LE CNA FÉLICITE ANA SOKOLOVIĆ, GAGNANTE DU PRIX JUNO POUR LA COMPOSITION CLASSIQUE DE L’ANNÉE

La compositrice montréalaise Ana Sokolović a remporté le prix JUNO dans la catégorie Composition classique de l’année pour son œuvre « Golden Slumbers Kiss Your Eyes…» Commandée par le CNA, celle-ci a été enregistrée avec le directeur musical Alexander Shelley et l’Orchestre du CNA pour l’album Nouveaux mondes.

17 mars, 2019– OTTAWA (Canada) Le Centre national des Arts félicite la compositrice montréalaise Ana Sokolović pour avoir remporté un prix JUNO, annoncé hier par l’Académie canadienne des arts et des sciences de l’enregistrement (ACASE) lors du gala des prix JUNO à London en Ontario. Ana Sokolović a remporté le prix JUNO dans la catégorie Composition classique de l’année pour son œuvre « Golden Slumbers Kiss Your Eyes…» Commandée par le CNA, celle-ci a été enregistrée avec le directeur musical Alexander Shelley et l’Orchestre du CNA. L’album paru en mars 2018.

L’album Nouveaux mondes avait aussi mérité une nomination cette année pour le prix JUNO dans la catégorie Album classique de l’année (Grand ensemble).

 

À PROPOS DE l’ALBUM NOUVEAUX MONDES

Une des œuvres de l’album, « Golden slumbers kiss your eyes… », composée par Ana Sokolović, est une commande du CNA à l'honneur de son premier chef d'orchestre, Mario Bernardi.  Sokolović a quitté une Yougoslavie déchirée par la guerre pour Montréal. « Cette pièce se présente comme un carnet de voyage à travers différents pays et différentes époques. Ces pays imaginaires que l’on visite probablement dans nos rêves ont été fortement influencés par le thème de l’enfance, » de dire la compositrice, à propos de l’œuvre.  À titre de sources, elle a utilisé des textes de poésie folklorique, en six langues, tirée de berceuses, d’une comptine, d’une chanson d'amour et de chansons païennes sur la nature. « Golden slumbers kiss your eyes… », une commande de l’Orchestre du CNA en hommage à son chef fondateur Mario Bernardi, est interprétée par le contre-ténor canado-coréen David D.Q. Lee accompagné de trois chorales.

Symphonie no 9, opus 95, « Du Nouveau Monde » d’Antonín Dvořák complète ce nouvel enregistrement. Les notes d’album précisent que Dvořák a composé sa fameuse symphonie lorsqu’il vivait en Amérique du Nord. La part de Nouveau Monde et d’Ancien Monde dans cette pièce fait d’ailleurs encore l’objet de discussions.  L’astronaute américain Neil Armstrong a d’ailleurs amené un enregistrement de cette symphonie sur la lune, probablement en raison de la notoriété et du caractère touchant de cette musique, et parce qu’il considérait la lune comme le futur Nouveau Monde.

L’album esten vente au www.analekta.com et disponible sur les services de diffusion en ligne et téléchargement populaires .

À PROPOS D’ANALEKTA

Fondée en 1987 par François Mario Labbé, Analekta est la plus importante maison de disques classiques indépendante au Canada. L’entreprise a réalisé plus de 500 albums, enregistré plus de 200 musiciens parmi les plus en vue au pays et a remporté de nombreux prix. En mai 2017, les œuvres au catalogue d’Analekta atteignaient le plateau des 100 millions d’écoutes sur les plateformes de diffusion en continu à l’échelle internationale.

 

À PROPOS D’ALEXANDER SHELLEY ET DE L’ORCHESTRE DU CNA

Le chef britannique Alexander Shelley est directeur musical de l’Orchestre du Centre national des Arts et premier chef associé du Royal Philharmonic Orchestra; il a été en outre le premier chef de l’Orchestre symphonique de Nuremberg de 2009 à 2017. Tous les orchestres réclament M. Shelley, proclamé à l’unanimité gagnant de l’édition 2005 du Leeds Conductor’s Competition. Il a dirigé entre autres la Philharmonie de Rotterdam, DSO Berlin, le Leipzig Gewandhaus et la Philharmonie de Stockholm, et entretient des liens avec la Deutsche Kammerphilharmonie et l’Orchestre national des jeunes d’Allemagne. Côté lyrique, M. Shelley a dirigé The Merry Widow (Opéra royal du Danemark); Les Noces de Figaro (Opera North), Così fan tutte (Montpellier), et le Louis Riel de Somers (Centre national des Arts). Alexander Shelley a enregistré sous étiquette Deutsche Grammophon et Analekta, la compagnie montréalaise dont il a enrichi le répertoire, avec l’Orchestre du CNA, de pièces comme Réflexions sur la vie et Rencontr3s, Nouveaux mondes et Aux frontières de nos rêves, chacune d,entre elle portant le flambeau pour les créations remarquables d’artistes canadiens.

Créé en 1969 lorsque le Centre national des Arts du Canada a ouvert ses portes, l’Orchestre du CNA donne plus de 100 concerts par année avec le concours de prestigieux solistes comme Itzhak Perlman, Renée Fleming, James Ehnes, Emanuel Ax et Yo-Yo Ma. L’ensemble se signale par la passion et la clarté de ses interprétations sur scène comme sur disque, par ses programmes innovateurs d’enseignement et de médiation artistique, et par son apport à l’expression de la créativité canadienne. Depuis sa création, l’Orchestre a commandé 80 œuvres, principalement à des compositeurs canadiens.

La saison 2018-2019 inclut John Storgårds comme premier chef invité, anciens directuers musicaux du CNA Pinchas Zukerman et  Mario Bernardi, Elim Chan et Bramwell Tovey, et inclut également une tournée internationale présentant des prestations de ces œuvres nominées aux JUNO ainsi que d’autres créations canadiennes à Londres, Paris et dans d’autres villes européennes.

Menu