Anjali Patil |

Anjali Patil - Productrice du Festival & Artiste de la danse

Ottawa · Ontario · Canada

La danseuse et chorégraphe Anjali Patil, née au Canada, est formée en Inde auprès de maîtres renommés de la danse indienne classique en Kathak. Elle est Fondatrice et Directrice artistique d’Aroha Fine Arts, l’une des rares organisations œuvrant dans le milieu de la danse professionnelle en Kathak.

Anjali a interprété ses œuvres lors de grands événements tels que le Festival de danse Canada, le Festival international des arts de Delhi, les Junos, ainsi que le Festival international du film de l’Inde. Anjali, enseignante et coach recherchée, enseigne à Ottawa, à Toronto, en Inde ainsi qu’au Moyen-Orient. Elle a été invitée en tant que conférencière au département de danse de l’Université d’Hyderabad en Inde en 2018 et en tant que panéliste au séminaire lié à la danse présenté par le Centre national des arts de la scène à Mumbai en 2019.

En plus de ses activités artistiques, Anjali a longuement travaillé dans le secteur public ainsi que de la politique culturelle en tant qu’employée au sein du ministère de Patrimoine Canada. Elle est titulaire d’une maîtrise en Administration publique de l’Université Carleton et d’un baccalauréat en Commerce de l’Université d’Ottawa. Elle a mis en place le festival annuel ArohaFest; le premier festival bilingue qui célèbre les arts de l’Inde au Canada, dans le cadre du 150e anniversaire du Canada. Elle a récemment travaillé sur une production internationale pour le réalisateur canadien de grande renommée, Atom Egoyan. Elle est récipiendaire du prix « Corel Endowment for the Arts » décerné par le Conseil des arts d’Ottawa, du « Prix Chalmers des arts de la scènes » ainsi que de la bourse du « Shastri Indo-Canadian Senior Arts Fellowship » . De plus, elle figure dans un documentaire Kathak produit par Doordarshan TV en Inde. Anjali figure dans la publication des affaires étrangères « Le Canada et l’Asie du Sud: des partenaires pour le nouveau siècle » et est régulièrement présentée dans les médias. Elle veille activement sur le succès de la scène de la danse classique indienne à Ottawa et ailleurs.

Menu