Jan Martens

ODE TO THE ATTEMPT, THE DOG DAYS ARE OVER

Studio du CNA

Studio du CNA

[x] Fermer
Jan Martens in ODE TO THE ATTEMPT

Jan Martens dans ODE TO THE ATTEMPT

Phile Deprez

THE DOG DAYS ARE OVER

THE DOG DAYS ARE OVER

Piet Goethals

Première au CNA

Présentation du CNA

Chorégraphe surdoué, le Belge Jan Martens associe théâtre, danse et culture pop dans des pièces provocatrices, très physiques et extrêmement divertissantes, enrobées d’un humour irrévérencieux, qui font appel à l’intelligence du public. ODE TO THE ATTEMPT est un solo à rebondissements drôle et déjanté, tout en membres et en moulinets des bras, qui décompose le processus créatif. THE DOG DAYS ARE OVER ressemble à une séance d’aérobie extrême – littéralement à couper le souffle – dans laquelle huit « concurrents » sautent et bondissent à l’unisson. Pendant 70 minutes ponctuées de fréquentes variations, dans un constant va-et-vient lumineux et sonore, les danseurs  rebondissent sans cesse. Une oeuvre envoûtante où la répétition fait apparaître un large éventail d’idées et d’impressions diverses.

Nota : nudité

Coproduction (THE DOG DAYS ARE OVER) : Frascati Producties, SPRING performing arts festival, DansBrabant, La Briqueterie-CDC du Val-de-Marne, tanzhaus nrw, TAKT Dommelhof.

[THE DOG DAYS ARE OVER] « Jan Martens crée une chorégraphie fascinante à partir du simple pouvoir du saut et de la géométrie. »

De Volkskrant (The Peoples’ Paper / Le journal du peuple »), Amsterdam

Vidéos

  • THE DOG DAYS ARE OVER

crédits

En savoir plus :