leur idole, leur voix. Cependant, une question se pose : il est peut-être souhaitable de « réveiller les gens », mais que faire avec eux une fois que leur conscience est en éveil?

Créée en 1976, à la veille du référendum, Sainte Carmen de la Main est l’une des œuvres les plus marquantes de Michel Tremblay. Cette reprise par le CNA et la Canadian Stage Company, dans une nouvelle traduction de Linda Gaboriau, constitue la première production de la pièce en langue anglaise depuis 1978. Se déroulant dans les boîtes de nuit du célèbre boulevard Saint-Laurent de Montréal, surnommé « la Main » par la population locale, la pièce se présente comme une « tragédie grecque » du vingtième siècle – avec ses déesses et ses héros, ses monstres et ses mythes issus tout droit des enfers – exploitant les thèmes de la révolte, de la rébellion et de l’identité culturelle.

Pour de plus amples informations ou pour vous procurer des billets pour ces deux événements, veuillez consulter les sites www.nac-cna.ca, www.canadianstage.com et roythomson.com.

-30-

 Renseignements :

 Rosemary Thompson
Directrice, Communications et Affaires publiques
Centre national des Arts
613-947-7000, poste 260
Cell. : 613-762-4118
rthompson@nac-cna.ca

Carl Martin
Conseiller en communication
Centre national des Arts
613-947-7000, poste 560
Cell. : 613-291-8880
cmartin@nac-cna.ca

 

 

Menu