BioART : Collaborer avec la vie

Galerie Karsh-Masson

Galerie Karsh-Masson

Alana Bartol, Un-Camouflaging #7 de la série Forms of Awareness: Ghillie Suit, filet, fibre synthétique, herbe et mauvaises herbes communes au sud-ouest de l'Ontario.

Gracieusesté de l'artiste. Photo: Arturo Herrera

Qu’ont en commun une pelouse autotondante, des cellules humaines cultivées avec des cœurs de pommes, une réinterprétation féministe du camouflage militaire, et l’expérience culinaire locavore ultime? Ce sont toutes des œuvres d’art figurant dans l’exposition BioART : Collaborer avec la vie.

De tout temps, nos critères de beauté ont émané spontanément de notre interaction avec le monde naturel, comme le révèlent les peintures rupestres, les rituels, la culture alimentaire, l’art corporel et, plus récemment, les arts biologiques. Le bioart regroupe une variété de pratiques issues du laboratoire et de la nature sauvage, qui exploitent des cellules, des micro-organismes, des plantes, et selon certaines définitions, des corps (humains et autres) pour produire des œuvres d’art.

Rassemblant des artistes ontariens dont les pratiques fusionnent l’art avec les sciences de la vie et la biotechnologie, BioART nous projette dans le débat bioéthique, agité de la question de savoir s’il est légitime de manipuler la vie à des fins culturelles. 

crédits

  • Artistes Karen Miranda Abel
    Alana Bartol
    Philip Beesley
    Robert Hengeveld
    Andrew Pelling
    Johl Ringuette
    Jennifer Willet
  • Commissaire Jennifer Willet

Liens artiste

Artengine-web
Incubator-web
Karshmasson-web
Menu