Portrait de María Dueñas  © Tam Lan Truong
Violoniste

María Dueñas

Dernière mise à jour: 7 février 2023

La violoniste espagnole María Dueñas captive son public par les accents chatoyants qu'elle tire de son instrument. Sa technique remarquable, sa maturité artistique et ses interprétations audacieuses ont suscité des critiques élogieuses et captivé les jurys des concours, sans compter qu’elle a reçu de nombreuses invitations à se produire auprès des plus grands orchestres et chefs d’orchestre au monde. La Frankfurter Allgemeine Zeitung complimente la « liberté et la joie » qui habitent ses prestations, tandis que The Strad l’a décrite comme une étoile « qui ne semble jamais s’arrêter de monter » après une série de victoires consécutives dans les concours internationaux. Elle a notamment remporté le premier prix, le prix du public, gagnant du même coup le cœur des internautes, lors d’une prestation diffusée en direct au Concours de violon Menuhin en 2021. Pour cette victoire, elle s’est vue prêter un Stradivarius de l’âge d’or du luthier provenant de la collection personnelle de Jonathan Mould.

María Dueñas vient de signer, en septembre 2022, un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon. Elle sortira son premier album avec la maison, une interprétation du Concerto pour violon de Beethoven en compagnie de l’Orchestre symphonique de Vienne et de Manfred Honeck, en mai 2023. Pour ce projet, elle a conçu ses propres cadences. Musicienne aux multiples facettes, María Dueñas s’est prise de passion pour la composition en écrivant des cadences pour les concertos pour violon de Mozart. En 2016, son morceau pour piano solo Farewell remportait d’ailleurs un prix au concours « Von fremden Ländern und Menschen » pour jeunes compositeurs. Enregistré par Evgeny Sinaiski, ce morceau a fait l’objet d’un vidéoclip, tourné pendant la pandémie.

María Dueñas est une musicienne de chambre dévouée qui a notamment joué aux côtés d’artistes tels que le baryton Matthias Goerne et le pianiste Itamar Golan. Elle a également interprété des œuvres écrites pour elle (et dédicacées à son nom) par le défunt compositeur catalan Jordi Cervelló, dont Milstein Caprice.

Née à Grenade en 2002, María Dueñas tombe amoureuse de la musique classique grâce aux enregistrements que ses parents lui font souvent écouter à la maison et aux concerts auxquels elle assiste dans sa ville natale. Elle commence le violon à l’âge de six ans et s’inscrit au Conservatoire de Grenade un an plus tard. En 2014, décrochant une bourse de Juventudes Musicales Madrid pour étudier à l’étranger, elle s’installe à Dresde pour suivre ses études à l’École de musique Carl Maria von Weber. Elle y est vite repérée par le violoniste Wolfgang Hentrich et le chef d’orchestre Marek Janowsky, qui l’invitent à faire ses débuts en tant que soliste avec l’Orchestre symphonique de San Francisco.

En 2016, elle déménage à nouveau avec sa famille, cette fois en Autriche, pour étudier auprès du célèbre professeur de violon Boris Kuschnir à l’Université privée de musique et d’arts de Vienne et à l’Université de musique et d’arts du spectacle de Graz, à la recommandation de son mentor Vladimir Spivakov. Sa série de victoires commence en 2017, avec le Concours international Mozart de Zhuhai, et se poursuit en 2018 avec le Concours international de violon Vladimir Spivakov. En 2021, elle remporte non seulement le succès au Concours Menuhin, mais également le premier prix au Concours Getting to Carnegie, le grand prix au Concours international de violon Viktor Tretyakov et le prix d’avancement de carrière au Festival de musique de Rheingau. Elle figure également parmi les artistes de la nouvelle génération 2021-2023 selon la BBC Radio 3.

Événements

  1. Série Grands Interprètes présentée par Le Fonds...

    L'Orchestre symphonique de Toronto & Gimeno

    Tournée du 100e anniversaire, avec María Dueñas

    Sous la direction de Gustavo Gimeno, l’Orchestre symphonique de Toronto célèbre sa 100e saison à la Salle Southam avec une … plus

Menu