KROY © John Londono

Découverte sur la scène musicale québécoise grâce à ses choeurs sur des albums de David Giguère et Jason Bajada, Camille Poliquin prouve qu'elle est davantage qu'une simple voix lorsqu'elle compose ses premières chansons sous le pseudonyme de KROY en 2012.

Quatre chansons sont lancées sur Bandcamp en 2014. On remarque vite son timbre de voix cristallin, une voix reconnaissableentre mille, envoûtante et sibylline. KROY est alors qualifiée de « prochaine sensation indie pop montréalaise » par le magazine spécialisé Voir. Elle se produit en première partie de Coeur de pirate, AaRon et s'illustre sur plusieurs scènes au Québec, en Europe et aux États-Unis.

Puis vient une rencontre déterminante. Avec Laurence Lafond-Beaulne, Camille fonde le duo électro-minimaliste Milk & Bone qui attire rapidement l’attention au Québec et à l'international, où des magazines comme Vice et Libération vantent la pop atmosphérique du premier album du groupe, Little Mourning.

Entre les tournées de Milk & Bone, Camille poursuit son travail solo influencé par les ambiances planantes du trip-hop (Goldfrapp, Portishead) et l'ingéniosité de la pop modern (Vampire Weekend, Youth Lagoon). « Artiste à surveiller cette année » selon Noisey, KROY a lancé son premier album en 2016.

video: KROY - Monstrosity
KROY - Monstrosity
KROY © John Londono
Menu