Fête du Canada 2016 : stationnement intérieur ouvert. Concert gratuit dans le parc. Pour plus de détails »

Ça ira (1) Fin de Louis

Théâtre du CNA

Théâtre du CNA

Angelo Barsetti

Elizabeth Carecchio

Elizabeth Carecchio

Elizabeth Carecchio

Elizabeth Carecchio

Elizabeth Carecchio

Elizabeth Carecchio

Elizabeth Carecchio

Coproduction du CNA

Durée approximative de 4 heures 30 minutes avec entracte.

Alors qu’on les croyait acquises, les notions de démocratie, de société et de république sont de nouveau interrogées. Pour éclairer les remous de notre monde, Joël Pommerat interroge le mythe de la Révolution française et confronte les spectateurs aux acteurs pour faire revivre au présent la réalité d’une politique dont nous n’avons pas été témoins.


Depuis quelques années, alors qu’on les croyait acquises, les notions de démocratie, de société et de république ressurgissent dans les débats mondiaux. Dans ce contexte, Joël Pommerat poursuit son interrogation des valeurs et des représentations qui poussent les individus à l’action. Il entreprend une fouille minutieuse de la pensée contemporaine en interrogeant le mythe de la Révolution française, moment d’émergence de la démocratie. Refusant la reconstitution historique ou le culte des héros, il s’intéresse ici à la verve des débats d’idées, aux dynamiques qui ont conduit des hommes et des femmes à passer à l’action pour défendre des convictions, à l’énergie ainsi qu’à la fatigue consubstantielles à la prise du pouvoir comme à son exercice.

Après avoir exploré des configurations circulaires et bifrontales dans ses derniers spectacles, Joël Pommerat revient à une certaine simplicité, replaçant la dynamique des corps et des prises de parole au cœur de la représentation. Dans un dispositif frontal d’une grande ampleur, il confronte l’assemblée des spectateurs à une douzaine d’acteurs pour faire revivre au présent la complexité d’une réalité politique dont nous n’avons pas été témoins. Créé au cours de Mons 2015, ce spectacle fera l’objet d’une longue tournée et renouvellera le propos des deux créations majeures que Pommerat a déjà offertes au CNA : La réunification des deux Corées et Cendrillon.

“Pommerat approche l’histoire en transcendant la matière, en donnant aux discours politiques une teneur nettement théâtrale, une envergure saisissante, une humanité désarmante et une actualité troublante.”

Christian Saint-Pierre, www.revuejeu.org

“Pommerat invente un théâtre d’intervention spectaculaire. Le metteur en scène, passé maître dans l’art d’explorer l’intime, prouve qu’il est aussi à l’aise dans les grandes gestes épiques. Le soin porté à l’écriture de plateau, la précision, […], tout concourt à rendre Ça ira (1) inoubliable.”

Philippe Chevilley, lesechos.fr

“Sonnés. On sort sonnés et électrisés à la fois de l’épopée historique dans laquelle Joël Pommerat et sa troupe nous ont embarqués plus de quatre heures durant. Éblouis aussi. […] Et c’est à la fois mystérieusement envoûtant et pédagogique, violent et tendre, fascinant et terrifiant.”

Fabienne Pascaud, telerama.fr

“Magistral et salutaire! […] En nous rappelant les fondements de nos sociétés modernes, la base des idées et valeurs qui les constituent, Joël Pommerat et sa troupe mettent habilement en abyme la crise démocratique qui sévit aujourd’hui. […] Un spectacle d’utilité publique. Un vrai coup d’éclat.”

Léna Martinelli, Les Trois Coups

“Les comédiens, d’une intensité rare, sont à l’unisson pour nous plonger au cœur de cette vérité humaine et politique. […] Une immersion captivante dans le combat politique et idéologique qui questionne avec efficacité les enjeux de l’action individuelle et collective, bravo.”

Amaury Jacquet, PublikArt.net

crédits

  • AVEC Saadia Bentaïeb, Agnès Berthon, Yannick Choirat, Éric Feldman, Philippe Frécon, Yvain Juillard, Anthony Moreau, Ruth Olaizola, Gérard Potier, Anne Rotger David Sighicelli, Maxime Tshibangu, Simon Verjans et Bogdan Zamfir
  • Les forces vives : Nicolas d’Arros, Roxane Babinska, Christian Bordeleau, Danielle Beauchemin, Louise Boyer, Maud Cucchi, Jean-Guy Daigle, Florent Gascon, Jean-François Leclerc, Francine Le Tourneux, Jonathan Lorange, Daniel Marcoux, Ana Pranjic, Michel-Antoine Renaud, Jean Émerie Robichaud, Nicolas Rosenfield, Denis Samson et Stéphanie St-Jean Aubre
En savoir plus :

Dramaturgie : Marion Boudier / Scénographie et lumière : Éric Soyer
Musique : Antonin Leymarie / Son : François Leymarie
Costumes : Isabelle Deffin / Collaboration artistique : Marie Piemontese
Conseils historiques : Guillaume Mazeau
Direction technique : Emmanuel Abate
Production : Compagnie Louis Brouillard
Coproduction : Théâtre français du CNA, Théâtre Nanterre-Amandiers, le manège.mons/Scène transfrontalière de création et de diffusion, Mons 2015/Capitale européenne de la Culture, Théâtre National/Bruxelles, Festival MIT/Sao Paulo, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, MC2/Maison de la Culture de Grenoble, La Filature/Scène nationale de Mulhouse, Espace Malraux/Scène nationale de Chambéry, FACM/Festival théâtral du Val d’Oise, L’apostrophe/Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, Le Volcan/Scène nationale du Havre, Le Rive Gauche/Scène conventionnée de Saint-Étienne-du-Rouvray, Bonlieu/Scène nationale d’Annecy, le Grand T/Nantes, Scène nationale de Bayonne et du Sud-Aquitain

Menu