La Bibliothèque royale du Danemark |

La Bibliothèque royale du Danemark

La Bibliothèque royale, affiliée à une université, est la bibliothèque nationale du Danemark. Fondée en 1648 par le roi Frederik III, elle est d’abord née de la collection personnelle du roi, puis a été ouverte au grand public par le roi Christian VII. Aujourd’hui, la bibliothèque compte plusieurs bâtiments et services un peu partout au Danemark. Ensemble, les différents établissements renferment une partie importante de l’héritage culturel national et regorgent de collections historiques construites autour de traditions culturelles d’Europe. Certaines archives remontent à la préhistoire et aux débuts de l’histoire du continent.

Sur la rive, on trouve le bâtiment moderne Black Diamond, qui est rattaché au bâtiment original de la Bibliothèque royale. Outre sa fonction de bibliothèque, il renferme des installations publiques comme un cabaret de 600 places assises, le Queen’s Hall, où sont présentés des concerts, des événements littéraires, des pièces de théâtre et des conférences. Au fil du temps, la Bibliothèque royale est devenue le carrefour scandinave par excellence pour la tenue de tables rondes entre philosophes, figures politiques et artistes sur la scène mondiale. C’est d’ailleurs au Black Diamond que se tiennent les séances International Authors’ Stage, fondées en 2008.

Parmi les anciennes personnes participantes, mentionnons des auteur·e·s et intellectuel·le·s comme Herta Müller, Dario Fo, Günter Grass, Chimamanda Ngozi Adizhie, Haruki Murakami, Abdulrazak Gurnah, Mario Vargos Llosa, Marina Abramović et Salman Rushdie, de même que des personnalités mondiales comme Hillary Clinton, Kofi Annan et Emmanuel Macron. 

Menu