Tous les spectacles et événements sont annulés jusqu’au lundi 27 avril 2020

24 juillet 2019

DISCUSSION AVEC KID KOALA : PROCHAIN FILM « THE STORYVILLE MOSQUITO » ET PLUS Encore.

Entrevue par:  Lorenzo Gee

De DJ renommé mondialement à auteur primé de romans illustrés, Kid Koala fait preuve d’une créativité sans bornes. Il a accompagné des artistes comme A Tribe Called Quest, The Beastie Boys et DJ Shadow en tournée, a collaboré avec Del et Gorillaz, a composé la trame sonore de films et de jeux vidéo, et bien plus encore. Comme la première de son film en direct, The Storyville Mosquito est prévue pour novembre cette année, je l’ai contacté pour en apprendre plus au sujet du spectacle, ainsi que des nombreux autres projets sur lesquels il travaille.

Lorenzo : La première de The Storyville Mosquito aura lieu en novembre. Pouvez-vous nous en parler un peu?  

 Kid Koala : The Storyville Mosquito est notre nouveau spectacle qui partira en tournée, conçu dans le même style que Nufonia Must Fall. Il s’agit d’un « film en direct » interprété, monté et projeté en temps réel par une équipe de 15 interprètes et techniciens à l’aide de 20 décors, 5 caméras, 70 marionnettes et 4 musiciens. C’est l’histoire d’un jeune moustique qui emménage dans la grande ville afin d’accomplir son rêve de jouer au réputé Music Hall de Sid Villa.

Lorenzo : Par rapport à Nufonia Must Fall, avez-vous eu des défis particuliers ou des choses que vous avez faites différemment cette fois-ci?  

Kid Koala : J’avais dessiné les personnages et les scénarimages de The Storyville Mosquito dans un style particulier. Les personnages (comme le moustique, la sauterelle et la tarentule) ont des airs de bande dessinée, et n’obéissent pas à la gravité. C’était un nouveau défi de construire ces personnages et de s’assurer qu’ils puissent se tenir debout, bouger, danser et jouer des instruments. Heureusement, Patrick Martel (notre concepteur de marionnettes) est un génie : lui et son équipe ont créé jusqu’à cinq versions fonctionnelles de chaque personnage.   

Lorenzo : Est-ce que Storyville Mosquito partira en tournée à l’internationale?  

Kid Koala : Oui, absolument! Nufonia Must Fall et The Storyville Mosquito ont tous deux des représentations prévues dans divers pays au cours des prochaines années. 

Lorenzo : Super, il faudra surveiller les dates de tournée. Voir un roman illustré prendre vie directement sous nos yeux tout en étant filmé m’apparaît comme une expérience incroyable. Qu’est-ce que ça vous fait de voir la vidéo de l’animation après coup?  

Kid Koala : C’est véritablement une expérience d’être sur place et de voir le tout prendre forme en direct. C’est quelque chose qui doit être vécu en personne. Plusieurs personnes me demandent si nous prévoyons « documenter » le spectacle, en produisant un film par exemple. Pour l’instant, je ne vois pas vraiment l’intérêt de faire ça, principalement parce qu’on perdrait le plaisir de voir toutes ces personnes courir sur scène et travailler ensemble pour créer le film. Il faut dire aussi que le spectacle évolue constamment. Nous changeons des scènes, ajoutons des blagues ou composons de la nouvelle musique pour chaque représentation. Dans chaque ville où nous allons, nous adaptons les décors et situons l’action afin de faire un petit clin d’œil au public. C’est donc dire que le spectacle que nous offrons à Londres est différent de celui que nous offrons à Tokyo ou à Abu Dhabi. De temps à autre, nous repassons la captation vidéo de la soirée avec l’équipe. Nous discutons de comment rendre certaines scènes plus drôles, plus tristes ou plus cinématographiques, et nous tentons d’intégrer ces idées à la représentation suivante. Je me sens très choyé d’avoir une équipe d’artistes si talentueux qui m’entoure. Nous travaillons vraiment bien ensemble et nous nous motivons à aller encore plus loin.

Lorenzo : Je n’ai eu qu’un aperçu du travail de coulisses à travers les bandes-annonces, mais je peux m’imaginer comment les spectateurs doivent se sentir de voir le tout se dérouler en direct. Récemment, vous avez partagé des tests d’animation préliminaires pour votre film Space Cadet, et ça avait l’air incroyable. Quand pouvons-nous nous attendre à voir ce film au cinéma?  

Kid Koala : Ce ne sera pas pour plusieurs années encore. Il s’agit seulement de quelques tests très préliminaires sur lesquels nous travaillons, mais je suis bien heureux d’apprendre que tu aimes ça!

Lorenzo : Pourquoi avez-vous choisi d’en faire un dessin animé, plutôt qu’une animation en direct comme c’est le cas pour Nufonia et Storyville?

Kid Koala : Une dame du nom de Ginette Petit a assisté à l’un des concerts pour écouteurs Space Cadet que je donnais au moment du lancement du livre. Elle m’a contacté dans le but d’en tirer un dessin animé pour sa compagnie Les Films Outsiders, ici à Montréal. Elle m’a présenté Mylène Chollet, qui a réalisé une superbe adaptation cinématographique de l’histoire. J’ai ensuite contacté mon amie Lillian Chan (une de mes animatrices préférées) pour assurer la direction artistique du monde généré par des ordinateurs et aider à concevoir des versions 3D des personnages.   

Lorenzo : Y a-t-il d’autres projets ou collaborations à venir qui vous emballent?

Kid Koala : En ce moment, je travaille sur un nouveau projet musical avec mon ami Scott DaRos, qui mettra en vedette Ladybug Mecca!

Lorenzo : Tenez-nous au courant. Nous allons vouloir entendre ça, c’est sûr. En parlant de vos projets, je joue à Floor Kids sans arrêt. Maintenant que le jeu sera enfin disponible pour PS4, y a-t-il des plans pour une suite, ou un tout nouveau jeu vidéo?

Kid Koala : Content d’entendre que tu aimes le jeu. C’était amusant et éducatif à réaliser. As-tu découvert les mouvements en état stroboscopique?   

Lorenzo : Non! Je vais devoir essayer ça lors de ma prochaine partie.

Kid Koala : C’était en quelque sorte une fonction cachée que nous avons intégrée au jeu. Faites tourner la manette gauche pour accélérer la puissance de la rotation, et lorsque vous aurez atteint la vitesse maximale, cliquez la manette gauche pour démarrer le stroboscope. C’est b-i-o-n-i-q-u-e, comme si vous arriviez à découper le temps! C’est un des mouvements les plus avancés, qui vous fera remporter des points supplémentaires si vous arrivez à l’exécuter correctement. Nous prévoyons développer tout un univers Floor Kids… Des livres, de la musique, de l’animation, des jeux… À suivre!

Lorenzo : Certainement! Comment faites-vous pour travailler sur un projet sans être déconcentré par de nouvelles idées pour un autre album ou roman illustré?

Kid Koala : J’aime mener plusieurs projets créatifs simultanément. Ça m’empêche de m’épuiser et de me désintéresser d‘un projet.  

Lorenzo : Merci d’avoir pris le temps de nous parler de vos plus récents projets, malgré votre horaire chargé. J’ai bien hâte de voir The Storyville Mosquito cet automne.

Source: Insomniac Magazine

‹ Retour aux mises à jour
Menu