LE CHEF D’ORCHESTRE EDWIN OUTWATER DIRIGE AU PIED LEVÉ LE TRIO GRYPHON ET L’ORCHESTRE DU CNA LES 6 ET 7 MAI

 « Que ce soit le minimalisme exubérant de Muhly, les textures délicates de Richard Reed Parry ou la richesse du son de Jonny Greenwood, Outwater impressionne par sa dextérité et, sous sa baguette, les interprètes se font maîtres de la musique. » National Public Radio 

5 MAI 2015 – OTTAWA (Canada) – Les 6 et 7 mai, Edwin Outwater remplace Xian Zhang au podium de l’Orchestre du Centre national des Arts dans la Quatrième de Tchaïkovsky, que le compositeur lui-même qualifiait d’« écho de ma spiritualité la plus profonde ». La maestra Xian Zhang a malheureusement dû se désister à la dernière minute de ce concert, le quatrième de la Série Ovation Air Canada, en raison d’épuisement. Mais par heureuse coïncidence, M. Outwater se trouvait au CNA le dimanche 3 mai pour une prestation avec l’Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo (KWS), donnée dans le cadre de la Scène Ontario. Ce concert avec l’Orchestre du CNA marque sa quatrième collaboration avec l’ensemble et ses débuts dans une série principale.

Pour ce concert, le Trio Gryphon du Canada prendra la scène dans Starling : Triple Concerto pour violon, violoncelle, piano et orchestre, que le compositeur canadien Jordan Pal a écrit à leur intention. Également en première partie, on entendra l’Ouverture de Le nozze di Figaro de Mozart.

Edwin Outwater est directeur musical du KWS, directeur des Concerts d’été de l’Orchestre symphonique de San Francisco, et chef d’orchestre invité régulier des orchestres symphoniques de Chicago, de San Francisco et du Nouveau Monde. À l’aise autant dans l’interprétation des chefs‑d’œuvre du répertoire que dans la création d’œuvres commandées que dans la conception d’initiatives novatrices visant à attirer de nouveaux publics, le chef américain est, selon le San Francisco Classical Voice, « destiné à un avenir de premier plan ».

Formé de la violoniste Annalee Patipatanakoon, du violoncelliste Roman Borys et du pianiste James Parker, le Trio Gryphon émerveille les auditoires du monde entier par ses interprétations raffinées d’un répertoire qui embrasse aussi bien la tradition que la musique contemporaine, du classicisme européen au multimédia moderne. Déterminés à redéfinir la musique de chambre pour le XXIe siècle et à faire reculer les frontières du genre, les membres du trio ont collaboré avec des artistes aussi divers que le clarinettiste James Campbell, l’acteur Colin Fox, le chorégraphe David Earle et une pléiade de musiciens de jazz au Lula Lounge, haut lieu du jazz et des musiques du monde à Toronto. Le partenaire présentateur de la Scène Ontario est l’OLG.

Ces concerts s’inscrivent dans le cadre de la Scène Ontario, un festival qui réunit 600 artistes de l’Ontario – établis et émergents, de toutes les disciplines – pour se produire sous les projecteurs nationaux sur les scènes d’Ottawa/Gatineau. Le festival est présenté par le Centre national des Arts du Canada du 29 avril au 10 mai 2015.

 

BIOGRAPHIE D’EDWIN OUTWATER

Directeur musical de l’Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo d’Ontario depuis maintenant huit saisons, Edwin Outwater est connu pour son approche nouvelle aux grands favoris du répertoire classique. Il s’est produit avec le BBC National Orchestra du pays de Galles, les orchestres symphoniques d’Indianapolis, de Tokyo, de l’Alabama et de Phœnix, ainsi qu’avec le New York City Ballet. Il a en outre dirigé les orchestres philharmoniques de New York et de Los Angeles, et les orchestres symphoniques de Baltimore, Houston, Detroit et Seattle, entre autres.

Au Canada, il a été au podium de l’Orchestre du Centre national des Arts, et des orchestres symphoniques de Toronto, Calgary, Edmonton, Winnipeg et Victoria.

À l’échelle internationale, il a gagné la scène avec le Tokyo Metropolitan Orchestra, les orchestres symphoniques de la Nouvelle-Zélande, d’Adélaïde et de Malmö, le Nordwestdeutsche Philharmonie, l’Orchestre philharmonique de Mexico, l’Orquesta Sinfónica de Xalapa, et le Hong Kong Sinfonietta.

Au fil de sa carrière, il a apporté un précieux appui aux nouvelles créations comme le cycle de chants Penelope de Sarah Kirkland Snider; Bollywood and Beyond des virtuoses indiens Trichy et Suba Sankaran; des œuvres de Nico Muhly, Missy Mazzoli, Son Lux, Stewart Goodyear et Magnus Lindberg; et The Scandal de Carmeron Carpenter, avec le compositeur lui-même à l’orgue.

En 2011, il a dirigé le KWS dans l’enregistrement du premier CD commercial de l’ensemble lancé en plus d’une décennie. Produit sous étiquette Analekta, From Here On Out réunit des musiques de Nico Muhly, Jonny Greenwood (Radiohead) et Richard Reed Parry (Arcade Fire; une commande du KWS). La National Public Radio en a dit ceci : « Que ce soit le minimalisme exubérant de Muhly, les textures délicates de Richard Reed Parry ou la richesse du son de Jonny Greenwood, Outwater impressionne par sa dextérité et, sous sa baguette, les interprètes se font maîtres de la musique. »

Originaire de Santa Monica, en Californie, Edwin Outwater est diplômé de l’Université Harvard, où il a complété le programme de Littérature anglaise en 1993 avec mention cum laude. Pendant ses études à Harvard, il a été le directeur musical du Bach Society Orchestra et du groupe a cappella de grand talent Harvard Din and Tonics. Il a aussi composé la musique de la 145e production annuelle du Hasty Pudding Theatricals. Il a fait sa maîtrise en direction d’orchestre à l’Université de Californie, à Santa Barbara, où il a eu pour maîtres Heiichiro Ohyama et Paul Polivinick. Il a également suivi des cours de théorie de la musique et de composition auprès de John Stewart, Joel Feigin et Leonard Stein.

TRIO GRYPHON – NOTICE BIOGRAPHIQUE

Ensemble résident de Music Toronto depuis huit ans, le Trio Gryphon, qui a célébré son 20e anniversaire en 2013, tourne abondamment à travers l’Amérique du Nord et l’Europe. Au cours de la saison 2013-2014, il s’est produit dans le cadre d’importantes séries de concerts à Boston, St. Paul et Athens (Georgie). Il a aussi collaboré avec le sensationnel baryton-basse Robert Pomakov. Durant la saison 2012-2013, le Trio est apparu dans le cadre d’importantes séries de musique de chambre à Houston et Detroit, ainsi qu’au Poisson Rouge à New York.

Déterminé à repousser les frontières de la musique de chambre, le Trio a commandé et créé au-delà de 50 pièces de compositeurs établis et émergents du monde entier, en plus de collaborer à de nombreux projets hors normes. Sa plus ambitieuse réalisation à ce jour est une révolutionnaire production multimédia de Constantinople, œuvre épique du compositeur Christos Hatzis pour mezzo-soprano, interprète vocal moyen-oriental, violon, violoncelle, piano et média audiovisuel électronique, qu’il a présenté un peu partout en Amérique du Nord de même qu’à la Royal Opera House de Londres.

Ayant à cœur la formation des prochaines générations de mélomanes et d’interprètes, les membres du Trio animent des ateliers de maître et des classes dans les universités et les conservatoires d’Amérique du Nord, et œuvrent comme artistes résidents à la faculté de musique de l’Université de Toronto. Les initiatives pédagogiques du Trio comportent aussi une série de concerts-conférences avec le compositeur Gary Kulesha qui se penche sur l’art de la musique de chambre à travers les siècles, et le Young Composers Program à la Claude Watson Arts High School de Toronto.

Les enregistrements du Trio sous l’étiquette Analekta, encensés par la critique, constituent une véritable encyclopédie des œuvres de Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Mendelssohn, Dvořàk, Lalo, Chostakovitch et Piazzolla. Lancé en 2004, Canadian Premieres est un album marquant qui regroupe des créations de compositeurs canadiens et a été couronné d’un prestigieux prix Juno décerné par l’Académie canadienne des arts et des sciences de l'enregistrement. Un enregistrement de 2011 consacré à Beethoven a aussi obtenu un prix Juno, et le Trio a lancé subséquemment Broken Hearts and Madmen, un album enregistré en collaboration avec la soprano Patricia O’Callaghan regroupant des chansons de Leonard Cohen, Nick Drake et Laurie Anderson, de même que des mélodies traditionnelles du Mexique, de l’Argentine et du Chili.

Le violoncelliste du Trio Gryphon, Roman Borys, entame sa septième année à la direction artistique du  Festival international de musique de chambre d’Ottawa (Chamberfest), dont le Trio est un pilier depuis l’édition inaugurale de l’événement en 1994. Annalee Patipatanakoon et Jamie Parker agissent comme conseillers artistiques du festival.

 

À propos de l’orchestre du cna

Sous la conduite inspirée de Pinchas Zukerman, l’Orchestre du Centre national des Arts du Canada se signale par la passion et la clarté de ses interprétations sur scène comme sur disque, par ses programmes révolutionnaires d’enseignement et de médiation artistique, et par son apport à l’expression de la créativité canadienne. Cet orchestre dynamique récolte des éloges aussi bien au pays qu’à l’étranger.

Créé en 1969 lorsque le Centre national des Arts du Canada a ouvert ses portes, l’Orchestre du CNA donne plus de 100 concerts par année avec le concours de prestigieux solistes comme Itzhak Perlman, Renée Fleming, James Ehnes, Emanuel Ax et Yo-Yo Ma, pour ne citer que quelques noms.

Dans le passé, la direction musicale a été assurée, notamment, par Mario Bernardi et Trevor Pinnock. Alexander Shelley prendra la relève de Pinchas Zukerman en 2015-2016, et John Storgårds deviendra le premier chef invité par la même occasion. Alain Trudel et Jack Everly, respectivement premier chef des concerts jeunesse et famille et premier chef des concerts Pops, complètent la solide équipe de direction artistique de l’Orchestre.

En plus de proposer une série complète de concerts d’abonnement au Centre national des Arts pendant la saison, l’Orchestre effectue des tournées partout au Canada et dans le monde entier, ses plus récentes l’ayant mené en Chine (2013) et au Royaume-Uni (2014). Cette dernière tournée, soulignant le 100e anniversaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, comportait plus de 50 concerts et activités éducatives sur les thèmes du souvenir et du pouvoir de guérison de la musique. Sur les traces laissées par les soldats canadiens il y a 100 ans, la tournée a mis en lumière le brillant talent de compositeurs canadiens et des musiciens de l’Orchestre du CNA, aussi bien comme interprètes qu’à titre d’éducateurs, et a été saluée par des ovations dans des salles bondées à travers le R.-U.

En 1999, Pinchas Zukerman a lancé le Programme des jeunes artistes du CNA, un volet de l’Institut estival de musique du CNA, pour procurer une formation de haut niveau à de jeunes musiciens talentueux. Des étudiants du monde entier bénéficient également d’une formation à distance par vidéoconférence à partir du studio Hexagone du CNA, à la fine pointe de la technologie. L’Orchestre innove constamment dans le domaine de l’éducation, jouant un rôle de pionnier en la matière tant à l’échelle locale que dans les collectivités autochtones du Nord canadien.

L’Orchestre du CNA a plus de 40 enregistrements commerciaux à son actif, dont un album de 2014 avec Angela Hewitt sous la direction de Hannu Lintu, couronné aux JUNO, réunissant des concertos pour piano de Mozart. Les mélomanes ont aussi accès gratuitement à une foule d’enregistrements de concerts de l’ensemble à partir de la Boîteàmusique d’Artsvivants.ca, le site Web éducatif très complet du CNA. Parmi ces enregistrements figurent bon nombre des 100 œuvres commandées par l’Orchestre du CNA à des compositeurs canadiens au fil de ses 45 ans d’histoire.

 

-30-
 

RENSEIGNEMENTS ET ENTREVUES :

Christine Langlois

613 620-0332

lrobertson@hillbrooke.ca

Menu