LE RESTAURANT DU CENTRE NATIONAL DES ARTS LANCE UN PROGRAMME DE CHEF EN RÉSIDENCE, DÉVOILE SON NOUVEAU NOM ET SA NOUVELLE ALLURE

Le restaurant 1 Elgin offrira une vitrine nationale pour les chefs canadiens à compter du 14 août

29 mai 2019 – OTTAWA (Canada) C’est aujourd’hui, 4 jours avant son 50e anniversaire, que le Centre national des Arts (CNA) annonce un nouveau programme de chef en résidence qui offrira une vitrine nationale à certains des chefs les plus excitants au Canada. Le CNA a également annoncé que son restaurant de fine cuisine, le café, fermera ses portes le 3 juin pour une deuxième et dernière période de rénovations, et rouvrira le 14 août sous un nouveau nom : 1 Elgin.  


PROGRAMME DE CHEF EN RÉSIDENCE

Chaque saison, les disciplines de théâtre, de danse et de musique du CNA offrent une programmation des arts de la scène incroyable et accueillent des artistes en résidence. De même, le 1 Elgin, sous la direction du chef exécutif Kenton Leier, accueillera quatre chefs remarquables de chaque région du Canada dans le cadre de sa saison d’arts culinaires. En collaboration avec le chef Leier, ils créeront des menus uniques qui seront mis en vedette au 1 Elgin pendant 4 à 8 semaines, et participeront à une série de démonstrations et de cours de cuisine à Ottawa, qui seront partagés avec l’ensemble des Canadiens par l’entremise des réseaux sociaux et du site Web du CNA.   

La saison inaugurale des chefs en résidence du CNA pour 2019-2020 sera lancée le 12 septembre avec un gala mettant en vedette le chef renommé de Six Nations, Rich Francis, qui créera un menu aux ingrédients et techniques autochtones, dans le cadre du festival de deux semaines qui lancera le nouveau Théâtre autochtone du CNA.

Voici la liste complète des chefs invités pour la saison 2019-2020 : 

Septembre – Chef Rich Francis, Seventh Fire Hospitality Group, Six Nations (Ontario)

Janvier – Chef Ryan Hotchkiss, Restaurant Bündok, Edmonton (Alberta)

Mars – Helena Loureiro, Restaurant Portus360, Montréal (Québec)

Mai – Chef Jonathan Gushue, Fogo Island Inn, Fogo Island (Newfoundland)

(Voir les biographies des chefs plus bas)

« Nous sommes d’avis que c’est notre devoir d’offrir une vitrine où les artistes culinaires canadiens émergents peuvent mettre en valeur leurs ingrédients régionaux et leurs influences culinaires, affirme le Chef Leier. Nous sommes fiers de faire du 1 Elgin cette vitrine et de partager leurs innovations et leurs talents culinaires avec l’ensemble des Canadiens. Le CNA est un incubateur de talent culinaire depuis 50 ans, et continuera d’être un chef de file à cet égard pour les 50 prochaines années. »

 

1 Elgin: NOUVEAU NOM, NOUVELLE ALLURE

À la fin de l’été 2018, le CNA a terminé la première étape des rénovations du restaurant, qui comprenait une cuisine moderne, des tables et chaises faites sur mesure, de nouveaux tapis, et l’introduction de banquettes semi-privées. Le 3 juin, le restaurant fermera pour la deuxième et dernière étape des rénovations, qui comprendront un réaménagement du bar au centre de la salle à manger, un nouveau plafond et des dispositifs d’éclairages modernes, ainsi qu’une entrée plus large et accueillante.

Le 14 août, le restaurant rouvrira sous son nouveau nom, 1 Elgin, pour refléter la place redynamisée qu’occupe le Centre national des Arts au sein de la capitale canadienne. (Notez que la terrasse du restaurant, qui surplombe le canal Rideau, demeurera ouverte pendant les rénovations.)

« Comme nous sommes une institution nationale, je crois fermement que nous avons la responsabilité d’être des chefs de file en ce qui concerne la promotion de la cuisine canadienne, déclare Nelson Borges, directeur général des Services de restauration du CNA. Nous présenterons un espace créatif où les gens pourront profiter de la cuisine canadienne contemporaine, d’excellents vins et d’un service attentionné avant un spectacle, ou se réunir dans un lieu inspirant pour dîner. »


LA RICHE TRADITION CULINAIRE DU CNA

De l’excellente nourriture et des arts de la scène remarquables vont toujours de pair au CNA. Depuis que le CNA a ouvert ses portes en 1969, les visiteurs ont pu profiter d’un bon repas avant un spectacle, d’abord dans un restaurant nommé L’opéra (situé là où se trouve maintenant la Salle Canada). L’endroit fut plus tard rebaptisé Le restaurant et ensuite le café, avant d’être éventuellement réaménagé à son emplacement actuel aux abords du Canal. Le café, sous la direction du chef légendaire Kurt Waldele, a été l’un des premiers restaurants au Canada à accueillir les saveurs variées des cuisines régionales canadiennes, devenant ainsi un lieu d’apprentissage pour la prochaine génération de chefs canadiens.

Depuis son arrivée au Centre national des Arts en 2017, le chef exécutif Kenton Leier pousse plus loin la tradition rendue célèbre par le chef Waldele. L’annonce d’aujourd’hui du programme de chef en résidence, ainsi que du nouveau nom 1 Elgin, témoigne de l’engagement renouvelé du CNA envers la cuisine canadienne exceptionnelle et l’encadrement des prochaines vedettes culinaires canadiennes.   

Pour plus de renseignements sur les changements culinaires excitants à venir au Centre national des Arts, visitez le 1Elgin.ca.


BIOGRAPHIES DES CHEFS EN RÉSIDENCE DU CNA POUR 2019-2020


Chef Rich Francis, Seventh Fire Hospitality Group, Six Nations (Ontario)

Bien connu comme finaliste à l’émission Canada’s Top Chef (4e saison), Rich Francis braque maintenant les projecteurs sur les enjeux qui lui sont chers, notamment les droits des peuples autochtones de créer et servir de la nourriture de façon culturellement authentique. Formé à l’école des chefs de Stratford, il a également appris plusieurs des techniques qu’il utilise à ce jour à Moose Factory, aux abords de la Baie-James, et à Iqaluit, au Nunavut, des personnes qui puisent leur nourriture à même la terre. Aujourd’hui chef propriétaire de Seventh Fire Hospitality Group, à Saskatoon, il crée des plats autochtones authentiques qu’il présente aux amateurs de partout au pays, souvent par nécessité dans des événements privés. Il espère que, par l’entremise du partage et de l’éducation, les gens verront l’importance de conserves les droits des chefs autochtones de chasser, préparer et servir la nourriture comme le faisaient leurs ancêtres.

Chef Ryan Hotchkiss, Bündok Restaurant, Edmonton (Alberta)

Le chef Ryan Hotchkiss est né et a grandi à Saint-Albert, tout près d’Edmonton, en Alberta. Après l’école secondaire, il déménage à Whistler (C.-B.), où il fait son entrée dans le monde de la restauration comme plongeur dans un casse-croûte du coin. Après avoir travaillé dans divers restaurants de Whistler, à l’accueil comme en cuisine, M. Hotchkiss retourne en Alberta et fait des études en arts culinaires à Edmonton. Pour affiner ses talents, il fait aussi plusieurs stages dans des restaurants réputés, tels Il Pasticcio, The Sugarbowl et Sage (River Cree Resort). Il œuvre ensuite pendant trois ans au Jack’s Grill, puis au Bar Bricco. Ryan Hotchkiss est maintenant propriétaire et chef exécutif du restaurant Bündok d’Edmonton. Il propose à ses clients un menu sophistiqué, toujours en évolution, présenté avec raffinement, et qui privilégie les ingrédients canadiens de saison.

Helena Loureiro, Restaurant Portus360, Montréal (Québec)

Originaire de Serra de Santo Antonio, petit village près de Fatima, au Portugal, la chef Helena Loureiro a débuté son apprentissage des arts culinaires à l’Institut d’hôtellerie et de restauration de Lisbonne et a travaillé dans divers restaurants portugais avant que son désir de voyager la mène à Montréal, où elle a terminé ses études à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec.

Après avoir travaillé comme chef exécutif au restaurant Le Vintage, et ensuite comme chef à la garderie Alexis le Trotteur pendant douze ans, elle a ouvert son premier restaurant, Portus Calle, et s’est mise à partager sa vision de la fine cuisine portugaise, au grand bonheur des Montréalais. Elle a ensuite ouvert deux autres établissements au cœur du Vieux-Montréal : une petite épicerie fine portugaise nommée Cantinho de Lisboa (« le coin de Lisbonne »), et le Restaurant Helena.

Portus Calle est maintenant connu sous le nom de Portus360 et se trouve au sommet de l’ancien Delta Centre-ville, où il offre une vue panoramique de la ville, ainsi qu’une relecture contemporaine de la cuisine portugaise aux techniques modernes, à l’instar du Restaurant Helena.

Chef Jonathan Gushue, Fogo Island Inn, Fogo Island (Terre-Neuve)

Pour le chef Jonathan Gushue, lorsque nature et culture se rencontrent, voilà qu’émerge la cuisine locale. Après plus de deux décennies passées loin de sa province natale, Terre-Neuve-et-Labrador, Gushue revient à ses racines hôtelières, en février 2018, au poste de chef exécutif du Fogo Island Inn. L’expérience professionnelle de Gushue – qui l’a mené au Canada, en Angleterre, en France et au Japon – informe son approche culinaire, qui associe imagination et tradition, avec une prédilection pour les ingrédients naturels et « sauvages ». Avec la brigade du Fogo Island Inn, Gushue combine les meilleurs produits que la nature a à offrir au savoir humain pour révéler une magnifique identitaire culinaire locale.

 

À PROPOS DU CENTRE NATIONAL DES ARTS DU CANADA

Le Centre national des Arts (CNA) collabore avec des artistes et des organisations partout au Canada afin de créer une vibrante scène nationale dans le domaine des arts du spectacle, et agit comme catalyseur de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs d’un bout à l’autre du pays. Inauguré le 2 juin 1969, le Centre célèbre en 2019 ses 50 ans d’existence avec un large éventail de spectacles et d’événements spéciaux offerts tout au long de l’année. Carrefour des plus grands talents créateurs canadiens, le CNA privilégie les choix audacieux dans chacun de ses volets de programmation : l’Orchestre du CNA, le Théâtre français, le Théâtre anglais, la Danse, CNA Présente et le Théâtre autochtone, qui lancera sa première pleine saison à l’automne 2019. Par l’entremise de son Fonds national de création, le Centre investit annuellement jusqu’à 3 M$ en dons privés dans 15 à 20 créations ambitieuses d’artistes et d’organisations artistiques de partout au Canada. Il est aux avant-postes en matière de programmation enfance-jeunesse et d’activités éducatives, procurant de la formation aux artistes et des ressources aux enseignants des quatre coins du pays. Et il fait œuvre de pionnier dans l’utilisation des nouveaux médias en braquant les feux sur les scènes du Canada grâce à sa Lanterne Kipnes, plus grande installation à écrans DEL transparents en Amérique du Nord; en offrant du télé-enseignement à des élèves et des jeunes artistes du monde entier; en créant des fichiers balados très prisés; et en proposant un large éventail de concerts sur demande de l’Orchestre du CNA. En outre, l’immeuble du CNA a récemment fait l’objet de deux importants projets de renouvellement, généreusement appuyés par le gouvernement du Canada. Ces projets ont permis de réorienter le CNA vers le centre-ville; de rendre ses espaces plus accueillants et accessibles; et de remettre ses salles de spectacles et équipements de production aux normes contemporaines. Le CNA est le seul centre des arts de la scène multidisciplinaire bilingue au Canada, et l’un des plus grands établissements du genre au monde.


-30-

 

RENSEIGNEMENTS : 
 

Carl Martin  
Conseiller principal, Communications
Centre national des Arts  
613 947-7000, poste 560
carl.martin@nac-cna.ca

Menu