Galina Yordanova |
Chorégraphe

Galina Yordanova

Galina Yordanova a étudié pendant neuf ans à Bakou, dans l’URSS d’alors, et pendant cinq ans au Ballet Bolchoï, où elle a obtenu son brevet d’enseignante en 1960. Elle détient des diplômes en chorégraphie et en formation des enseignants du G.I.T.S. de Moscou. Dès 1960, Yordanova exerce les fonctions de maîtresse de ballet à l’Opéra Varna Norodna, en Bulgarie, où elle monte plusieurs classiques, tels Roméo et Juliette, Raymonda, Le Corsaire, Coppélia, Les Sylphides, Giselle et Casse-Noisette. Elle travaille également abondamment avec le Ballet de l’Opéra allemand de Berlin et diverses compagnies de danse espagnoles (de Madrid et Valence) et japonaises (de Nagoya et Kyoto).

À partir de 1980, elle passe quelques mois chaque année à Winnipeg; elle y donne des cours pendant la session d’été de la Division professionnelle de l’École du Royal Winnipeg Ballet (RWB). Son enseignement extrêmement solide du style russe contribue grandement à l’élaboration du style de l’École.

En 1995, elle devient membre à temps plein du personnel artistique de l’École, à titre de professeure en résidence. Elle travaille en profondeur avec les danseurs du RWB afin de les préparer en vue de la première du Lac des cygnes, production qu’elle monte en 1987 pour la compagnie, dans le style russe. En 1990, Yordanova met ses connaissances et son talent au service du RWB pour la première de l’Acte II de La Bayadère, mettant en vedette des membres de la compagnie et de jeunes artistes de l’École du Royal Winnipeg Ballet.

En 1996, afin de souligner le 25e anniversaire de l’École du RWB, elle monte Don Quichotte, spectacle auquel tous les élèves participent, aux côtés des danseurs de la compagnie qui sont diplômés de l’École, lesquels tiennent les rôles principaux.

Au cours de la saison 1999–2000 du RWB, Galina Yordanova chorégraphie pour la compagnie, avec Nina Menon, une nouvelle version de Casse‑Noisette qui est créée au CNA le 2 décembre 1999.

Menu