Théâtre autochtone CNA

20 juin 2017

Juin, un mois fait de rencontres, de recommencements et de célébrations!

Kevin Loring nommé comme directeur artistique
Kevin Loring nommé comme directeur artistique
L’expérience des œuvres autochtones – Développer un discours critique
L’expérience des œuvres autochtones – Développer un discours critique
Discussion après spectacle, Children of God
Discussion après spectacle, Children of God
Louis RIel
Louis RIel © Michael Cooper

Il y en a eu pour toutes les générations en juin, un mois fait de rencontres, de recommencements et de célébrations! Des artistes autochtones, des aînés et des « faiseurs de culture » algonquins ont passé beaucoup de temps au CNA, qui est situé en territoire algonquin non cédé, et ce fut un mois fantastique! Parmi les moments forts :

Kevin Loring devient le premier directeur artistique du Théâtre autochtone

Le 15 juin, à 10 h, amis, collègues et famille de Kevin Loring se sont regroupés au Salon pour l’annonce, également diffusée en ligne en direct, de sa nomination au poste de tout premier directeur artistique. C‘était l’aboutissement d’un processus auquel tant de vous ont participé. Ce fut une journée mémorable!

Dramaturge, acteur et professeur canadien accompli, M. Loring a remporté le Prix du Gouverneur général pour la dramaturgie de langue anglaise, en 2009, pour sa pièce remarquable intitulée Where the Blood Mixes. L’œuvre se penche sur les effets intergénérationnels du régime des pensionnats autochtones. La pièce a été présentée en tournée dans tout le pays, et notamment au Centre national des Arts en 2010 alors que M. Loring y était l’auteur dramatique en résidence. Le jeudi 15 juin, le Centre national des Arts était fier d’annoncer sa nomination comme directeur artistique du Théâtre autochtone.

Nlaka’pamux de la Première Nation Lytton en Colombie-Britannique, M. Loring a créé le projet Songs of the Land en 2012, en partenariat avec cinq organisations distinctes de sa collectivité natale. Cette initiative puise dans 100 ans d’enregistrements sonores des chants et récits du peuple Nlaka’pamux. M. Loring a écrit deux nouvelles pièces basées sur ce travail avec la collectivité : Battle of the Birds, sur la violence familiale et l’abus de pouvoir, et The Boy WhoWasAbandoned, sur la négligence à l’égard des jeunes et des aînés.

Artiste et leader polyvalent, Kevin Loring a œuvré comme coorganisateur du Talking Stick Festival, artiste résident au Vancouver Playhouse Theatre, directeur artistique de la Savage Society à Vancouver, producteur du documentaire Canyon War: The Untold Story, et fer de lance, créateur et directeur du projet Songs of the Land dans sa collectivité natale de la Première Nation Lytton.

L’expérience des œuvres autochtones – Développer un discours critique

Cet événement unique a eu lieu au Salon du CNA le 15 juin en après-midi et le 16 juin en matinée. Produit en collaboration avec Scène Canada, l’événement était organisé par la commissaire Lindsay Lachance, Brittany Ryan, Lesley Parlane et Sarah Garton Stanley et a regroupé plus de 40 participants en compagnie de leaders de toute l’Amérique du Nord. C‘était génial!

La rencontre a débuté par la présentation des leaders engagés dans le processus de mise en œuvre. Les discussions en profondeur ont porté sur les outils d’analyse utilisés pour la présentation, la réception et les enseignements des œuvres dramatiques. Ces discussions ont également permis d’approfondir les questions et thématiques soulevées par les leaders; ces discussions regroupaient Muriel Miguel, Monique Mojica, Margo Kane, Jill Carter, Sylvia Cloutier et étaient animées par Lindsay Lachance.

Après avoir assisté à la présentation de Children of God, de Corey Payette, les participants ont assisté à une rencontre avec les membres de la distribution animée par Kim Harvey qui a mis l’accent sur les appels à l’action lancés par la Commission de vérité et réconciliation. Le vendredi matin, les échanges se sont poursuivis alors que les participants ont pu donner leurs commentaires sur la prestation de la journée précédente et ont notamment proposé des outils susceptibles d’améliorer l’expérience des spectateurs, et favoriser la rétention et la présentation d’œuvres.

Première scène : Tout au long du week-end du 15 juin et jusqu’au 21 juin, Denise Bolduc, en collaboration avec Scène Canada, a créé l’événement Première scène. Ainsi, dans le cadre de Scène Canada, les œuvres Louis Riel, Cafe Daughter, Children of God  et  Making Treaty 7 ont été présentées sur les scènes du CNA. Des participants de toute l’Amérique du Nord et d’ailleurs étaient présents et l’œuvre Louis Riel a donné lieu à une série de panels de discussion sur l’appropriation et la propriété.

Four Nations Exchange (L’Échange entre quatre nations), projet dirigé par Suzanne Keeptwo, s’est amorcé avec la présentation de King Lear, mis en scène par Peter Hinton, et comprenait notamment The Land Assembly (L’Assemblée du territoire), un chœur silencieux composé de Métis et membres des Premières nations qui assistait et répondait à l’action qui se déroule dans l’œuvre. Cette production de Peter Hinton porte un regard critique sur notre histoire culturelle et artistique en adoptant le point de vue et en laissant s’exprimer la sensibilité de ceux dont la parole n’a jamais été entendue, l’empreinte métisse et autochtone marquant tous les aspects de cette production. Jani Lauzon, Billy Merasty, Cole Alvis et Justin Manyfingers étaient en vedette dans cette production présentée en première par la Compagnie d’opéra canadienne, puis à Ottawa. Après un vibrant témoignage sur le territoire livré par un membre de la compagnie, Goothl Ts’imilx Mike Dangeli et Wal’aks Keane Tait, leaders d’un groupe de danse nisga’a ont ouvert le spectacle en compagnie des membres de leur compagnie de danse.

Pour l’inauguration de son édifice fraîchement rénové, le 1er juillet, le CNA entend faire les choses en grand avec une cérémonie de port des peintures traditionnelles dirigée par l’aînée algonquine Annie Smith-St. Georges et le nouveau directeur artistique Kevin Loring, qui dira quelques mots au nom du Théâtre autochtone. Kevin entrera officiellement en fonction comme directeur artistique en octobre 2017.

Scène Canada poursuit ses activités avec une remarquable programmation, du 15 juin au 23 juillet.  Les artistes autochtones y sont bien en évidence sur les diverses scènes, notamment Buffy Sainte-Marie qui sera accompagnée de ses invités spéciaux Randy Bachman et DJ Shub et, plus tard en juillet, ShoShona Kish, Tanya Tagak et Amanda Rheaume se joindront à Anishinabewke.

Voilà qui conclut cette infolettre consacrée notamment à la nomination du directeur artistique du Théâtre autochtone.  Merci de nous lire et de participer de nombreuses façons en cette époque si importante. Restez à l’écoute…

Chi Meegwetch, Marsee, Qujannamiik, Merci, Thank you.

‹ Retour aux mises à jour
Menu