Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour du 8 avril 2021.
 | Kelly Jacob

Marie-Thérèse Fortin

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique du Québec en 1982, Marie-Thérèse Fortin débute sa carrière sur les planches dans la Vieille-Capitale. De Sainte-Carmen de la Mainde Michel Tremblay (1993) à Andromaque de Racine (1998), elle cumule les rôles – dirigée par Denis Bernard, Serge Denoncourt ou encore Wajdi Mouawad – en plus d’assumer la direction artistique du Théâtre du Trident de 1997 à 2003. Également à Québec, en 1995, elle plonge dans l’univers de Jean Marc Dalpé avec la pièce Lucky Lady.

 

Directrice artistique du Théâtre d’Aujourd’hui entre 2004 et 2012, elle poursuit en parallèle sa carrière de comédienne et remporte, en 2008, le Prix Gascon-Roux du Théâtre du Nouveau Monde pour la pièce Élizabeth, roi d’Angleterre de Timothy Findley. De 2010 à 2014, elle joue Germaine Lauzon dans le théâtre musical Belles-Sœurs de Michel Tremblay, mise en scène par René Richard Cyr. En 2013, elle se produit dans Le balcon de Jean Genet. Elle renouait récemment avec la scène du Trident pour La détresse et l’enchantement, adaptation théâtrale éponyme du roman de Gabrielle Roy. La Queens marque sa première collaboration avec le Théâtre de La Manufacture.

 

Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la France et figure importante de la télévision québécoise, elle a remporté plusieurs Prix Gémeaux, notamment en 2013 et 2014 pour son rôle dans Mémoires vives ou en 2016 pour sa prestation dans Boomerang.

 

Au cinéma, on a pu la voir dans Les grandes chaleurs de Sophie Lorain, Inch’Allah d’Anaïs Barbeau-Lavalette, Le journal d’un vieil homme de Bernard Émond ou encore Le fils de Jean de Philippe Lioret.

Menu