Bilan d’une saison théâtrale effervescente !

Le 23 mai dernier, le Théâtre français du CNA terminait sa saison 2014-2015 avec Les aiguilles et l’opium, un chef-d’œuvre de Robert Lepage, dont les cinq représentations ont été jouées à guichet fermé. 

Voici un bref retour sur cette remarquable saison théâtrale en quelques chiffres :

2 

Deux fois cette année, il y a eu des rencontres marquantes entre le public et des œuvres mises en scène par Brigitte Haentjens.  Seule sur scène dans Molly Bloom, Anne-Marie Cadieux livrait de façon magistrale ce vertigineux monologue écrit par James Joyce et traduit par Jean-Marc Dalpé, trouvant l’exacte tonalité de cette Molly tout à la fois sensuelle, désopilante et subversive. Ensuite, Brigitte a fait de Richard III un personnage nuancé, brillant malgré sa perversité. Habité d’une fougue spectaculaire, Sébastien Ricard, qui incarnait de façon époustouflante le célèbre et irréductible duc de Gloucester, était entouré d’une distribution étincelante.  De Molly à Richard, de Joyce à Shakespeare, d’un solo à une  distribution de vingt acteurs, ce fut une occasion exceptionnelle de découvrir dans une même année le vaste registre de sensibilité de la directrice artistique du Théâtre français.

5 

Le Théâtre français s’est investi directement dans la production ou la coproduction de cinq spectacles cette année (Richard III, Le long voyage de Pierre-Guy B., Phèdre, S’appartenir, Ce qui nous relie ?). Pour Brigitte Haentjens, il est primordial de soutenir la création, de prendre des risques et d’appuyer les démarches d’artistes, y compris ceux qui n’ont pas nécessairement eu la chance d’accéder à de grands plateaux. En 2015-2016, le Tf participera à la création de pas moins de huit spectacles !

18 

En 2014-2015, le Théâtre français a présenté dix-huit spectacles à l’intention du grand public, de l’enfance ou de la jeunesse, empruntant souvent des formes extrêmement variées et originales (Kiss & Cry, Cinq visages pour Camille Brunelle, Listen to the silence), issues de l’imaginaire de jeunes créateurs (Le projet bocal, Deux, Les grand-mères mortes) ou donnant un nouveau souffle aux classiques (Richard III, Phèdre). Plus que jamais, le Tf est un véritable lieu d’accueil de la pétillante diversité des artistes créateurs.

900 

Ce sont plus de neuf cent spectateurs qui ont investi le CNA pendant l’événement De plain-pied du 14 au 16 mai. Véritable carrefour festif et bouillonnant, ce happening se voulait une prise de possession de l’espace public du CNA par les jeunes de 14 à 20 ans. Pendant trois jours, les spectateurs ont pu assister à deux spectacles saisissants mettant en scène des jeunes de la région d’Ottawa-Gatineau – Album de finissants et Ce qui nous relie? – et participer à une foule d’activités conçues par un groupe d’adolescents à l’imaginaire débridé. Rendez-vous l’an prochain pour une seconde édition !

1908 

Mille neuf cent huit personnes ont participé aux rencontres d’après spectacle du Théâtre français. Ces discussions du jeudi soir sont une occasion unique pour les spectateurs de dialoguer avec les artistes qui ont fait vibrer la scène tout au long de l’année. Conviviales et souvent passionnantes, ces discussions ont été le lieu d’échanges appréciés tant par les artistes que le public. Une série de rendez-vous qui se poursuivra l’an prochain…

5 616

Cinq mille six cent seize enfants et adolescents ont assisté à des matinées scolaires cette année. Le Théâtre français demeure un lieu essentiel d’initiation aux arts de la scène. Soulignons que des artistes ont offert des ateliers et présentations en classe pour préparer les jeunes aux spectacles qu’ils allaient voir (Listen to the Silence, Les grand-mères mortes et Album de finissants).

23 951

Le nombre total de spectateurs qui ont assisté aux spectacles du Théâtre français au CNA s’élève à 23 951. Le taux de fréquentation des salles a été de 86 % ! Il s’agit d’une réponse enthousiaste envers les programmations proposées par Brigitte Haentjens et Mélanie Dumont.

MERCI !

C’est avec chaleur que l’équipe du Théâtre français remercie le public qui a fréquenté ses salles tout au long de l’année. La présence enthousiaste des fidèles abonnés tout autant que celle des nouveaux spectateurs qui découvrent le théâtre avec nous donne tout son sens à notre projet artistique. Nous espérons les retrouver toujours plus nombreux en 2015-2016 pour une saison qui s’annonce encore exceptionnelle.

Menu