« Dès le moment où vous communiquez, vous faites de la musique »

Nancy Mike et Kathleen Merritt. Hillcrest High School, à Ottawa

Nancy Mike et Kathleen Merritt. Hillcrest High School, à Ottawa

Mary Gordon

Nous étions à la fin mai dans la salle de musique du Hillcrest High School, à Ottawa.

Les élèves de la classe de musique de Jeannie Hunter travaillaient avec le fort amusant et sociable compositeur canadien Tim Brady et deux chanteurs de gorge, Nancy Mike, d’Iqaluit et Kathleen Merritt, originaire de Rankin Inlet.
Les jeunes commençaient à composer une nouvelle pièce qui devait être interprétée lors du concert que devait donner l’Orchestre du CNA à Iqaluit à l’automne, puis lors du concert dans le cadre de la série Aventures familiales au printemps suivant (les jeunes de l’école secondaire Inuksuk, d’Iqaluit, devaient composer de leur côté une autre partie de la même pièce en avril).
Imaginez...
Des chanteurs de gorge dans votre classe, la chance d’apprendre la composition avec un vrai compositeur et en prime, participer à la création d’une pièce musicale réunissant chants de gorge et musque orchestrale qui serait interprétée par les musiciens de l’Orchestre du CNA.
Si j’avais eu 15 ans — et à cet âge, j’étais une vraie fille de groupe —, j’aurais été au septième ciel!
La séance a commencé par une démonstration de chant de gorge par Nancy et Kathleen. Les élèves étaient captivés par les sons intenses, rythmés et primitifs qu’émettaient les deux femmes.
« Tous les éléments que nous étudions en théorie musicale — le timbre, le contrepoint, tout ce qui fait que la musique évolue — s’appliquent au chant de gorge », soulignait Tim Brady. « En intégrant le chant de gorge à la musique orchestrale d’origine européenne, nous remettons en question les concepts établis. Nous posons une question fondamentale : en réalité, qu’est-ce que la musique? »
Tim a expliqué que le compositeur part d’une idée, puis joue avec celle-ci en utilisant divers matériaux, des accords, des mélodies, des harmonies, des phrasés, des textures sonores, de même qu’un contexte culturel et d’autres éléments pour créer une œuvre musicale.
Le groupe a alors commencé à composer.
Tim s’est installé au podium, ses bras immobiles placés devant lui. Puis, section par section, il a guidé les jeunes dans une improvisation. Uniquement par des gestes, il guidait le souffle des flûtes et des trompettes, le rythme des percussions, le chant des chanteurs et tout était improvisé. Ce jeu s’est poursuivi pendant un certain temps puis, dès qu’il s’est terminé, les élèves se sont mis à rire.
Ils semblaient étonnés.
Ils venaient de faire de la musique.
Ils se sont tous relayés au podium, provoquant parfois un certain chaos, mais le plus souvent, générant des sons absolument magnifiques. 
Puis, ils riaient de plus belle.
« Peu importe ce que vous créez », disait Tim Brady. « Dès le moment où vous communiquez, vous faites de la musique. »
 

Écoutez cet atelier de composition sur CBC Radio.

  • Aucun résultat
Mary Gordon's avatar
Mary Gordon

National Editor
Rédactrice, Volet national