Tous les spectacles et événements sont annulés jusqu’au lundi 27 avril 2020
Dompteuse de scène

D. Kimm

Artiste caméléonesque (poésie, spoken word, performance, vidéo), D. Kimm dirige la compagnie Les Filles électriques et le Festival Phénomena. Elle crée des œuvres inusitées (La salle des pas perdus, La mariée perpétuelle, La mythologie expliquée) qui s’amusent avec les nouvelles technologies et s’inspirent du surréalisme et de l’esthétique du 19e siècle (cirque, cabinets de curiosités). Celle qui aime voyager entre les genres met sur pied Mankind avec Alexis O’Hara, un duo de musique électronique, et Brahmine, qui réunit dix créateurs à l’esprit loufoque. Comment j’ai appris à parler aux oiseaux est sa première rencontre scénique avec l’enfance.

Menu