Christine Beaulieu | Julie Artacho
Auteure et comédienne

Christine Beaulieu

Christine Beaulieu a su, depuis sa sortie de l’École de théâtre du Cégep de St-Hyacinthe en 2003, nous épater par sa polyvalence. Au cinéma, elle s’est démarquée dans plusieurs rôles; elle a été dirigée par Simon Galiero dans La mise à l’aveugle, par Patrick Boivin dans Enfin l’automne, par Jean-François Richet dans L’instinct de mort. Elle a ensuite brillé dans Ceci n’est pas un polar de Patrick Gazé et elle s’est méritée deux nominations (Canadian Screen Awards et Gala du cinéma québécois) pour son rôle de Roxane dans le film Le mirage de Ricardo Trogi et Louis Morissette. Elle fait aussi partie de la distribution du prochain long métrage d’André Forcier, La beauté du monde.

Elle a également participé à plus d’une vingtaine de pièces de théâtre, dont Les points tournants de Stephen Greenhorn (m.e.s. Philippe Lambert), Ce moment-là de Deirdre Kinahan (m.e.s. Denis Bernard), Grain(s)/Seeds d’Annabel Soutar (m.e.s. Chris Abraham), La fureur de ce que je pense, d’après Nelly Arcan, et La vie utile d’Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Marie Brassard), Nyotaimori de Sarah Berthiaume (m.e.s. Sarah Berthiaume et Sébastien David) et Bilan de Marcel Dubé (m.e.s. Benoît Vermeulen).

À la télévision, on a pu la voir dans Les pêcheurs, Mon ex à moi, Lâcher prise, Délateurs, District 31, Hubert et Fanny, Max et Livia et Les Simone. Christine Beaulieu est également porte-parole des Rendez-vous branchés chez Équiterre et ambassadrice des attraits touristiques de Trois-Rivières, sa ville natale.

Menu