Lois Anderson, <i>The Taming of the Shrew,</i> Bard on the Beach Shakespeare Festival | David Blue

Lois Anderson

Vancouver, C.-B.

Nous avons posé quelques questions aux membres de l’Ensemble 2014-15 pour apprendre à les connaître avant leur arrivée au CNA pour les répétitions.

1)      Sur quoi travaillez‑vous cet été?
Cet été, je suis sous contrat avec Roughhouse Theatre en tant qu’écrivaine pour une nouvelle pièce articulée autour de débats sur la désorientation et la cartographie. J’ai aussi pour mandat d’adapter une pièce écrite pour un site particulier (une ferme) pour Mortal Coil, pièce que j’avais cosignée en 2000, intitulée The Faerie Play.

2)      Qu’attendez‑vous avec le plus d’impatience de votre séjour au CNA d’Ottawa?
J’ai bien hâte de travailler avec des artistes de théâtre de partout au Canada – acteurs, concepteurs, metteurs en scène – et de faire l’expérience de la pollinisation croisée, du dialogue et du jeu qui en découleront. J’ai vraiment hâte de travailler avec la très innovatrice et avant‑gardiste Jillian Keiley, et de voir comment le théâtre infuse au niveau national. J’ai hâte d’amener un peu de la Côte ouest dans l’Est.

3)      Comment êtes‑vous devenu acteur/actrice?
J’ai commencé en tant qu’étudiante en littérature. J’ai toujours aimé les histoires et la manière dont elles reflètent la culture. J’ai changé de cap, passant des Études anglaises au Théâtre, et fait mes débuts en tant qu’artiste à la Caravan Farm, fascinée par la relation entre le récit, le paysage et la communauté. Les questions relatives à la forme, à l’histoire, aux relations spatiales et à la position du public continuent de m’intéresser dans mon travail.

4)      Quelle est la chose la plus intéressante qui vous soit arrivée sur scène?
Lorsque j’ai joué dans Shirley Valentine lors d’une matinée à laquelle assistaient des spectateurs plus âgés, mon personnage, Shirley, se demande de quoi elle a l’air. Elle éprouve un sentiment d’insécurité général et s’interroge quant à ses capacités de voyager en Grèce, elle qui a atteint l’âge mûr. Une dame âgée assise dans la première rangée me dit alors d’une petite voix «  vous être très jolie, ma belle, tout ira bien ». Il n’y a que moi qui l’ait entendue – elle m’a fait pleurer. J’adore les spectateurs plus âgés – ils ont déjà tout vécu avant nous.

A grandi à Vancouver, C.-B. | Vit à Vancouver, C.-B.

Au CNA :

Débuts

Théâtre :

Lois Anderson est comédienne, auteure et metteure en scène depuis plus de vingt ans. Diplômée de l’Université de la Colombie-Britannique avec un baccalauréat ès arts (littérature anglaise), un baccalauréat en beaux-arts (interprétation) et une maîtrise en beaux-arts (mise en scène), elle a collaboré avec des compagnies de théâtre régionales et indépendantes. Elle est en outre cofondatrice du Cirque Poule, un des membres originaux du Leaky Heaven Circus, cocréatrice de la toute première production du Neworld Theatre, Devil Box Cabaret, membre de l’équipe des créateurs de The Flying Blind Collective, associée artistique de Runaway Moon et de Leaky Heaven, et comédienne principale au Bard on The Beach depuis maintenant six saisons.

On a pu la voir dans Twelfth Night, The Taming of the Shrew, All’s Well That Ends Well, As You Like It, Measure for Measure, King Lear (Bard on the Beach Shakespeare Festival); A Streetcar Named Desire, Bonobo, Birthday Boy (Leaky Heaven Circus); Griffin and Sabine, Poster Boys, The Penelopiad (Arts Club Theatre); Trout Stanley (Ruby Slippers); The Score (Electric Company); The Shoes That Were Danced to Pieces (Boca Del Lupo); Killjoy (Solo Collective); Bloody Cleanup, Queen of Hearts (Les Saintes); Soulless (Rumble); Crime and Punishment (Neworld Theatre); et Caucasian Chalk Circle, The Passion, The Winter’s Tale (The Caravan Farm Theatre avec Nick Hutchinson).

Elle a en outre joué le rôle-titre dans Wit, Shirley Valentine, Mother Courage et Salome. Elle a signé la mise en scène de A Last Resort (Roughhouse Theatre), My Granny The Goldfish, The Unplugging (The Arts Club); et de Peter Panties avec Stephen Hill (Leaky Heaven Circus). Elle a collaboré – à titre d’auteure, de comédienne ou de metteure en scène – sur les productions The Winter’s Tale, Sparrows, Faerie Play et A Small Miracle de Runaway Moon.

Autres :

Lois est mère de deux enfants : Anouska et Elena. Elle s’est vue décerner sept prix Jessie Richardson pour ses talents de comédienne, un prix Sydney Risk Emerging Director et deux prix Critic’s Choice. 

Menu