| © Bernd Eberle

Angela Hewitt

Canada

L’une des plus grandes pianistes au monde, Angela Hewitt se produit régulièrement en récital et avec des orchestres prestigieux partout en Europe, dans les Amériques et en Asie. Ses interprétations sur scène et ses enregistrements de Bach ont été particulièrement salués, faisant d’elle l’une des plus célèbres interprètes de Bach de notre temps.

Ses enregistrements primés sous l’étiquette Hyperion ont récolté des éloges partout sur la planète. Son disque réunissant les concertos pour piano nos 22 et 24 de Mozart, réalisé avec l’Orchestre du Centre national des Arts du Canada sous la direction de Hannu Lintu, a remporté le prix JUNO 2015 dans la catégorie Meilleur album de l’année (grand ensemble ou soliste-s accompagné-s par un grand ensemble). L’artiste a lancé en octobre 2014 l’opus The Art of Fugue consacré à Bach. Elle poursuit par ailleurs un projet d’enregistrement, sur dix ans, de toutes les grandes œuvres pour clavier de Bach que le Sunday Times a décrit comme « l’un des glorieux jalons du disque de notre temps ». Elle a aussi collaboré comme soliste à l’enregistrement de la Symphonie Turangalîla de Messiaen avec l’Orchestre symphonique de la radio finlandaise sous la direction de Hannu Lintu, paru à l’été 2014 chez Ondine. Sa discographie réunit notamment des œuvres de Liszt, Beethoven, Mozart, Schumann, Ravel, Chopin, Couperin, Rameau et Chabrier.

Parmi les moments forts de la saison 2014-2015 de la pianiste figurent des concerts avec le National Symphony Orchestra de Washington (David Zinman), l’Orchestre symphonique de Vancouver, le Yomiuri Nippon Symphony et l’Orchestre philharmonique du Japon, le Hamburger Symphoniker, l’Accademia Filarmonica di Bologna et l’Orchestre de chambre suédois. Au cours des toutes dernières saisons, elle s’est produite en tournée avec les ensembles de chambre Camerata Salzburg et Kammerorchesterbasel, et a partagé la scène avec, entre autres, les orchestres symphoniques de Montréal et de Toronto, ainsi que l’Orquestra Sinfônica Brasileira.

En janvier 2015, Angela Hewitt a donné une série de récitals avec la mezzo-soprano Anne Sofie von Otter à l’Université de Chicago, à Boston dans le cadre de la Celebrity Series, à San Francisco dans le cadre de San Francisco Performances, au Conservatoire royal de musique de Toronto et au Poisson Rouge de New York. Elle retourne par ailleurs donner des récitals solos au Wigmore Hall de Londres, au Bachfest de Bath (Angleterre), au Muziekgebouw d’Amsterdam, au Mogens Dahl Koncertsal de Copenhague et à l’Université de Washington.

Née dans une famille de musiciens, Mme Hewitt a commencé à étudier le piano à trois ans avec sa mère. À quatre ans, elle se produisait devant public et l’année suivante, elle remportait sa première bourse d’études. Elle a poursuivi sa formation auprès du pianiste français Jean-Paul Sévilla et a remporté en 1985 le Concours international de piano de Bach de Toronto.

La pianiste a été nommée « Artiste de l’année » aux Gramophone Awards en 2006. Elle a été décorée Officier de l’Ordre du Canada en 2000 et de l’OBE en 2006 (Queen’s Birthday Honours). Elle vit à Londres et a également des résidences à Ottawa et en Italie, où elle est directrice artistique du Festival de musique de Trasimène en Ombrie. 

Menu