Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour d'octobre 2020.
 |
trombone basse

Douglas Burden

Trombone basse de l’Orchestre du Centre national des Arts depuis 1972, Douglas Burden enseigne à l’Université d’Ottawa depuis 1975. Il a fait partie du corps professoral de l’École de musique de l’Université McGill de 2001 à 2007 et, pendant cinq ans, s’est déplacé chaque semaine à Kingston pour donner des cours à l’Université Queen’s (1987–1992). Il a également été membre de l’Orchestre symphonique d’Ottawa pendant 17 ans (1975–1992).

Après avoir joué du cornet à pistons, de la trompette et du trombone ténor pendant sept ans, Burden entreprend une formation plus poussée en trombone basse au Conservatoire de musique de Hamilton sous la direction d’Antal Dvorak. Il reçoit une bourse de l’École de musique Eastman et poursuit ses études à Rochester (N.Y.) avec le célèbre professeur de trombone Emory Remington, puis avec Donald Knaub. En 1975, il obtient un baccalauréat en musique (interprétation) avec très grande distinction. Il reçoit en 1979 une bourse du Conseil des arts du Canada pour continuer ses études avec Arnold Jacobs et Edward Kleinhammer, membres de l’Orchestre symphonique de Chicago.

Burden joue un rôle actif sur la scène musicale ottavienne. Il a donné des récitals de trombone basse à Radio-Canada et à l’Université d’Ottawa, où on a aussi pu le voir comme chambriste; a fait partie de l’Ottawa Brass Quintet; et été directeur et cofondateur de Classical Brass, un ensemble de dix cuivres. Actuellement trombone basse de l’ensemble Capital BrassWorks, il s’est produit à maintes reprises, en solo et comme chambriste, au Festival de musique de chambre d’Ottawa et au Festival d’Elora.

Doug Burden a enseigné à l’Académie de cuivres du Domaine Forget (2007–2008, 2011–2013); il y a offert des leçons particulières, mené les répétitions de pièces orchestrales pour cuivres basses et dirigé les ensembles de cuivres et de trombones.

Juge au Festival Kiwanis à Ottawa et à MusicFest Canada, il a animé des classes de maître aux quatre coins du pays et du monde, y compris à l’Université de Colombie-Britannique (Vancouver), à l’Université de l’Alberta (Edmonton), à l’Université de Montréal, à la Memorial University of Newfoundland (St. John’s), à l’école secondaire Three Oaks (Summerside, I.-P.-É.), au Conservatoire de musique de Beijing, à Nottingham (R.-U.) et à l’Académie royale de musique du Danemark (Copenhague).

L’un de ses anciens élèves est aujourd’hui trombone solo de l’Orchestre symphonique de Pittsburgh et un autre est second trombone de l’Orchestre symphonique de Montréal. Plusieurs de ses élèves poursuivent également de brillantes carrières d’éducateurs musicaux ou d’instrumentistes dans des harmonies militaires.

À titre de musicien indépendant, Burden s’est produit avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la baguette de Charles Dutoit, l’Orchestre philharmonique de Hamilton et l’Orchestre du Ballet national, ensembles avec lesquels il a réalisé des enregistrements. Il a été de l’orchestre accompagnant des productions des Misérables et du Fantôme de l’opéra, entre autres, et a partagé la scène avec des chanteurs et artistes tels Frank Sinatra, Tom Jones, Holly Cole et Rich Little.

On peut entendre Burden au trombone basse sur les quatre albums de l’ensemble Capital BrassWorks

Artiste Yamaha Canada, Doug Burden a participé à des enregistrements de l’Orchestre du CNA sous étiquettes RCA, Analekta et Disques SRC. On peut également l’entendre sur deux enregistrements de l’Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Charles Dutoit parus sous étiquette Decca (y compris le Requiem de Berlioz), qu’on peut se procurer ici.

Sollicité partout en Amérique du Nord comme soliste, chef d’orchestre, membre de jury et enseignant, Douglas Burden aime les moments passés en famille. Lecteur assidu, ses auteurs favoris vont d’Alice Munro à Margaret Atwood en passant par Patrick O’Brien, C. S. Forester, Barbara W. Tuchman, Winston Churchill et Margaret MacMillan. Il se passionne pour l’histoire militaire, en particulier pour les deux Guerres mondiales. L’été, il se plaît à faire des randonnées à moto sur sa Honda Goldwing et à jouer au golf. En hiver, quand son emploi du temps le lui permet, il aime regarder des films, récents ou classiques. Amateur de sports, il suit assidûment les activités de la NFL, en particulier des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, ainsi que celles des Sénateurs d’Ottawa dans la LNH.

Douglas Burden affectionne l’enseignement et se fait un devoir de rester en contact avec ses anciens élèves.

Menu