Communiqué de presse

Tom Jackson aura comme protégée Sarah Robertson dans le cadre du Programme de mentorat des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle de 2018

22 May 2018

Le Centre national des Arts (CNA) est heureux d’annoncer que Tom Jackson, acteur, musicien et activiste de renom, a choisi comme protégée l’artiste multidisciplinaire Sarah Robertson dans le cadre du Programme de mentorat des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS) de 2018.

Rendu possible grâce au soutien de la Keg Spirit Foundation, ce programme donne à d’anciens lauréats des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS) – la plus haute distinction accordée au pays dans le domaine des arts d’interprétation – l’occasion de transmettre leur savoir-faire à la nouvelle génération. Pendant la durée du programme, Tom Jackson appuiera Sarah Robertson tandis qu’elle entreprend un projet de recherche et de création théâtrale sur l’influence du jeu.

Tom Jackson (PGGAS de 2014 pour la réalisation artistique) est un acteur, musicien et activiste, dont les réalisations sont exceptionnelles, et ce, dans chacun des volets de sa carrière. À un âge auquel la plupart partent à la retraite, la vedette de 69 ans, établie à Calgary, se lance corps et âme dans le chapitre le plus occupé et le plus brillant de son impressionnante carrière de plus de 40 ans aux premières lignes de la musique, de la télévision et du cinéma contemporains. Ses nombreuses activités de bienfaisance — particulièrement à la barre de cette tradition de longue date que sont les tournées de concerts Huron Carole du temps des Fêtes au bénéfice des banques alimentaires canadiennes, ainsi que ses nombreuses autres initiatives pour venir en aide aux sinistrés — constituent sans contredit l’une de ses plus grandes réussites. 

Sarah Robertson est actrice et artiste multidisciplinaire de théâtre, qui travaille également dans les domaines de la danse et de la chorégraphie, de l’écriture, du chant, des arts visuels, de l’autoproduction et du rap. C’est en travaillant et en présentant des spectacles au centre des sciences de Calgary, TELUS Spark, qu’elle a constaté l’importance de la prise de risques, de l’échec, de l’autoproduction de ses pièces et de l’approche scientifique à l’égard de l’apprentissage. Elle s’intéresse de plus en plus au jeu actif, tant chez les adultes que chez les enfants, et au rôle du jeu dans le développement de l’enfant et de l’humain. 

« Quand j’ai rencontré Tom Jackson, j’ai immédiatement été fascinée par son art, et par sa générosité », a déclaré Sarah Robertson. « Je suis à la fois abasourdie et chanceuse de pouvoir travailler avec lui tandis que je cherche à mieux comprendre le jeu et à créer des œuvres théâtrales qui touchent droit au cœur, comme Tom sait le faire. Je suis extrêmement reconnaissante à la Keg Spirit Foundation de m’offrir cette occasion ».

« Lorsqu’on rencontre Sarah, on réalise qu’elle porte en elle le talent, la compassion et la flamme de la passion », a affirmé Tom Jackson. « Elle exige un monde meilleur. Et Dieu sait quelle influence elle pourra avoir sur la vie de son public. Je suis honoré de contribuer à alimenter son feu, en quelque sorte.»

Partenariat unique entre la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, le Centre national des Arts et la Keg Spirit Foundation, le Programme de mentorat des PGGAS vise à offrir un encadrement en matière de création à des artistes de talent en milieu de carrière. Il se veut un investissement dans la relève artistique canadienne. Chaque année dans le cadre du programme, un ancien lauréat du PGGAS de la réalisation artistique est invité à choisir un artiste ou un groupe d’artistes professionnels avec qui il partagera ses connaissances et son expérience. En plus du cachet et du mentorat artistique qu’il reçoit, chaque protégé obtient une visibilité dans le cadre des célébrations entourant les Prix qui se déroulent à Ottawa, célébrations qui culminent par un scintillant gala tenu au CNA.

Les PGGAS et la Fondation du Centre national des Arts sont extrêmement reconnaissants envers la Keg Spirit Foundation, généreux partenaire du Programme de mentorat pour une dixième année. Fondée en 2001, la Keg Spirit Foundation soutient des organisations qui s’inscrivent dans l’esprit du mentorat qu’offre, depuis plus de 40 ans, The Keg Steakhouse + Bar à des centaines de milliers de jeunes employés. Depuis ses débuts, la Fondation a amassé au-delà de 9 millions de dollars au profit de plus de 300 œuvres caritatives de partout en Amérique du Nord.

« Nous sommes fiers d’appuyer, par l’intermédiaire de la Keg Spirit Foundation, des programmes de mentorat qui renforcent l’apprentissage et favorisent la croissance personnelle et professionnelle », a déclaré David Aisenstat, président et chef de la direction de The Keg Steakhouse + Bar et président de la Keg Spirit Foundation. « Nous sommes enchantés de savoir que Tom Jackson partagera sa sagesse et son expérience avec Sarah Robertson dans le cadre du Programme de mentorat des prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle.     

À PROPOS DES PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR LES ARTS DU SPECTACLE

Institués en 1992, les Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS) représentent la plus haute distinction attribuée dans le domaine des arts d’interprétation au Canada. Cette année, les lauréats des Prix de la réalisation artistique sont Andrew Alexander, Geneviève Bujold, Peter Herrndorf, Angela Hewitt, Ginette Laurin et Murray McLauchlan. Florence Junca Adenot recevra le prix Ramon John Hnatyshyn pour le bénévolat dans les arts du spectacle, tandis que Tegan and Sara reçoit le Prix du Centre national des Arts. Les lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie spéciale et d’une réception qui se tiendront à Rideau Hall le vendredi 1er juin. Le 2 juin, le CNA leur rendra hommage dans un étincelant gala comportant de superbes prestations, des portraits cinématographiques évocateurs réalisés par l’Office national du film, et des témoignages personnels livrés par des vedettes invitées.

PARTENAIRES

Le Centre national des Arts est fier de produire le Gala des PGGAS 2018 en partenariat avec la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle. Les Prix reçoivent le soutien du ministère du Patrimoine canadien et du Conseil des arts du Canada. La Fondation des PGGAS est profondément reconnaissante à Birks, commanditaire présentateur des PGGAS. La Fondation exprime également ses plus sincères remerciements au comité national des bénévoles du gala, placé sous la présidence d’honneur d’Emmanuelle Gattuso.

À PROPOS DU CNA

Le Centre national des Arts collabore avec des artistes et des organisations artistiques partout au Canada afin de créer une vibrante scène nationale dans le domaine des arts du spectacle, et agit comme catalyseur de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs d’un bout à l’autre du pays. Carrefour des plus grands talents créateurs canadiens, le CNA privilégie les choix audacieux dans chacun de ses volets de programmation : l’Orchestre du CNA, le Théâtre français, le Théâtre anglais, la Danse et CNA Présente, qui met en valeur des artistes canadiens, tant émergents qu’établis. Il est aux avant-postes en matière de programmation enfance-jeunesse et d’activités éducatives, procurant de la formation aux artistes et des ressources aux enseignants des quatre coins du pays. Il fait aussi œuvre de pionnier dans l’utilisation des nouveaux médias en offrant du téléenseignement à des élèves et des jeunes artistes du monde entier, en créant des fichiers balados très prisés et en proposant un large éventail de concerts sur demande de l’Orchestre du CNA. Le CNA est le seul centre des arts de la scène multidisciplinaire bilingue au Canada, et l’un des plus grands établissements du genre au monde.
 

BIOGRAPHIES

TOM JACKSON

Tom Jackson est un acteur, musicien et activiste, dont les réalisations sont exceptionnelles, et ce, dans chacun des volets de sa carrière. À un âge auquel la plupart partent à la retraite, la vedette de 69 ans, établie à Calgary, se lance corps et âme dans le chapitre le plus occupé et le plus brillant de son impressionnante carrière de plus de 40 ans aux premières lignes de la musique, de la télévision et du cinéma contemporains. Ses nombreuses activités de bienfaisance — particulièrement à la barre de cette tradition de longue date que sont les tournées de concerts Huron Carole du temps des Fêtes au bénéfice des banques alimentaires canadiennes, ainsi que ses nombreuses autres initiatives pour venir en aide aux sinistrés — constituent sans contredit l’une de ses plus grandes réussites. Grâce à ses initiatives, Tom Jackson a amassé une somme estimée à 200 millions de dollars, en espèces et en nature, pour venir en aide aux banques alimentaires et aux sinistrés. M. Jackson est actuellement ambassadeur de la Croix-Rouge, a été nommé Officier de l’Ordre du Canada en 2000, a reçu le Prix humanitaire des JUNO en 2007 et le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle pour la réalisation artistique en 2014. De nombreux autres honneurs lui ont été décernés au fil des ans, toutefois les trois reconnaissances susmentionnées ont certainement affirmé le statut de Tom Jackson comme l’un des Canadiens les plus influents, distingués et aimés.

SARAH ROBERTSON

Sarah Robertson est actrice et artiste multidisciplinaire de théâtre, qui travaille également dans les domaines de la danse et de la chorégraphie, de l’écriture, du chant, des arts visuels, de l’autoproduction et du rap. Au cours de ses huit années d’études en danse et en théâtre (Mirror Dance Program, Langley, Colombie-Britannique, et Rosebud School of the Arts, Rosebud, Alberta) et pendant les années entre ses deux formations, elle a peaufiné sa capacité à exprimer des vérités profondes et des concepts élaborés par l’intermédiaire de multiples disciplines. Pendant sa formation d’actrice, Sarah Robertson a reçu deux fois la médaille LaVerne Erickson (créée en l’honneur du fondateur du Rosebud Theatre), en reconnaissance du regard unique qu’elle porte sur le monde, de son aisance avec les idées et la philosophie, de ses idées novatrices, de sa capacité de formuler sa vision et de se motiver tout en étant une source de motivation pour ceux qui l’entourent. Cette vision s’est développée tout au long de ses années de formation et trouve son fondement dans sa passion pour le jeu.

C’est en travaillant et en présentant des spectacles au centre des sciences de Calgary, TELUS Spark, qu’elle a constaté l’importance de la prise de risques, de l’échec, de l’autoproduction de ses pièces et de l’approche scientifique à l’égard de l’apprentissage. Elle a produit son propre spectacle de théâtre, qui se voulait une expérience scientifique dans laquelle elle avait la ferme intention d’échouer (du moins un peu) pendant la durée du spectacle. Le public était ainsi convié à prendre part au jeu actif et à l’expérimentation, dont le résultat était axé sur le risque, le jeu et la possibilité de l’échec. Au fur et à mesure que ces passions ont grandi, elle s’est de plus en plus intéressée au jeu actif, tant chez les adultes que chez les enfants, et au rôle du jeu dans le développement de l’enfant et de l’humain.  

 -30-
 

RENSEIGNEMENTS :

Carl Martin
Conseiller principale, Communications
Centre national des Arts
Tél. : 613 947-7000, poste 560
carl.martin@cna-nac.ca

Menu