Communiqué de presse

CHANTIER D’INNOVATION, LE DERNIER RAPPORT ANNUEL DU CENTRE NATIONAL DES ARTS, DOCUMENTE UNE ANNÉE HISTORIQUE ET DES PLUS FRUCTUEUSES

21 February 2017

Le Rapport annuel 2015-2016 du Centre national des Arts, intitulé Chantier d’innovation et déposé au Parlement au début du mois, met en lumière une année historique marquée par deux investissements importants du gouvernement du Canada dans le CNA, et par un soutien sans précédent du secteur privé à une campagne de portée nationale du Centre.

Le Projet de renouvellement architectural de 110,5 M$, conçu par Diamond Schmitt Architects, réorientera le CNA vers le cœur de la capitale avec une spectaculaire nouvelle entrée sur la rue Elgin, et verra la construction d’un vestibule et d’un atrium vitrés entièrement accessibles de plain-pied, ainsi que de nouveaux espaces voués aux activités éducatives et à la diffusion. Le CNA est resté ouvert pendant toute la durée des travaux, qui sont en bonne voie de réalisation. L’inauguration officielle aura lieu à la fête du Canada 2017.

Par ailleurs, le Projet de renouvellement des équipements de production, à la hauteur de 114,9 M$, porte sur la mise à jour des salles de spectacle et des équipements de production du CNA, et s’est amorcé avec la rénovation de la salle Southam à l’été 2016. La salle est beaucoup plus accessible grâce à l’ajout de deux allées centrales et d’une allée transversale; un nouveau plancher de bois franc en améliore l’acoustique; de nouveaux fauteuils plus confortables et une importante mise à niveau des équipements de production complètent le renouvellement de la salle.

La Fondation du Centre national des Arts a lancé sa toute première campagne de financement, la Campagne nationale d’appui à la création, dont l’objectif est de récolter 25 M$ auprès de donateurs partout au pays. Le Fonds d’appui à la création qui en résultera sera institué en novembre 2017 et financera la création de nouvelles œuvres ambitieuses de musique, de danse et de théâtre à l’échelle du Canada.

« Nous avons vécu une année historique au Centre national des Arts en 2015-2016 », fait remarquer Peter Herrndorf, président et chef de la direction du CNA. « Nous sommes extrêmement reconnaissants à l’endroit du gouvernement du Canada pour son investissement dans le CNA, et des généreux donateurs qui partagent notre désir de voir fleurir le processus de création et la réalisation d’œuvres nouvelles au Canada. Nous remercions aussi notre public, qui est resté fidèle au poste malgré les nombreux désagréments entraînés par les travaux cette année. Nous sommes impatients d’accueillir tous les Canadiens à l’ouverture officielle du CNA réinventé à la fête du Canada 2017. »

En mars 2016, le CNA annonçait son nouveau Plan stratégique, qui prévoit notamment la mise sur pied d’un Département de théâtre autochtone; un virage déterminant en faveur de la création canadienne pour aider les artistes et les organisations artistiques de tout le Canada à créer de nouvelles œuvres ambitieuses pour les auditoires nationaux et internationaux; l’extension du programme Vive la musique du CNA au Canada Atlantique; et un engagement renouvelé en faveur des artistes, des organisations artistiques et des auditoires francophones.

De nombreux autres faits saillants ont jalonné la saison 2015-2016. Alexander Shelley a connu une première année couronnée de succès à la direction musicale de l’Orchestre du CNA. L’un des moments forts de sa saison a été l’expérience symphonique immersive multimédia Réflexions sur la vie, une commande du CNA louangée par la critique. Regroupant quatre nouvelles compositions de Zosha Di Castri, John Estacio, Nicole Lizée et Jocelyn Morlock, et créé en collaboration avec un éventail d’artistes de différentes disciplines, Réflexions sur la vie relate le parcours de quatre Canadiennes remarquables : Alice Munro, Roberta Bondar, Amanda Todd et Rita Joe.

Danse CNA, sous la houlette de la productrice générale Cathy Levy, a coproduit Betroffenheit, une nouvelle pièce de Crystal Pite, artiste associée de Danse CNA, et Jonathon Young, qui a récolté un grand succès critique, ainsi que le remarquable Out of Season d’Ame Henderson, autre artiste associée de Danse CNA, et Matija Ferlin.

Grâce à l’initiative The Collaborations, le Théâtre anglais, sous la direction artistique de Jillian Keiley, a investi dans 20 nouvelles œuvres canadiennes partout au pays, dont Caught du Théâtre Passe-Muraille et We Keep Coming Back du Self-Conscious Theatre (Toronto); Province du Talisman Theatre (Montréal); et Between Breaths d’Artistic Fraud of Newfoundland (St. John’s).

Le Théâtre français, sous la direction artistique de Brigitte Haentjens, a coproduit un certain nombre de nouvelles pièces remarquables, dont 887 de Robert Lepage; Five Kings – l’histoire de notre chute avec le Théâtre PÀP, le Théâtre de Fonds de Tiroirs et Trois Tristes Tigres; la nouvelle trilogie de Mani Soleymanlou – Ils étaient quatre, Cinq à sept et Huit; et Un vent se lève qui éparpille de Jean Marc Dalpé avec le Théâtre de la Vieille 17 et le Théâtre du Nouvel-Ontario.

La saison du cinquième anniversaire de CNA Présente a mis à l’affiche plus de 50 concerts, dont ceux de Corb Lund (Alberta), des Barenaked Ladies (Toronto), de Jean Leloup (Montréal) et de Hey Rosetta! (St. John’s). Le CNA a fait de chaleureux adieux à la productrice générale fondatrice de CNA Présente, Simone Deneau, et souhaité la bienvenue à sa remplaçante, Heather Gibson, ex-productrice générale du Festival de jazz de Halifax. Le CNA leur est reconnaissant pour l’impulsion artistique qu’elles ont donnée l’une et l’autre à CNA Présente.

Les scènes du CNA ont été occupées, avec 1 170 prestations artistiques à l’affiche la saison dernière. Les recettes de la Billetterie se sont élevées à 15 278 419 $ au total. Plus de 880 000 Canadiens sont venus au CNA pour assister aux spectacles, événements et activités commerciales au programme au cours de la saison. Le CNA affiche un déficit d’exploitation de 207 000 $ sur un budget d’un peu plus de 71 M$ pour l’exercice financier 2015-2016. Ce déficit est attribuable aux coûts supplémentaires et aux pertes de revenus liés aux travaux de rénovation en cours au CNA.

La Fondation du Centre national des Arts a connu une autre année fructueuse, récoltant plus de 12,4 M$ en appui à la diffusion, à la création et à la transmission des savoirs aux quatre coins du pays, une hausse de 15 % par rapport à l’exercice précédent.

« Nous sommes remplis de gratitude, jour après jour, à l’endroit des donateurs de la Fondation du Centre national des Arts pour leur dévouement à la cause des arts de la scène au Canada, qui sont florissants partout au pays grâce à leur générosité », se réjouit Jayne Watson, chef de la direction de la Fondation du CNA.

De nombreux autres moments forts ont marqué la saison, tant au CNA qu’ailleurs au Canada :

En janvier, le CNA a présenté une programmation exceptionnelle à thématique autochtone. En plus de trois représentations de Going Home Star – Truth and Reconciliation, une importante nouvelle création du Royal Winnipeg Ballet du Canada, l’Orchestre du CNA a créé l’impressionnante I Lost My Talk, une nouvelle commande du CNA au compositeur albertain John Estacio, basée sur un texte de l’auteure mi’kmaq Rita Joe qui évoque son expérience des pensionnats autochtones en Nouvelle-Écosse. Dans le cadre du Projet musical Rita Joe, des jeunes de cinq collectivités autochtones de tout le Canada ont créé des chansons originales et produit des vidéoclips de qualité professionnelle inspirés du poème de Rita Joe intitulé I Lost My Talk, et quelques-uns de ces jeunes ont présenté leurs créations sur la scène de la Quatrième Salle du CNA. Le Théâtre anglais a mis à l’affiche Jack Charles V. The Crown, l’incroyable histoire du cofondateur du premier théâtre aborigène d’Australie, l’ILBIJERRI Theatre. Et les visiteurs ont pu voir 100 ans de pertes, une exposition saisissante sur le terrible héritage des pensionnats autochtones au Canada.

Le populaire Festival Années folles de l’Orchestre du CNA comportait cinq concerts dirigés par Alexander Shelley, dont une projection de Les lumières de la ville de Charlie Chaplin accompagnée en direct par l’Orchestre;

La saison du Théâtre anglais s’est ouverte sur The Adventures of a Black Girl in Search of God de Djanet Sears, avec une distribution de 22 interprètes, coproduite par le Centaur Theatre de Montréal en association avec le Black Theatre Workshop;

Le Théâtre français a poursuivi son association avec l’éminent homme de théâtre français Joël Pommerat en coproduisant et mettant à l’affiche sa plus récente création, Ça Ira (1) Fin de Louis;

En janvier, CNA Présente a fêté son cinquième anniversaire jusqu’au cœur de la nuit avec A Tribe Called Red, le groupe autochtone de l’heure au Canada, et de nombreux autres artistes invités. Et en mai, CNA Présente a collaboré avec l’Orchestre du CNA pour présenter l’auteur-compositeur-interprète Royal Wood avec l’Orchestre à la salle Southam;

Le Gala du CNA, une présentation de CIBC, a récolté 985 000 $ en appui à la Fiducie nationale pour la jeunesse et l’éducation, qui finance des programmes éducatifs dans le champ des arts de la scène partout au Canada;

Les balados du CNA ont fait l’objet d’environ 1 700 téléchargements par jour, atteignant plus de 260 000 Canadiens et au-delà de 2 millions d’internautes dans le monde;

Le programme Vive la musique du CNA dans l’ouest du Canada a envoyé des artistes-enseignants visiteurs locaux et de tout le pays dans les écoles de quatre collectivités du Manitoba, et une quarantaine de la Saskatchewan et de l’Alberta. Le volet Nunavut comportait des ateliers dans les écoles et les collectivités locales, du mentorat, des concerts communautaires, des formations en leadership et des livraisons d’instruments de musique à Iqaluit, Igloolik, Pangnirtung, Baker Lake, Rankin Inlet, Cape Dorset, Kugluktuk et Kimmirut;

En avril, le Théâtre anglais a accueilli The Summit 2016, ayant pour thème les productions des artistes handicapés et l’inclusion, à Stratford (Ontario). Avec l’appui de nombreux partenaires et collaborateurs, cette initiative de recherche et développement a accueilli des artistes et des leaders issus du milieu des artistes sourds, handicapés ou vivant avec une maladie mentale, afin d’échanger sur les moyens de rendre le théâtre plus accessible tant pour le public que pour les artistes eux-mêmes;

En juin, Danse CNA a coproduit la 27e édition du Festival Danse Canada, qui a réuni quelques-uns des plus brillants artistes de tout le pays, dont Freya Björg Olafson, Frédérick Gravel, Tedd Robinson, le Ballet BC et bien d’autres.

RENSEIGNEMENTS :

Rosemary Thompson
Directrice, Communications et affaires publiques
Centre national des Arts
613 947-7000 x 260
rthompson@nac-cna.ca

Menu