Richard III : Au Théâtre du CNA du 21 au 25 avril

Ottawa, le 16 avril 2015 – Le Théâtre français est très heureux de présenter la toute dernière mise en scène de Brigitte Haentjens : Richard III de Shakespeare, dans une traduction de Jean Marc Dalpé.  Sébastien Ricard, qui incarne le célèbre et irréductible duc de Gloucester, est entouré d’une distribution de très haut niveau, avec notamment Sylvie Drapeau, Sophie Desmarais, Maxim Gaudette, Monique Miller et Marc Béland. Ce spectacle – l’un des plus attendus de l’année – a fait salle comble pendant cinq semaines à Montréal. Il sera présenté au Théâtre du CNA du mardi 21 au samedi 25 avril, à 19 h 30.

Limpide. C'est le premier mot qui vient à l'esprit à la sortie de ce Richard III. Le texte et sa traduction, ainsi que la mise en scène forment une démarche réfléchie, homogène et on ne peut plus claire. Un an de travail et une direction assurée, assumée font de cette production un grand moment de théâtre.

Mario Cloutier, La Presse

Brigitte Haentjens signe à nouveau une mise en scène brillante, puissante et époustouflante par sa justesse et son pouvoir d’évocation.

Marie Villeneuve, Voir.ca

Par le plus grand des hasards, c’est au moment où la dépouille du vrai Richard III (1452-1485) reçoit ses funérailles royales en Angleterre qu’a été présentée cette nouvelle interprétation de la fameuse pièce. Le Richard III de Shakespeare est le récit d’une soif de pouvoir. Un homme brillant, calculateur et fourbe qui connait une ascension irrésistible avant de subir une chute fulgurante. Mais on peut aussi y voir le récit d’une soif de vengeance. Le duc de Gloucester s’est tordu sous le regard des autres. Et en voyant le reflet de son ombre, c’est bien cela qu’il rumine : « J’ai décidé de jouer le rôle du grand méchant et de haïr les plaisirs frivoles de notre temps. » Bref, vous m’avez fait hideux, eh bien, je le serai jusqu’au bout !

La traduction de Jean Marc Dalpé, qui joue sur plusieurs registres de langage, permet de suivre sans accroc le fil de l’intrigue riche en rebondissements. Elle souligne aussi le rôle des femmes qui résistent, dénoncent, mais aussi se souviennent. Brigitte Haentjens considère que les vraies grandes scènes de la pièce sont celles de Richard avec les femmes :

Dans Richard III, seules les femmes sont lucides. Peut-être parce qu’elles n’ont aucun pouvoir. Ce sont elles qui s’opposent frontalement à la barbarie, exigeant des explications de Richard. Je ne sais si Richard aime les femmes, mais du moins l’obligent-elles à se surpasser tandis que tous les autres s’inclinent facilement et lâchement. Car ce que démontre Shakespeare de façon impitoyable, c’est que nous avons toujours le choix de nous soumettre ou de rester debout, quelles que soient les circonstances et même quand tout semble joué d’avance.

Brigitte Haentjens

Brigitte Haentjens fait de Richard III un personnage nuancé, brillant malgré sa perversité. Un personnage cynique et ensorceleur, dont la complexité reste en phase avec le monde actuel, illustration glaçante des féroces luttes de pouvoir qui marquent encore l’histoire contemporaine.

 

Pour en savoir plus :

La figure de Richard III, Catherine Girardin, Cahier SIX du Théâtre français

Design de costumes: la garde-robe de Richard III, Isabelle Morin, La Presse

Dans l’atelier des traducteurs, Alexandre Cadieux, Le Devoir

Texte : William Shakespeare // traduction : Jean Marc Dalpé // mise en scène : Brigitte Haentjens // distribution : Sylvio Arriola, Marc Béland, Larissa Corriveau, Sophie Desmarais, Sylvie Drapeau, Francis Ducharme, Maxim Gaudette, Reda Guerinik, Ariel Ifergan, Renaud Lacelle-Bourdon, Louise Laprade, Jean Marchand, Monique Miller, Olivier Morin, Gaétan Nadeau, Etienne Pilon, Hubert Proulx, Sébastien Ricard, Paul Savoie et Emmanuel Schwartz // assistance à la mise en scène et régie : Colette Drouin // dramaturgie : Mélanie Dumont // scénographie : Anick La Bissonnière // costumes : Yso // musique : Bernard Falaise // lumière : Etienne Boucher // maquillage et coiffures : Angelo Barsetti // accessoires : Julie Measroch // vidéo : Éric Gagnon // collaboration au mouvement : Christine Charles // direction technique : Jean-François Landry / direction de production : Sébastien Béland

Une création de Productions Sibyllines en collaboration avec le Théâtre français du CNA et le Théâtre du Nouveau Monde

Durée du spectacle / 2 h 30 + entracte (1re partie / 1 h 40 n 2e partie / 50 min)

 

 ***************************

Invitation 

Traduire Shakespeare en français, ici et aujourd’hui 


Rencontre avec Jean Marc Dalpé et lancement de sa traduction de Richard III parue chez Prise de parole

Une rencontre animée par Catherine Voyer-Léger. La discussion sera suivie du lancement de la traduction de Richard III parue aux Éditions Prise de parole. Produit par le Théâtre français, cet événement est organisé en collaboration avec le Ottawa International Writers Festival, le Regroupement des éditeurs canadiens-français et Prise de parole.

22 avril à 17h

Foyer du Théâtre du CNA (53,Elgin, Ottawa)

RSVP : theatrefrancais@nac-cna.ca

Menu