Jordan de Souza |
chef d'orchestre

Jordan de Souza

Membre de « la nouvelle génération de chefs de file de la musique classique berlinoise » salué par le New York Times, le chef d’orchestre canadien Jordan de Souza a eu droit à cette reconnaissance après avoir été Premier Maître de chapelle de l’Opéra comique de Berlin de 2017 à 2020. Pendant cette période, il a collaboré avec le célèbre metteur en scène Barrie Kosky sur quatre nouvelles productions encensées par la critique : Pelléas et Mélisande, Candide, La Bohème et Frühlingsstürme de Weinberg. Pendant la saison 2020-2021, il a fait ses débuts au Théâtre National de Bavière (Munich), à l’Opéra allemand de Berlin et au festival Garsington Opera pour Le chevalier à la rose avec l’Orchestre Philharmonia. Parmi ses concerts symphoniques, on compte un retour à l’Orchestre symphonique et lyrique de Nancy (France), ses débuts à l’Orchestre Symphonique de Québec pour un programme de Tchaïkovsky et Zemlinsky et des enregistrements avec l’Orchestre symphonique de la BBC.

Récemment, il s’est illustré par ses débuts à l’Orchestre symphonique d’Adélaïde, à l’Orchestre philharmonique d’Auckland, à l’Orchestre philharmonique de Londres (pour la Glyndebourne Cup), au Grand Opéra de Houston, à l’Orchestre de Hanovre et lors de sa réinvitation à l’Orchestre Métropolitain. En 2017-2018, le chef d’orchestre a dirigé 28 représentations de Carmen pour l’Orchestre symphonique de Vienne dans une production très bien accueillie au Bregenzer Festspiele.

Né à Toronto, le chef d’orchestre a fréquenté St. Michael’s Choir School, puis l’Université McGill à Montréal. Il a levé la baguette pour la première fois à l’âge de 20 ans pour La Passion selon saint Jean de Bach et, après avoir fini ses études, a rejoint la faculté de musique de McGill de 2011 à 2015. Il a aussi été chef d’orchestre en résidence au Tapestry Opera de Toronto, où il a travaillé sur trois opéras intégraux qu’il a dirigés en première mondiale. À l’âge de 19 ans, il était le plus jeune Fellow par voie d’examen du Collège royal canadien des organistes.

Menu