|
assistant second violon solo

Winston Webber

Né à Detroit, Winston Webber a étudié le violon et la direction d’orchestre à l’Université du Michigan auprès du brillant violoniste cubain Angel Reyes et, par la suite, à Toronto sous la conduite de Steven Staryk et de Lorand Fenyves. En 1972, à l’invitation du regretté Karel An?erl, il s’est joint à l’Orchestre symphonique de Toronto, dont il devenait du même coup le membre le plus jeune.

En 1978, il a été nommé directeur musical et chef attitré de l’Orchestre symphonique de Peterborough, assumant des fonctions similaires à la barre de l’Orchestre symphonique d’Oshawa et de l’ensemble Chamber Players of Toronto à compter de 1979. Monsieur Webber a étudié la direction d’orchestre à New York de 1980 à 1982 auprès du professeur Sixten Ehrling de la Juilliard School of Music, avant de poursuivre sa formation à l’Internationale Bachakademie de Stuttgart, où il a eu pour professeur Helmuth Rilling, et auprès de Jorma Panula dans le cadre du Programme de direction d’orchestre du CNA en 2000 et en 2001.

En 1981, il a enregistré la Sérénade K 361 en si bémol majeur pour instruments à vent de Mozart avec l’ensemble Toronto Chamber Winds; il s’agissait alors du tout premier enregistrement de cette pièce dans la nouvelle édition Mozart de 1979, publiée par Bärenreiter. L’éditeur, Daniel Leeson, a participé à l’enregistrement à titre de second cor de basset. Le disque a été sacré « meilleur album de musique de chambre de l’année » par Music Magazine, en plus d’être mis en nomination pour le prix Juno du meilleur album classique.

Avant de s’établir à Ottawa en 1985, Monsieur Webber a étudié pendant deux ans en propédeutique médicale à l’Université de Toronto, obtenant en 1984 une bourse de recherche au Ludwig Institute de l’hôpital Princess Margaret et cosignant, avec le docteur Norman Boyd, un article publié dans le Journal of the National Cancer Institute. Il a rejoint l’Orchestre du CNA juste à temps pour participer à la tournée du Japon de 1985 sous la direction de Franco Mannino. En plus d’assumer ses fonctions au sein de l’Orchestre, il œuvre depuis 1999 comme directeur musical et chef d’orchestre du Bal d’hiver viennois au Musée des beaux-arts du Canada et, depuis 1994, il dirige également les très populaires concerts de charité de la Fanfoire de Noël, organisés par les musiciens de l’Orchestre du CNA, dont il signe aussi la plupart des arrangements musicaux. Plus récemment, il a réalisé des enregistrements avec le populaire orchestre de chambre Thirteen Strings d’Ottawa, dont il a inauguré la saison de concerts sur abonnement en 2006.

En dehors de la musique, il s’intéresse à la photographie de grand format, au vol à voile (qu’il pratiquait assidûment avec l’Erin Soaring Society, près d’Orangeville, jusqu’à ce que le terrain d’atterrissage qu’utilisait ce club de vol à voile soit vendu comme gravière), à la navigation à voile sur la rivière des Outaouais et, depuis peu, à la course à pied « jusqu’à ce que les genoux lâchent ». Au fil des ans, il a vogué à bord d’une gamme d’embarcations allant d’un voilier Albacore de 15 pieds à un Alberg de 30 pieds, navigant constamment – quand il n’était pas pris par des travaux de plomberie. Avec l’un de ses bateaux, un Alberg 22, il a remporté la course en solitaire organisée par le Nepean Sailing Club en 1995… et a décidé d’abandonner la compétition tandis qu’il était en tête et que son bateau était toujours à flot. Monsieur Webber est devenu citoyen canadien en 2004.

Menu