Le CNA annonce une campagne de 25 millions de $ pour soutenir la création dans les arts de la scène, y compris un don de 5 millions de $ de Gail Asper

Le Centre national des Arts (CNA) a lancé aujourd’hui une campagne transformatrice de 25 millions de dollars pour soutenir la création de nouvelles œuvres en musique, en théâtre et en danse en collaboration avec des artistes et des organisations artistiques de tout le pays. Il s’agit de la toute première campagne du genre en 47 ans d’histoire du CNA.

La Campagne du Fonds d’appui à la création du CNA vise à constituer une source de « capital de risque » pour donner aux artistes et aux organisations artistiques le temps et les ressources nécessaires à la création d’œuvres marquantes ainsi que la chance d’accéder au succès national et international qu’ils méritent.

Le CNA a aussi annoncé la plus importante contribution à la campagne : un don de 5 millions de dollars de Gail Asper, femme d’affaires et philanthrope de Winnipeg, et aussi amie, donatrice et bénévole de longue date du CNA. Il s’agit du plus important don individuel de toute l’histoire du CNA.

Le don de Gail Asper, qui préside actuellement le conseil d’administration de la Fondation du CNA, porte à 23 millions de dollars le total des fonds recueillis à ce jour pour la campagne. Ces fonds seront utilisés pour investir dans la création de nouvelles œuvres en théâtre, en musique et en danse par l’entremise du CNA et de ses partenariats avec des artistes et organisations artistiques aux quatre coins du pays.

« Notre objectif était tout simplement d’aller chercher, auprès des Canadiens et Canadiennes, un soutien qui transformera la façon dont on peut créer de nouvelles œuvres pour les scènes canadiennes », a dit Peter Herrndorf, président et chef de la direction du CNA. « La générosité exceptionnelle de Gail Asper comme donatrice principale de notre campagne permettra au CNA de mieux soutenir la création d’œuvres audacieuses, novatrices et ambitieuses destinées aux scènes canadiennes et internationales. Grâce aux dons majeurs de philanthropes et d’entreprises mécènes, nous croyons que le Centre national des Arts ouvrira la voie à un nouveau modèle de création dans ce pays. Nous sommes convaincus que la Fondation atteindra, voire surpassera, son objectif de 25 millions de dollars. »

« Je suis très heureuse de pouvoir appuyer, par ce don, les créateurs canadiens et le CNA, a dit Gail Asper. En tant que présidente du conseil d’administration de la Fondation du CNA, j’ai été moi-même témoin de l’impact du CNA sur les arts de la scène au Canada. J’ai été inspirée par l’objectif de la Campagne du Fonds d’appui à la création : faire en sorte que les artistes et organisations artistiques aient accès à plus de capitaux d’investissement pour leurs projets. J’adore l’idée d’encourager la production de nouvelles œuvres canadiennes qui seront présentées ici et ailleurs dans le monde. »  

L’information sur le nouveau modèle de financement sera rendue publique au cours des prochains mois. Le CNA est toutefois déterminé à commencer à investir dans de nouvelles œuvres en musique, en danse et en théâtre d’ici 2017 pour souligner le 150e anniversaire du Canada. La Campagne du Fonds d’appui à la création arrive en pleine période de renouvellement architectural au CNA, dont la nouvelle section ouvrira ses portes au public lors de la fête du Canada de 2017.

« Cette campagne est le cadeau du CNA aux artistes de tout le pays pour 2017 », a dit Jayne Watson, chef de la direction de la Fondation du CNA. « Les donateurs ont réagi avec une incroyable générosité à notre vision d’investir dans les artistes canadiens et leurs œuvres. En plus de remercier Gail Asper, j’aimerais souligner la formidable contribution de Gail O’Brien, présidente de la campagne. Nous sommes ravis qu’à l’approche du 150e du Canada, et deux ans avant le 50e anniversaire du CNA, les donateurs investissent à fond dans la constitution d’un nouveau corpus d’œuvres qui feront résonner les histoires canadiennes. »

Plus tôt cette année, Gail et David O’Brien ont fait un don extraordinaire de 1,5 million de dollars au CNA pour appuyer la création artistique au Canada.

BIOGRAPHIE DE GAIL ASPER

Native de Winnipeg, au Manitoba, Gail Asper a obtenu un baccalauréat et une licence en droit de l’Université du Manitoba en 1981 et 1984 respectivement. Entrée au barreau de la Nouvelle-Écosse en 1985, elle a pratiqué le droit corporatif et commercial chez Goldberg & Thompson à Halifax. En 1989, elle s’est jointe à CanWest Global Communications Corp. comme secrétaire de la société et conseillère juridique. Mme Asper a été le moteur de la création du Musée canadien pour les droits de la personne, qui a ouvert ses portes à Winnipeg en 2014.

Mme Asper a siégé au conseil d’administration de la Canwest Global Comunications Corp. de 1991 à 2010 et à celui de la Great-West Lifeco Inc. et de ses filiales de 1998 à 2008. On la retrouve encore aujourd’hui au sein de nombreux conseils d’administration d’organisations à but non lucratif. Elle a ainsi coprésidé une campagne de financement de 6 millions de dollars, puis une campagne visant la constitution d’un fonds de dotation de 11 millions de dollars pour le Manitoba Theatre Centre, dont elle a été successivement administratrice et présidente du conseil d’administration. Elle a par ailleurs présidé la Campagne Centraide 2002 de Winnipeg et a été présidente du conseil d’administration de Centraide Winnipeg.

Mme Asper préside actuellement le conseil d’administration de la Fondation du Centre national des Arts et occupe un poste de gouverneure à l’Université hébraïque de Jérusalem.

Mme Asper a reçu quantité de distinctions pour son apport à la collectivité, dont le Prix Femme de mérite dans l’action bénévole communautaire du YMCA/YWCA et le Prix Ramon John Hnatyshyn pour bénévolat dans les arts du spectacle de 2005. L’Association des professionnels en collecte de fonds lui a décerné en 2006 le prix Collecteur bénévole de l’année, et l’année suivante, elle était décorée de l’Ordre du Manitoba. En juillet 2008, Mme Asper a été reçue Officier de l’Ordre du Canada et en octobre de la même année, elle a obtenu un doctorat honorifique de l’Université du Manitoba. L’organisme Les affaires pour les arts lui a aussi rendu hommage en lui remettant le Prix Bovey en octobre 2010. Elle a également reçu les médailles du jubilé d’or et de diamant de la reine Elizabeth II.

À PROPOS DU CNA

Le Centre national des Arts collabore avec des artistes et des organisations artistiques partout au Canada afin de créer une vibrante scène nationale dans le domaine des arts du spectacle, et agit comme catalyseur de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs d’un bout à l’autre du pays. Carrefour des plus grands talents créateurs canadiens, le CNA privilégie les choix audacieux dans chacun de ses volets de programmation : l’Orchestre du CNA, le Théâtre français, le Théâtre anglais et la Danse, sans oublier les festivals Scène et CNA Présente, qui mettent en valeur des artistes canadiens, tant émergents qu’établis. Il est aux avant-postes en matière de programmation enfance-jeunesse et d’activités éducatives, procurant de la formation aux artistes et des ressources aux enseignants des quatre coins du pays. Il fait aussi œuvre de pionnier dans l’utilisation des nouveaux médias en offrant du téléenseignement à des élèves et des jeunes artistes du monde entier, en créant des fichiers balados très prisés et en proposant un large éventail de concerts sur demande de l’Orchestre du CNA. Le CNA est le seul centre des arts de la scène multidisciplinaire bilingue au Canada, et l’un des plus grands établissements du genre au monde.

-30-
 

RENSEIGNEMENTS :

Rosemary Thompson,
Directrice, Communications et affaires publiques
Centre national des Arts
613-947-7000 x260
rthompson@nac-cna.ca

Carl Martin
Communications
Centre national des Arts
613-947-7000 x560
carl.martin@nac-cna.ca

Menu