Communiqué de presse

Le Théâtre français présente : Je disparais

25 October 2017

Du 1er au 4 novembre 2017 à 20 h au Studio Azrieli du CNA

« La mise en scène de Catherine Vidal démontre une énorme sensibilité au texte de Lygre, dépouillée de tout artifice alors que la scénographie vierge laisse toute la place au texte du Norvégien. [...] Vidal signe ici une mise en scène qui fait admirablement écho à la pureté du texte. »
— Jérémy Laniel, Voir

 

Le 25 octobre 2017 – OTTAWA – Catherine Vidal, qui nous avait offert en 2012 une bouleversante adaptation théâtrale du roman Le grand cahier d’Agota Kristof, nous propose aujourd’hui un théâtre de chambre énigmatique au sein duquel des êtres ordinaires en proie à leurs peurs glissent hors d’eux-mêmes, se dédoublent, s’inventent une identité fantasmatique. Une époustouflante réflexion sur l’absence et la fragilité des liens humains.

Dans l’urgence, deux femmes quittent leur pays. Pendant cette fuite improvisée pour échapper à une menace indiscernable, leur moi frise la dissolution et s’abandonne à d’énigmatiques jeux de rôle. Fuient-elles un coup d’État ? Une rupture amoureuse ? Les mots ambigus de l’auteur norvégien Arne Lygre se gardent de nommer la catastrophe. Ils donnent naissance à une traversée fantasmatique qui a pour capitaine Catherine Vidal, maîtresse dans l’art de faire affleurer le refoulé et la détresse et d’assurer une direction d’acteurs toujours acérée.

 

La proposition est riche et portée par de solides interprètes (…)
Marie-France Lambert est magistrale ! 

— Luc Boulanger, La Presse

 

Plus tôt cette année, Catherine Vidal était l’une des cinq artistes choisis par Brigitte Haentjens, Directrice artistique du Théâtre français du Centre national des Arts pour partager la bourse accompagnant son Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, reçu en consécration de l’ensemble de sa carrière.

 

Texte : Arne Lygre // Traduction : Guillaume Corbeil // Mise en scène : Catherine Vidal // Avec : Larissa Corriveau, James Hyndman, Marie-France Lambert, Marie-Claude Langlois et Macha Limonchik // Assistance à la mise en scène : Alexandra Sutto // Lumière : François Marceau // Conception sonore : Francis Rossignol  // Costumes et conseil à la scénographie : Marilène Bastien // Stagiaire assistance mise en scène : Ariane Brière

Menu