Passion Création : Entrevue avec la danseuse Louise Lecavalier

« Ça fait plaisir, mais ça intimide aussi. »
– La danseuse Louise Lecavalier nous parle de sa nomination aux Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS).

Critiques et auditoires de partout dans le monde ont applaudi le grand talent de Louise Lecavalier. Et pourtant, elle avoue qu’il est difficile de se convaincre qu’elle mérite cet honneur – celui de recevoir un Prix de la réalisation artistique des PGGAS.

« C’est intimidant de recevoir ce prix, presque touchant, parce que des artistes que j’adore ont déjà reçu ce prix, affirme Lecavalier. Ça fait plaisir, mais ça intimide aussi. […] Ils veulent vous mettre sur un magnifique piédestal et, dans votre tête, vous n’êtes pas là du tout.»

Elle poursuit aujourd’hui ses collaborations à titre de danseuse et de chorégraphe avec des artistes de partout au Canada et à l’étranger. Il se dégage de chacune de ses prestations une telle énergie qu’elle inspire d’autres à prendre des risques et à présenter à leur public un monde de créativité.

« Les artistes se mettent sur la ligne, ils prennent des risques, comme celui de se regarder face à face chaque jour. Ça ouvre un nouveau monde. Des mondes imaginaires, des mondes moins rationnels que celui qu’on voit. »

Les Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle rendent hommage à ces artistes qui osent prendre des risques pour nous faire rêver de mondes nouveaux. Les PGGAS sont notre façon de dire merci à nos artistes les plus talentueux. Présenté par Enbridge et appuyé par des donateurs de partout au Canada, le Gala de cette année aura lieu le 10 mai 2014.

  • Aucun résultat
Marnie Richardson's avatar
Marnie Richardson

Associate Producer, Digital Media Creation and Community Engagement / Productrice associée, Médias numériques et volet communautaire

Menu