Le Théâtre français présente : Fendre les lacs

Du 9 au 12 mai 2018 à 20 h au Studio Azrieli du CNA

« Un grand vent de changement traverse Fendre les lacs [...] de Steve Gagnon. Un souffle bouillant, doublé d'une soif de liberté viscérale, porté par une distribution qui n'a pas peur de se mouiller... Au sens propre comme au figuré. »

Geneviève Bouchard, Le Soleil, 13 avril 2016

 

Le 18 avril 2018 – OTTAWA – Un huis clos en forêt tout tchékhovien, envoûtant et fougueux, centré sur une communauté de femmes et d’hommes-enfants sauvages, où chacun a une envie bouillante de bousculer les choses. Une exploration féconde des tempêtes et des vertiges de la vie. 

Autour d’un lac perdu en pleine forêt, ils sont huit à se débattre pour trouver un sens à cette existence qui menace de les asphyxier : Élie, Emma, Thomas, Louise, Adèle, Christian, Léon, Martin. Pour contrer l’ennui et appeler au secours, ils laissent la langue fauve de Steve Gagnon s’emparer de leur corps et danser une colère qui semble infinie. Articulé autour d’une somptueuse scénographie aquatique, ce chassé-croisé de la désespérance, qui touche à la saga chorale, est mis en scène par l’auteur, à la tête d’une distribution engagée corps et âme.

 

« La scénographie de Marie-Renée Bourget Harvey est une splendeur. On est littéralement sur le bord d’un lac, avec les clapotis et les bruissements de l’eau, avec ce sentiment apaisant d’infini que l’on éprouve parfois, assis sur un rivage, à ne rien faire que de regarder le temps passer. » Marie-Claire Girard, Le Huffington Post 14 mars 2016

 

Texte et mise en scène : Steve Gagnon // Avec Marie-Josée Bastien, Frédérick Bouffard, Véronique Côté, Steve Gagnon, Frédéric Lemay, Guillaume Perreault, Pascale Renaud-Hébert et Claudiane Ruelland // Assistance à la mise en scène : Adèle Saint-Amand //   Direction de production : Adèle Saint-Amand et Maude St-Pierre // Scénographie et accessoires : Marie-Renée Bourget Harvey // Lumière : Martin Sirois // Musique : Uberko // Costumes : Jennifer Tremblay // Régie : Amélie-Claude Riopel // Direction technique : Pierre Gagné et Émilie Potvin

Production : Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline

Durée approximative : 1 heure et 45 minutes sans entracte.

 

BIOGRAPHIE DE STEVE GAGNON, AUTEUR ET METTEUR EN SCÈNE


Il est lumineux et passionné : Steve Gagnon a tout mis de son tempérament dans son théâtre. Généreux dans le jeu – diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec, il défend avec une égale sincérité le verbe de Camus, d’Ibsen, de Réjean Ducharme, de Claude Gauvreau –, il crée des pièces fiévreuses, qu’il met lui-même en scène. De La montagne rouge (SANG) à Os. La montagne blanche, en passant par En dessous de vos corps je trouverai ce qui est immense et qui ne s’arrête pas, ce doux possédé fait danser la colère et redonne un souffle à la choralité épique. Il est aussi l’auteur d’un essai intitulé Je serai un territoire fier et tu déposeras tes meubles : réflexions et espoirs pour l’homme du 21e siècle.

Menu