Le CNA prolonge les annulations et les reports d'événements jusqu'au 31 août
Lindsay Lachance |
Théâtre autochtone, collaboratrice artistique Algonquine anishinaabe

Dre Lindsay Lachance

Dre Lindsay Lachance est fière et heureuse d’être associée artistique au département du Théâtre autochtone du Centre national des Arts. D’origine algonquine/anishinaabe et d’ascendance canadienne mixte, Lindsay s’est intéressée au théâtre et à l’art du récit dès son plus jeune âge. Elle a soutenu sa thèse de doctorat intitulée The Embodied Politics of Relational Indigenous Dramaturgies (Les politiques corporelles de la dramaturgie autochtone relationnelle) en janvier 2018 à l’Université de Colombie-Britannique. Ses recherches se situent à la croisée des Études théâtrales et des Études autochtones et ont pour objectif à la fois de célébrer et de soutenir le théâtre autochtone et ses artisans. Sa thèse de doctorat explore en particulier la manière dont des approches traditionnelles autochtones peuvent contribuer au développement du théâtre autochtone, à partir de processus dramaturgiques qu’elle a elle-même mis en place avec des artistes et étudiants en théâtre, d’origine autochtone ou non. En tant que metteuse en scène, Lindsay soutient la création de nouvelles pièces de théâtre; elle favorise une pratique centrée sur les savoirs et les talents propres à chacun, pratique qui met en valeur chaque étape du processus créatif. Lindsay a en outre écrit des articles savants, participé à différents colloques et proposé des critiques de pièces de théâtre qu’elle a vues.

Lindsay a enseigné des cours en Études autochtones et en Théâtre à l’Université de Colombie-Britannique et à l’Université Simon Fraser. Première à avoir étudié à l’université dans sa famille, elle est tout à fait consciente que les études postsecondaires constituent un privilège, mais aussi un défi. En ce sens, Lindsay pratique les 7 enseignements sacrés des Anishinaabe (savoir, amour, respect, courage, honnêteté, humilité et vérité), afin d’établir de bons rapports avec toutes les personnes qu’elle côtoie dans sa vie quotidienne comme dans les ateliers et cours qu’elle donne. En outre, Lindsay travaille avec les jeunes depuis une quinzaine d’années comme animatrice de camps d’été, d’ateliers dans des centres communautaires, du Native Youth Program au Musée d’anthropologie de l’Université de Colombie-Britannique et du Indigenous Youth Residency Program de l’Art Gallery of Ontario. Elle a participé à différents événements organisés par le Centre national des Arts, le Festival PuSh, la Indigenous Performing Arts Alliance, le musée Audain de l’Université Simon Fraser, l’Université Carleton et l’association des Literary Managers and Dramaturgs of Americas.

Lindsay est une petite-fille, une fille, une nièce, une cousine, une sœur, une tante et une partenaire. Elle rend hommage aux talents, savoirs et enseignements des femmes autochtones qui l’ont précédée et elle soutient les leaders de demain.

Menu