LE CHEF D’ORCHESTRE INVITÉ THOMAS SØNDERGÅRD DIRIGE SIBELIUS

Le 16 février 2015 – OTTAWA (Canada) – Les spectateurs pourront sentir une bourrasque toute scandinave déferler sur la salle Southam alors que le chef invité danois Thomas Søndergård dirigera l’Orchestre du CNA jeudi et vendredi de cette semaine dans la Symphonie no 7 de Sibelius, un tour de force somptueux et plein d’émotion. Considérée un chef-d’œuvre symphonique, cette pièce achevée en 1924 est l’ultime symphonie intégrale du compositeur. C’est une œuvre d’une grandeur saisissante, teintée de givre et de glace. Le maestro en sera à son quatrième programme à la barre de l’Orchestre du CNA. Nos musiciens comme nos auditoires l’adorent. Sous sa baguette énergique, combinée au génie de Sibelius, la section des cuivres de l’Orchestre affichera tout son éclat.

Véritablement l’un des jeunes chefs les plus prometteurs de la planète, Thomas Søndergård est premier chef du BBC National Orchestra du pays de Galles et premier chef invité du Royal Scottish National Orchestra. C’est un rare privilège d’occuper simultanément un poste dans deux grands orchestres britanniques.

Le mercure de la salle va assurément monter quand l’Orchestre entamera la bondissante et complexe Symphonie no 2 de Beethoven – un pur classique. Le compositeur a écrit cette œuvre au moment où il ressentait les premiers effets de la perte de l’ouïe.

L’Argentine Ingrid Fliter se joint à l’Orchestre comme soliste dans le guilleret Concerto pour clavier en ré majeur de Haydn. La pianiste, spécialiste de Chopin, ne manquera pas de démontrer l’influence de ses racines sud-américaines sur la formation classique qu’elle a reçue en Europe. L’Orchestre est ravi d’accueillir à nouveau sur la scène du CNA cette talentueuse artiste de renommée mondiale. Mme Fliter, qui a un calendrier d’enregistrements et de concerts solidement garni, est à l’avant-garde de la jeune génération de pianistes qui redéfinissent avec audace la façon d’écouter les classiques.

Une autre œuvre scandinave, cette fois du compositeur – aussi chef d’orchestre et violoniste – danois Carl Neilsen, complète le programme. Il s’agit du Prélude du Deuxième acte de Saül et David, créé à Copenhague en 1902.

Une rencontre d’après-concert animée par Eric Friesen suivra chacune des deux représentations. Ce sera l’occasion pour les spectateurs de poser des questions au chef et à la soliste.  

BILLETS

http://nac-cna.ca/fr/event/7739

AU SUJET DE L’ORCHESTRE DU CNA

Sous la conduite inspirée de Pinchas Zukerman, l’Orchestre du Centre national des Arts du Canada se signale par la passion et la clarté de ses interprétations sur scène comme sur disque, par ses programmes révolutionnaires d’enseignement et de médiation artistique, et par son apport à l’expression de la créativité canadienne. Cet orchestre dynamique récolte des éloges aussi bien au pays qu’à l’étranger.

Créé en 1969 lorsque le Centre national des Arts du Canada a ouvert ses portes, l’Orchestre du CNA donne plus de 100 concerts par année avec le concours de prestigieux solistes comme Itzhak Perlman, Renée Fleming, James Ehnes, Emanuel Ax et Yo-Yo Ma, pour ne citer que quelques noms.

Dans le passé, la direction musicale a été assurée, notamment, par Mario Bernardi et Trevor Pinnock. Alexander Shelley prendra la relève de Pinchas Zukerman en 2015-2016, et John Storgårds deviendra le premier chef invité par la même occasion. Alain Trudel et Jack Everly, respectivement premier chef des concerts jeunesse et famille et premier chef des concerts Pops, complètent la solide équipe de direction artistique de l’Orchestre.

En plus de proposer une série complète de concerts d’abonnement au Centre national des Arts pendant la saison, l’Orchestre effectue des tournées partout au Canada et dans le monde entier, ses plus récentes l’ayant mené en Chine (2013) et au Royaume-Uni (2014). Cette dernière tournée, soulignant le 100e anniversaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, comportait plus de 50 concerts et activités éducatives sur les thèmes du souvenir et du pouvoir de guérison de la musique. Sur les traces laissées par les soldats canadiens il y a 100 ans, la tournée a mis en lumière le brillant talent de compositeurs canadiens et des musiciens de l’Orchestre du CNA, aussi bien comme interprètes qu’à titre d’éducateurs, et a été saluée par des ovations dans des salles remplies à capacité à travers le R.-U.

En 1999, Pinchas Zukerman a lancé le Programme des jeunes artistes du CNA, un volet de l’Institut estival de musique du CNA, pour procurer une formation de haut niveau à de jeunes musiciens talentueux. Des étudiants du monde entier bénéficient également d’une formation à distance par vidéoconférence à partir du studio Hexagone du CNA, à la fine pointe de la technologie. L’Orchestre innove constamment dans le domaine de l’éducation, jouant un rôle de pionnier en la matière tant à l’échelle locale que dans les collectivités autochtones du Nord canadien.

L’Orchestre du CNA compte à son actif plus de 40 albums disponibles sur le marché, en plus d’offrir gratuitement de nombreux enregistrements de concerts par l’intermédiaire de la Boîteàmusique d’Artsvivants.ca, le site Web éducatif très complet du CNA. Bon nombre des quelques 100 nouvelles œuvres canadiennes commandées par l’Orchestre du CNA au fil de ses  45 ans d’existence figurent parmi ces enregistrements.

Situé au cœur de la capitale du Canada, le Centre national des Arts est le seul centre des arts de la scène multidisciplinaire bilingue au pays. Il collabore avec des artistes et des organisations artistiques partout au Canada afin de créer une vibrante scène nationale dans le domaine des arts du spectacle, et agit comme catalyseur de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs d’un bout à l’autre du pays.

-30-
 

RENSEIGNEMENTS :

 

Christine Langlois

613 620-0332

clanglois@hillbrooke.ca

Menu