Communiqué de presse

Le Théâtre français présente : Comment j’ai appris à parler aux oiseaux (de 5 à 9 ans)

24 January 2018

Samedi 10 et dimanche 11 février à 15 h au Studio Azrieli du CNA

« D. Kimm alterne bien entre pitreries, moments de connivence avec son jeune auditoire et parenthèses poétiques, aux associations libres.»

Le Devoir, 10 mai 2017

 

Le 24 janvier 2018 – OTTAWA – Incursion dans le monde des oiseaux pour jeunes spectateurs! Au beau milieu du Bal de Neige, ça vaut le coup de sortir de son nid pour rencontrer D. Kimm, artiste touche-à-tout, qui invente ici Mlle Mouche, un personnage attachant, un brin clownesque avec son kung-fu et son hip-hop. On l’adopte aussitôt. Ses histoires cocasses et les projections géantes de volatiles nous transportent. Elle va au gym pour s’entraîner à voler et apprend le langage des oiseaux. Un jour, sûrement, elle prendra son envol !

 

Conception, texte, mise en scène et interprétation : D. Kimm // Lumière : Lucie Bazzo // Musique : Guido Del Fabbro // Images vidéo : Allison Moore // Costumes et accessoires : Maude Audet, Erica Schmitz et Nicole Villiger // Conseils artistiques : Simon Boulerice, Yves Dagenais,Jasmine Dubé et Hélène Langevin.

Production : Les Filles électriques, en collaboration avec le Théâtre français du CNA

Durée du spectacle : 55 minutes

 

BIOGRAPHIE DE D. KIMM, VÉRITABLE DOMPTEUSE DE SCÈNE !

Artiste caméléonesque (poésie, spoken word, performance, vidéo), D. Kimm dirige la compagnie Les Filles électriques et le Festival Phénomena. Elle crée des œuvres inusitées (La salle des pas perdus, La mariée perpétuelle, La mythologie expliquée) qui s’amusent avec les nouvelles technologies et s’inspirent du surréalisme et de l’esthétique du 19e siècle (cirque, cabinets de curiosités). Celle qui aime voyager entre les genres met sur pied Mankind avec Alexis O’Hara, un duo de musique électronique, et Brahmine, qui réunit dix créateurs à l’esprit loufoque. Comment j’ai appris à parler aux oiseaux est sa première rencontre scénique avec l’enfance. © Rolline Laporte

 

EXTRAIT D’UN ENTRETIEN AVEC D. KIMM, CONCEPTRICE, AUTEURE, METTEURE EN SCÈNE ET COMÉDIENNE

Comment j'ai appris à parler aux oiseaux est ton premier spectacle jeunesse. D'où est venu l'appel?

« L’appel est venu soudainement, par surprise, alors que je travaillais à un autre projet que j’ai alors abandonné. J’ai lu le très beau roman Petits Oiseaux de Yoko Ogawa et il y avait un personnage autiste qui ne parlait « qu’en oiseau ». Alors m’est apparu ce titre : Comment j’ai appris à parler aux oiseaux. Instinctivement, j’ai tout de suite su que ça s’adresserait aux enfants. Ça me faisait peur, car je n’avais encore jamais créé pour un jeune public. Mais j’avais beau essayer d’y échapper, il y avait une évidence que par son aspect poétique, ludique, son propos candide et honnête, ce spectacle devait s’adresser aux enfants. »

 Suite de l’entretien disponible sur la page web du spectacle.

 

Après une année en cavale, la saison 17-18 de l’Enfance/jeunesse est de retour au bercail dans un tout nouveau tout beau CNA !

ACTIVITÉS D’AVANT-SPECTACLE

Les activités d’avant-spectacle reprennent, pour le bonheur des spectateurs, petits et grands : confection d’oiseaux en papier et coin lecture organisé en partenariat avec la bibliothèque publique d’Ottawa, qui propose une sélection de livres en lien avec les thématiques du spectacle.

Où : Dans le foyer du Studio Azrieli
Quand : 45 minutes avant chaque représentation

Menu