DANSE CNA PRÉSENTE FACE À FACE : EXPÉRIENCES AFRICAINES du 4 au 7 FÉVRIER

5 chorégraphes + 3 salles intimes + 2 continents = 1 semaine de dance éblouissante!

Face à Face, la série de danse contemporaine du CNA est de retour pour une semaine sensationnelle de danse spectaculaire. La troisième édition de Face à Face vous donne l'occasion de découvrir, dans un cadre intime, de captivantes expressions personnelles créées et inspirées par des expériences Africaines. Des artistes d'Afrique du Sud, de la république démocratique du Congo, du Nigéria, du Burkina Faso et du Canada—qui font beaucoup parler d'eux sur la scène internationale—viennent nous raconter leur fascinante histoire dans ces chorégraphies très originales.

Les œuvres et les artistes présentés cette année dans la série Face à Face sont :

NTU (coproduction du CNA) et Skwatta, chorégraphie et interprétation de Vincent Mantsoe
My Exile Is In My Head, chorégraphie et interprétation de Qudus Onikeku
Idiom, chorégraphie et interprétation de Jennifer Dallas et Bienvenue Bazié, et Sous un projecteur, chorégraphie et interprétation de Bienvenue Bazié
Le Cargo, chorégraphie et interprétation de Faustin Linyekula

À PROPOS DE NTU ET SKWATTA
Vincent Mantsoe fusionne magistralement les danses africaines et occidentales. Œuvres politisées, NTU (coproduction du CNA) et Skwatta, traitent respectivement de la misère dans les camps de squatters sud-africains et du triomphe de l'esprit humain.

Durée : 75 minutes avec un entracte

« Mantsoe est un artiste résolument à part […] Il allie divertissement, histoire et spiritualité avec une force d'expression renversante à laquelle les auditoires ne peuvent résister. »

Dance Magazine

LIEU :                           Studio du CNA

DATES ET HEURES :   jeudi 5 février à 19 h 30

vendredi 6 février à 21 heures   

samedi 7 février à 19 h 30

 

NTU (2011)
ChorÉgraphIE et interprétation Vincent Mantsoe

MUSIQUE Hamayoun Shajarian et Ensemble Dastan

LUMIÈRES Serge Damon

COPRODUCTION DU CNA

 

SKWATTA (2012)
ChorÉgraphIE et interprétation Vincent Mantsoe

MUSIQUE Amampondo, Kronos Quartet, Danyel Waro et Nina Simone

COSTUMES Vincent Mantsoe

LUMIÈRES Serge Damon

SCÉNOGRAPHIE Mirko Pavasovic


À PROPOS DE VINCENT MANTSOE / COMPAGNIE NOA
L’afro-fusion de Vincent Mantsoe allie les danses traditionnelles africaines aux danses de rue contemporaines occidentales et aux arts martiaux pour créer un nouveau langage exubérant et passionné. Par sa présence imposante, il incarne le contrôle, l'intensité et l'engagement absolu.

PAYS D’ORIGINE : Afrique du Sud

_________________________________________________

À PROPOS DE MY EXILE IS IN MY HEAD
Le Nigérian Qudus Onikeku fusionne la danse et l'acrobatie pour explorer l'identité culturelle et la condition humaine. Ce solo (primé) pénétrant et dynamique est empreint de beauté, d'angoisse, de résignation -- et d'une profonde spiritualité. Première canadienne d'un spectacle présenté en exclusivité au Canada.

Durée : 40 minutes

« […] une œuvre magnifique, complexe et agréable à regarder, remplie de mouvements acrobatiques, d'énergie et de spiritualité […] Quand je regardais Onikeku danser, je me sentais, moi aussi, plus proche de Dieu. »

Moira de Swardt, artslink.co.za, 28 février 2011

LIEU :                           Studio du CNA

DATES ET HEURES :   vendredi 6 février à 19 h 30

                                    samedi 7 février à 18 heures

 

MY EXILE IS IN MY HEAD (2010)

ChorÉgraphIE et interprétation Qudus Onikeku

MUSIQUE Charles Amblard (jouée en direct)

LUIMÈRES Guillaume Fesneau

VIDÉO Isaak Lartey

 

À PROPOS DE QUDUS ONIKEKU/YK PROJECTS
 

Qudus Onikeku fait partie de la nouvelle génération très applaudie de danseurs/chorégraphes d'Afrique. Il est diplômé de l'École nationale supérieure des arts du cirque de France. Ses chorégraphies comportent des éléments de danse nigériane, de hip hop, de tai-chi, de capoeira, d'acrobatie et de danse contemporaine, et s'inspire aussi de sa culture Yoruba et d'autres influences. 

PAYS D’ORIGINE : Nigeria 

_________________________________________________

À PROPOS DE SOUS UN PROJECTEUR et IDIOM
Jennifer Dallas (Canada) et Bienvenue Bazié (Burkina Faso) partagent une sensibilité artistique singulière. Bazié danse son solo Sous un projecteur et les deux artistes interprètent ensemble Idiom, fascinant amalgame de cultures à la fois semblables et différentes abordées par la musique, le verbe et le mouvement.

Durée : 60 minutes

En coprésentation avec le Centre de danse contemporaine/SD10#18

[critique de Converse de Jennifer Dallas et Bienvenue Bazié] « Voix, humour, imitation, compassion – autant de procédés d'échange [entre les cultures], tous mis en évidence dans cette œuvre. Un message d'espoir on ne peut plus clair. »
Kathleen M. Smith, The Dance Current

LIEU :   ODD BOX, Studio A du Centre de danse contemporaine, Cour des arts, 2, avenue Daly

DATES ET HEURES :   mercredi 4 février à 21 heures

                                    jeudi 5 février à 21 heures                                 

vendredi 6 février à 18 heures
            samedi 7 février à 16 h 30

 

IDIOM (2014)

ChorÉgraphIE et interprétation Jennifer Dallas et Bienvenue Bazié
COMPOSITEUR John MacLean
LUMIÈRES Oz Weaver

 

SOUS UN PROJECTEUR (2009)

CRÉATION et interprétation Bienvenue Bazié

MUSIQUE : Fools die (For Want Of Wisdom), Peter Tosh
PRODUCTION : Compagnie Auguste-Bienvenue


À PROPOS DE JENNIFER DALLAS et BIENVENUE BAZIÉ
Lorsque Jennifer Dallas (directrice artistique de Kẹmi Contemporary Dance Projects de Toronto) a rencontré le danseur-chorégraphe Bienvenue Bazié (codirecteur d'Art’ Dév / Cie Auguste Bienvenue) à Lagos, au Nigeria, en 2010, ils ont découvert qu'ils partageaient la même sensibilité artistique. En 2011, ils ont créé leur premier duo, Converse, à Ouagadougou, au Burkina Faso. En 2014, ils ont présenté Idiom, œuvre qui propose une exploration dialogique des fils qui relient des cultures divergentes

PAYS D’ORIGINE : Canada (Jennifer Dallas) et Burkina Faso (Bienvenue Bazié)

_________________________________________________

À PROPOS DE CARGO

Faustin Linyekula se penche sur sa propre histoire à travers les violents bouleversements qui ont déchiré son pays natal. Inspiré par une musique évocatrice et par ses désirs enfouis, il bouge et chante magnifiquement dans cette œuvre dépouillée, d'une franchise brutale. Dans Le Cargo, il est captivant.

Durée : 60 minutes

« La simplicité vaut toujours mieux que le spectacle. Pour s'en rendre compte, il suffit d'aller voir Le Cargo de Faustin Linyekula. Ce danseur est charmant, captivant, modeste et bourré de talent. Il propose une création belle, fascinante, émouvante et excellente. C'est un spectacle à ne pas manquer. »

Noah Dunham, The Portland Mercury, 14 septembre 2012

LIEU :                           Théâtre de la Cour des arts, 2, avenue Daly

DATES ET HEURES :   mercredi 4 février à 19 h 30

                                    jeudi 5 février à 18 heures
                                    samedi 7 février à 21 h 30
 

LE CARGO (2011)
ChorÉgraphIE et interprétation Faustin Linyekula

MUSIQUE Flamme Kapaya

(Interprété en anglais avec surtitres en français)

 

À PROPOS DE FAUSTIN LINYEKULA / LES STUDIOS KABAKO
 

Après huit années d’exil (1993-2001), Faustin Linyekula est revenu dans son pays natal du Congo, animé du désir d’y poursuivre sa création artistique. Il a ensuite fondé une compagnie et un centre d’art, Les Studios Kabako. Linyekula s’est depuis imposé comme une figure importante, un artiste reconnu pour son talent, son engagement à l’égard de l’éducation et sa conviction profonde que l’art peut nous aider à comprendre les enjeux sociaux. Par ailleurs, il est salué comme un des plus grands chorégraphes à émerger et à contribuer à définir la danse contemporaine africaine. Faustin Linyekula a reçu de nombreux prix pour ses créations et il a été invité à prendre part à des résidences partout en Europe.
PAYS D’ORIGINE : république démocratique du Congo

_________________________________________________

ÉVÉNEMENTS CONNEXES
Discussion en groupe (enregistrement de balado) avec les artistes de Face à Face
samedi 7 février 2015
de 14 h à 15 heures, au Salon du CNA

 

COMMANDITAIRES

Danse CNA remercie l’Institut Français pour son généreux appui.

 

BILLETS ET REPRÉSENTATIONS

Face à Face est présenté le mercredi 4, le jeudi 5, le vendredi 6 et le samedi 7 février 2015. Les spectacles sont donnés à différentes heures au Studio du Centre national des Arts, au Théâtre de la Cour des arts et au CDC -- voir les détails plus haut. Les billets pour My exile is in my Head, Sous un projecteur, Le Cargo et Idiom sont vendus à 20 $ pour les adultes et 10 $ pour les étudiants (sur présentation d'une carte d'étudiant valide). Les billets pour NTU,Skwatta sont vendus à 30 $ (16,50 $ pour les étudiants).

Les groupes de  dix (10) personnes ou plus épargnent de 15 à 20 % du prix courant des billets; réservations : 613 947‑7000, poste 634, ou par courriel : grp@cna-nac.ca.

On peut se procurer des billets :

• En mains propres à la Billetterie du CNA

• À tous les points de vente de Ticketmaster

• Par téléphone, dans le réseau Ticketmaster, au 1-888-991-2787 (ARTS)

• En ligne, en cliquant sur le lien Ticketmaster dans le site Web du CNA (http://www.cna-nac.ca)

• Des frais de service sont exigés pour tout achat effectué par l'entremise de Ticketmaster.

Menu