Menu

Communiqué de presse

ÉNONCÉ : Les drapeaux du CNA en berne à la mémoire d'un costumier légendaire

29 January 2016

Le Centre national des Arts (CNA) a mis ses drapeaux en berne à la mémoire du légendaire costumier canadien François Barbeau, qui s’est éteint à l’âge de 80 ans.

« François Barbeau était un bon ami du Centre national des Arts », a déclaré Peter Herrndorf, président et chef de la direction du CNA. « Il a travaillé à de multiples projets chez nous durant sa carrière prolifique, créant des costumes mémorables et assurant même la mise en scène d’une pièce, The House of Bernarda Alba, dans les années 1980. Nos pensées vont à sa famille et à tous ses collègues du milieu des arts de la scène. »

François Barbeau a amorcé sa carrière comme assistant d’une autre icône de la scénographie, Robert Prévost, à la fin des années 1950, et a acquis sa première expérience de création de costumes à La Roulotte, le célèbre théâtre ambulant de Paul Buissonneau qui se produisait dans les parcs de Montréal. Après ces débuts, Barbeau a pris du galon, devenant au fil des ans un homme de théâtre complet. Surtout connu comme concepteur de costumes, il a endossé d’autres rôles dans le processus créatif, y compris ceux de metteur en scène de théâtre, chef décorateur au cinéma, professeur, et scénographe de nombreuses productions de danse, de cirque et de variétés. Il a œuvré principalement sur la scène théâtrale montréalaise, mais il a aussi collaboré avec des compagnies du Canada anglais et d’ailleurs comme le Centre national des Arts (Ottawa), le CanStage (Toronto), le Theatre New Brunswick (Fredericton), le Festival de Stratford (Stratford), le Harkness Ballet (New York), le Batsheva Dance Theatre (Israël) et la Comédie-Francaise à Paris, où il a signé les costumes de la pièce Les Estivants de Gorki pour le célèbre metteur en scène français Jacques Lasalle en 1983.

Des années 1960 jusqu’à sa mort, la production de François Barbeau a été tout bonnement stupéfiante. Il a noué des relations professionnelles avec tous les théâtres de premier plan à Montréal : le Théâtre du Nouveau-Monde, la Nouvelle Compagnie Théâtrale, la Compagnie JeanDuceppe et le Centaur Theatre. Il a aussi collaboré avec Les Grands Ballets Canadiens de Montréal et a œuvré pendant plusieurs saisons comme concepteur de costumes résident au Théâtre du Rideau Vert. Beaucoup des spectacles auxquels il a pris part ont été coproduits avec le CNA, et les archives des costumes du CNA comprennent une sélection de ses dessins originaux et bon nombre des costumes qu’il a créés pour ces productions.

Plus récemment, il s’était tourné vers les arts du cirque. En 1998, il s’est joint à l’équipe de concepteurs de Dralion, un spectacle de tournée mondiale du Cirque du Soleil chorégraphié par Guy Caron. Cette production à grand déploiement, qui regroupait 36 acrobates chinois, lui a valu un prix Emmy en 2001, décerné par l’Academy of Television Arts & Sciences pour la « Meilleure conception de costumes pour une émission de variétés ou musicale ». Dralion a donné à Barbeau l’occasion de creuser le riche filon des motifs et des styles chinois pour concevoir ses costumes.

François Barbeau a aussi collaboré avec Robert Lepage à des projets destinés à des auditoires internationaux. De plus, il a été associé à plusieurs longs métrages, ayant conçu notamment les costumes et les décors de Kamouraska de Claude Jutra (pour lequel il a remporté le prix Emmy de la Meilleure conception de costumes). Ce film est un jalon dans l’histoire du cinéma québécois, et la vision qu’y offre Barbeau d’un Québec rural romantique du début du XIXe siècle est mémorable.

-30-

RENSEIGNEMENTS :

Carl Martin
Conseiller principal, Communications
Centre national des Arts
613 947-7000, poste 560