Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour de septembre 2020.

Viens tortiller ton squelette! Les grands-mères mortes au Studio du CNA

CHER VIVANT,

On a bricolé une fête. On t’y convie.

On va te le dire direct : c’est une fête des morts. Tu vas te dire : « coudonc, que c’est que j’fais là, j’suis vivant », mais après quelques minutes, ça se peut que ton squelette se tortille un brin, qu’il te beat, comme ça, d’avant en arrière. Ça se peut que tu te rendes compte qu’on a tous un squelette qui beat. Il est probable que ça te remplisse de joie.

Karine Sauvé, créatrice

Le Théâtre français du CNA vous convie à une grande fête à la mémoire de toutes les grands-mères, qui ont éclairé nos vies et que l’ont a aimées. Le spectacle Les grands-mères mortes est une vraie célébration avec chapeaux, musique et chansons! La créatrice Karine Sauvé, accompagnée sur scène de son complice musicien Nicolas Letarte, fait plus que ranimer le souvenir de Thérèse, Lucille et Simone : elle les fait apparaitre grâce à une foule d’objets et d’anecdotes. Ce spectacle plein de tendresse sera présenté les 14 et 15 février prochains à 13 h 30 et 15 h 30 au Studio du CNA. Pour tous à partir de 9 ans.

Tout au long du processus, j’ai eu la chance de voir le spectacle se construire, se métamorphoser. J’ai pu prendre le pouls des enfants aussi, invités à découvrir le travail chaque fois qu’une nouvelle étape de création était franchie. Leurs réactions défilent dans ma tête comme une joyeuse ribambelle : rires, exclamations, pieds battant énergiquement la mesure, têtes qui dodelinent ici ou là. Car s'il est question de souvenirs et d’au revoir dans le spectacle, la scène déborde de vie. Elle transpire par tous ses pores!

Mélanie Dumont, directrice artistique associée, volet enfance/jeunesse

 

Quelques mots d’enfants après le spectacle :

Cet hommage est rempli d’émotions. On sentait l’amour de Karine Sauvé pour ces dames et la pièce nous donne envie de faire la même chose pour quelqu’un que nous avons perdu. Elle nous a inspirés !

Fabricio, Hans-Keddy, jessica et Ly-Ann, 10 ans

 

C’était très amusant à regarder. On a été touché et on a aussi ri beaucoup.

Manar, Hamza et Anna, 10 ans

Artiste interdisciplinaire, Karine Sauvé privilégie un théâtre d’images sculpté par la matière, la voix, les objets et le corps. Dans ses projets, elle travaille la marionnette au sens large, comme un croisement entre les arts visuels et le théâtre. Le spectacle Les grands-mères mortes est le premier de sa compagnie, Mammifères, qu’elle a créée en 2013.

Les familles sont invitées à participer à des activités ludiques et créatives dans le foyer du Studio 45 minutes avant la représentation du spectacle. Elles pourront rendre hommage et célébrer, à l’image de Karine Sauvé, la vie d’une personne chère qui est aujourd’hui disparue en rédigeant une carte postale à son endroit. Il sera également possible de « décorer un squelette » en s’inspirant de l’esthétisme de la Fête des morts mexicaine. 

Texte, mise en scène, scènographie et interprétation: Karine Sauvé // musique et interprétation : Nicolas Letarte // texte et regard extérieur : David Paquet // assistance à la mise en scène : Maude Labonté et Manon Claveau // conseils à la scénographie : Julie Vallée-Léger // conseils artistiques : Mélanie Charest, Sylvie Cotton, Émilie Laforest // direction technique: Amélie-Claude Riopel // lumière : Thomas Godefroid

Production : Mammifères

Durée du spectacle : 50 minutes

Le Théâtre français remercie Radio-Canada pour sa collaboration dans la présentation de ce spectacle.

Menu