Communiqué de presse

Le Théâtre français présente : La cerisaie

22 March 2018

Du 11 au 14 avril 2018 à 19 h 30 au Théâtre Babs Asper du CNA
En exclusivité canadienne // Représentation avec surtitres anglais ven. 13 avril

 « La mise en scène du collectif flamand tg STAN prend son contre-pied en rendant à cette pièce les attributs de la comédie que Tchekhov lui avait donnés. Et c’est un puissant vent de folie et de liberté qui va souffler pendant plus de deux heures sur cette Cerisaie. »

Stéphane Boularand, La Depêche, le 17 novembre 2015

 

Le 22 mars 2018 – OTTAWA – Une Cerisaie pleine de charme, de vivacité et de jeunesse, conçue et portée en toute liberté par la pétillante bande flamande tg STAN. Une Cerisaie ponctuée de blagues et d’apartés, qui parle de chacun d’entre nous, au présent, et qui déménage !

Loin des reconstitutions nostalgiques de la Russie de 1904, le collectif tg STAN redonne à la mythique Cerisaie de Tchekhov une vitalité et une acidité rafraîchissantes. Si le crépuscule d’un monde aristocratique et l’avènement d’une classe de nouveaux entrepreneurs sont ici toujours perceptibles, la troupe d’Anvers applique au dernier texte du dramaturge russe une approche aussi explosive que séduisante : décors composites, costumes d’aujourd’hui, interprétation sans artifice, humour féroce jouent main dans la main avec un sens aigu de la tragédie.

 

« La pièce nous dit, alors, que c’est bien la jeunesse qui, toujours, invente un nouveau monde, quoi que les générations précédentes puissent penser de cet univers à venir. La nostalgie, la fameuse nostalgie tchékhovienne, n’est plus ce qu’elle était, et pour cause : elle n’a jamais été une création de Tchekhov, cet auteur du diagnostic et du constat, mais un cliché formé après coup par toute une histoire de la mise en scène. »

Fabienne Darge,  Le Monde, le 9 décembre 2015

 

Texte : Anton Tchekhov // Mise en scène : tg STAN // Avec Evgenia Brendes, Robby Cleiren, Jolente De Keersmaeker, Lukas De Wolf, Tessa Friedrich, Bert Haelvoet, Camille Rutherford, Scarlet Tummers, Stijn Van Opstal et Frank Vercruyssen // Scénographie :

tg STAN avec la complicité de Damiaan De Schrijver // Lumière : Thomas Walgrave // Costumes : An d’Huys // Technique : Tom Van Aken, Lucas Van Haesbroeck et Tim Wouters

Production : tg STAN (Anvers) // Coproduction : Kunstenfestivaldesarts, Festival d’Automne à Paris, La Colline – théâtre national (Paris), TnBA – Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque, Théâtre Garonne (Toulouse) et Théâtre de Nîmes – Scène conventionnée. Spectacle coproduit par NXTSTP, avec le soutien du Programme Culture de l’Union Européenne

Durée approximative : 2 heures et 10 minutes sans entracte.

 

BIOGRAPHIE DE tg STAN

Jolente De Keersmaeker, Sara De Roo, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen se sont rencontrés dans les années 1980 au Conservatoire royal d’Anvers ; ils ont désiré former un collectif, mais n’avaient pas forcément le goût de passer trop de temps à lui donner un nom. Alors ils ont choisi de s’appeler tg STAN : acronyme de « Stop Thinking About Names ». Et depuis, ils sont restés les enfants terribles du théâtre flamand qu’ils étaient : mettant la démocratie au cœur de tous leurs processus de création, ils militent pour les grands textes tout en se les réappropriant ; ils vivent le spectacle comme un dialogue avec le spectateur. Entre leurs mains, Tchekhov, Pinter, Ibsen nous parlent comme s’ils étaient d’aujourd’hui. Au CNA, on a pu découvrir en 2016 leurs Scènes de la vie conjugale de Bergman.

 

Découvrez les livres proposés par la Librairie du Soleil au comptoir de vente à l’entrée du Théâtre Babs Asper avant et après la représentation du mercredi 11 avril, Vous y trouverez une sélection d’ouvrages en lien avec les spectacles du Théâtre français.

Menu